La nature de la pensée

Page 2 sur 17 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  Pierre M. Boriliens le Lun 19 Juil - 19:22

axelou/ a écrit:
Bien entendu, quand on parle d'esprit et qu'on est athée, c'est de cette intériorité qu'on parle, faute de mot plus adéquat...
C'est bien ça qui cloche dans ces philosophies, il n'y a à la base pas de mot adéquat pour désigner les (la ?) choses les plus intérieures , donc d'entrée on ne peut aller nulle part.
Mais si, on a simplement trouvé le Saint devant Esprit un peu superflu... Maintenant si tu penses que tu as besoin qu'on te dicte d'En-Haut ce qu'il convient que tu fasses...
axelou/ a écrit:
C'est dans ce sens que l'entend Nietzsche, l'homme qui a de l'esprit, c'est l'homme qui développe ces facultés (qui n'ont rien de transcendant)...
Et ça l'a ammené où Nietszche, ce développement ? Wink
Désolé, je suis taquin... Laughing
Il avait la syphillis... Même le Grand Sage Antique Ramsès II et néanmoins Pharaon devant son Eternel à lui est déjà mort de ça (punition divine, sans doute ! Est-ce bien raisonnable d'épouser sa soeur, hein ? Où va la morale ?) ! Laughing

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  axelou/ le Lun 19 Juil - 19:45

Maintenant si tu penses que tu as besoin qu'on te dicte d'En-Haut ce qu'il convient que tu fasses...
Ma foi, c'est toujours mieux que quand ça vient d'En-bas...
son Eternel à lui
Descola...déformation professionnelle...

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  kercoz le Lun 19 Juil - 21:04

Pierre M. Boriliens a écrit:
Tu remarqueras que je prends en général la peine de définir de quoi je parle (contrairement à toi)... Bien entendu, je ne peux pas te forcer à le lire ni à y réfléchir un peu...

Entropie, mes fesses ! (avec tout mon respect)... Laughing
Ok...Comparons les définitions de l'Entropie et de l' "Intériorité" .
Ce que je trouve curieux c'est que ce soit toi qui défende le concept d' ESPRIT !

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  Pierre M. Boriliens le Lun 19 Juil - 23:37

kercoz a écrit:
Pierre M. Boriliens a écrit:
Tu remarqueras que je prends en général la peine de définir de quoi je parle (contrairement à toi)... Bien entendu, je ne peux pas te forcer à le lire ni à y réfléchir un peu...

Entropie, mes fesses ! (avec tout mon respect)... Laughing
Ok...Comparons les définitions de l'Entropie et de l' "Intériorité" .
Ce que je trouve curieux c'est que ce soit toi qui défende le concept d' ESPRIT !
Je ne sais pas, moi, ce que c'est l'entropie. C'est pas moi qui en parle... hein !
Qaunt au "concept" d'esprit, je défends en réalité un sens possible, que j'ai plus ou moins explicité, d'un simple mot, et qui est le même que celui des philosophes des Lumières et de leurs divers successeurs, dont Nietzsche.
Quand Nietzsche commence par "seul qui a de l'esprit...", il est bien évident qu'il ne veut pas dire "seul qui est touché par la grâce divine...". Comment le sais-je ? Tout simplement parce que s'il avait voulu le dire, il l'aurait dit... Non ? Laughing
Est-ce que ça veut dire "seuls les blagueurs (ou quelque chose de cette sorte)..." ? Je ne le pense pas davantage, pour la même raison...
Est-ce qu'il ne sait pas de quoi il parle ? J'en doute beaucoup... Laughing


Dernière édition par Pierre M. Boriliens le Lun 19 Juil - 23:46, édité 1 fois

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  Pierre M. Boriliens le Lun 19 Juil - 23:45

axelou/ a écrit:
Maintenant si tu penses que tu as besoin qu'on te dicte d'En-Haut ce qu'il convient que tu fasses...
Ma foi, c'est toujours mieux que quand ça vient d'En-bas...
son Eternel à lui
Descola...déformation professionnelle...
Non, c'est pas du Descola, ça pourrait être du Jean Bottéro (sans garantie... mon système de référencement intérieur est parfois un peu défectueux)...

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  kercoz le Mar 20 Juil - 7:17

Pierre M. Boriliens a écrit:
kercoz a écrit:
Pierre M. Boriliens a écrit:
Tu remarqueras que je prends en général la peine de définir de quoi je parle (contrairement à toi)... Bien entendu, je ne peux pas te forcer à le lire ni à y réfléchir un peu...

Entropie, mes fesses ! (avec tout mon respect)... Laughing
Ok...Comparons les définitions de l'Entropie et de l' "Intériorité" .
Ce que je trouve curieux c'est que ce soit toi qui défende le concept d' ESPRIT !
Je ne sais pas, moi, ce que c'est l'entropie. C'est pas moi qui en parle... hein !
Qaunt au "concept" d'esprit, je défends en réalité un sens possible, que j'ai plus ou moins explicité, d'un simple mot, et qui est le même que celui des philosophes des Lumières et de leurs divers successeurs, dont Nietzsche.
Quand Nietzsche commence par "seul qui a de l'esprit...", il est bien évident qu'il ne veut pas dire "seul qui est touché par la grâce divine...". Comment le sais-je ? Tout simplement parce que s'il avait voulu le dire, il l'aurait dit... Non ? Laughing
Est-ce que ça veut dire "seuls les blagueurs (ou quelque chose de cette sorte)..." ? Je ne le pense pas davantage, pour la même raison...
Est-ce qu'il ne sait pas de quoi il parle ? J'en doute beaucoup... Laughing
Le coté génant de l ' "Esprit" de Nietzsche, du moins ds cette phrase c'est l'ambiguité : binaire ou quantitatif ? Ca semble binaire : tu as de l'esprit , bingo tu sera surhomme mon fils .....ou alors ... tu cultives ta personnalité , et acquiere en cumulant assez d'esprit ...etc ..

Mais on ne sait toujours pas de QUOI on parle . "Esprit " es tu là ? ..ou ....las ?
Je ne suis pas complètement débile et aperçois , me semble t il assez bien ce que tu entends par ce terme ......Mais c'est juste un coup de pied en touche , une façon d'évacuer un problème , de le cachezr derriere un mot sans sens ou ayant trop de sens ce qui le rend consensuel .
Encore une fois , je pense que la Th .du Chaos est une approche interessante pour approcher ce genre de concept : En augmentant le Nb d 'interractions entre individus , grace a la socialisation, on est ds des courbes exponentielles dont des comportements induits échappent a notre entendement /analyse mais sont stabilisés (attracteurs). Ce mode de gestion hyper' complexe ne peut qu'etre le resultat d'un outil émergeant de ces conjonctions.
Ilest meme probable que cette super-capacité soit une déviance obscène/perverse du système puisqu'elle privilégie l'individu au groupe et le groupe à l'espece...donc , in finé ...a l'individu .



kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  Pierre M. Boriliens le Mar 20 Juil - 8:20

Mais Nietzsche est beaucoup plus simple que ça (pas toujours, il est vrai), bien qu'il ait beaucoup d'esprit et donc une pensée extrêmement riche y compris dans sa formulation.

Ces types qui s'intéressent à la culture et à l'art comme à des masques qu'on achète et qui continuent à aspirer à la possession... Tu ne vois personne ? Tous ces Lagardère, Chanoine-Président et compagnie... Tous ces bling blings médiatico-politiques... Ils répondent parfaitement ! Et ils font baver tout le monde... Bien que "la grossièreté dorée et l’enflure théâtrale dans la prétendue « jouissance de la culture »" commence quand même à être perçue un peu...

Ces types n'ont pas d'esprit !

Et on en trouve à tous les niveaux de la société... Ces gros cons en 4x4 ? Ce sont aussi des types qui perçoivent leur 4x4 comme une sorte d'oeuvre d'art dont ils jouissent avec une sorte d'enflure théâtrale...

Eh bien tous ces types ne devraient pas avoir de bien !

Si on veut le voir à la Marx, on dirait que c'est la propriété des moyens de production (le capitalisme) qui fout la merde...

Mais bien entendu tout ça n'a aucun rapport avec le Saint-Esprit, ni avec quelque transcendance (qui est tout autant capable de faire gonfler les chevilles de ceux qui prétendent en être touché ou en hériter)...

A rapprocher de ceci (nettement plus complexe, et repris en partie par Proust, Musil et d'autres...), où il dit des choses analogues :
Si l’on considère tout ce que l’on a vénéré jusqu’ici sous le nom d’« esprit surhumain », de « génie », on en arrive à la triste conclusion que, dans l’ensemble, l’intellectualité de l’humanité a dû être quelque chose de très bas et de pitoyable : tant il fallait jusqu’ici peu d’esprit pour se sentir aussitôt bien supérieur à elle ! Hélas, qu’est-ce que la gloire à bon compte du « génie » ! Avec quelle rapidité son trône a été dressé, son adoration est passée dans les mœurs ! On s’agenouille toujours devant la force — selon la vieille habitude servile — et pourtant, lorsqu’il s’agit de déterminer le degré de vénération méritée, seul le degré de raison au sein de la force est décisif : il faut précisément mesurer jusqu’à quel point la force a été surmontée par quelque chose de plus haut, au service duquel elle est désormais devenue un instrument et un moyen ! Mais pour de telles mesures, il n’y a pas encore assez d’yeux, et même, la plupart du temps, le fait de mesurer le génie est encore tenu pour un sacrilège. Ainsi ce qu’il y a de plus beau se passe peut-être encore dans l’obscurité et sombre, à peine né, dans la nuit éternelle — je veux dire le spectacle de la force qu’un génie applique non à des œuvres mais à soi-même en tant qu’œuvre, c’est-à-dire à son propre domptage, à la purification de son imagination, à l’ordonnance et au choix dans l’affluence de ses tâches et de ses inspirations. Le grand homme reste toujours invisible, comme un astre trop lointain, en ce qu’il a précisément de plus grand pour réclamer la vénération : sa victoire sur la force reste sans témoin et donc aussi sans hymne ni chantre. La hiérarchie des grandeurs n’est toujours pas établie pour toute l’humanité passée.
Friedrich Nietzsche, Aurore, §548

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  axelou/ le Mar 20 Juil - 12:05

l’intellectualité de l’humanité a dû être quelque chose de très bas et de pitoyable : tant il fallait jusqu’ici peu d’esprit pour se sentir aussitôt bien supérieur à elle !
La suffisance moderne dans toute sa splendeur...

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  kercoz le Mar 20 Juil - 12:23

Bon ..intellectualité , ...surhumain (je pouffe) ..., c'est quoi en fait ? C'est ça qui est interessant , non ?
Je ne vois que la maitrise de son environnement et la lucidité sur les dynamiques d'icelui , le fatalisme sur l'impossibilité de n'y rien changer globalement et le désenchantement de s'en écarter .(Camus et l'absence d'espoir ...qui n'est pas le desespoir /qui serait la perte de l'espoir)
Sur l'autre post , la personne se plaint d 'une sorte d'exil . S'écarter du troupeau c'est douter de son choix et de ce fait s'obliger , pour couper les ponts , a un "extremisme" par crainte de contamination .
Pour l'esprit de N. , ça me fait penser au chapitre de B.de Jouvenel (Libertaire et liberal) . Tres interessant a lire. Beaucoup de vérités . En gros et en carricature : en cas de grosse cata , le libertaire s'investit , prend des risques , se bat et domine. Le liberal cherche la protection du groupe et se fait esclave ou serf en échange ....qd ça va mieux , qqs generations plus tard,il réclame de la liberté .......Belle démo capitalo , non ? et pourtant ! ...le Bug que Jouvenel luimeme soulève , c'est que l'héritage ne suit pas , meme si des rites guerriers et moraux tentent de sauvegarder les codes aristos, ...les rejetons libertaires preferent la protection au risque et faussent le turn over ...

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  Pierre M. Boriliens le Mar 20 Juil - 13:14

axelou/ a écrit:
l’intellectualité de l’humanité a dû être quelque chose de très bas et de pitoyable : tant il fallait jusqu’ici peu d’esprit pour se sentir aussitôt bien supérieur à elle !
La suffisance moderne dans toute sa splendeur...
Quand il y en a qui prétendent détenir la Vérité avec un grand V, ça semble te gêner moins... Pourtant la suffisance, fût-elle traditionnelle... Laughing

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  axelou/ le Mar 20 Juil - 13:54

Quand il y en a qui prétendent détenir la Vérité avec un grand V, ça semble te gêner moins... Pourtant la suffisance, fût-elle traditionnelle...
ça ne les empêche pas d'envisager que cette verité ait pu être trouver par beaucoup d'autres, et pas classer d'entrée l'humanité entière (sauf nous...) comme "pitoyable".

(On voit aisément comment on peut en arriver plus tard au concept de "race supérieure" du nazisme, quand on a un tel complexe de supériorité sur le reste de l'humanité, passée et présente.)

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  kercoz le Mar 20 Juil - 14:57

Il est sur que classer comme "pitoyable" , la normalité est assez insultant . Cette normalité a été necessaire pour la survie de l'espece , (par définition) . Sans affirmer que cette normalité pitoyable soit la seule solution de l'espece presente et a venir , elle a l'avantage de son age : garantie décennale en million d'année . Si des excroissance comme N. ont pu exercer leur délire , c'est grace a cette normalité pitoyable.
N. pratiquait volontier la provocation , pour marquer les esprits , j'en use aussi et il faut relativiser . (ses notes sont plus interessants que ses textes).
Curieux que ce soient toujours des types malades , nabots, fragiles , a la sexualité incomplète ....qui délirent sur l'espece superieure ...

et toujours pas de définition de l' "esprit" .........!
Est ce le developpement cognitif d'un individu ? ds quel but ? connaitre son environnement pour le maitriser mieux ? Mais si l'environnement comprend les "autres" , l'esprit est un instrument de pouvoir ! Ds quel but ? ameliorer mon sort ?pas necessaire un bon hamac et une compagne me suffisent . Ameliorer le sort du groupe ? de l'espece ? : interets souvent antagonistes .....
Donc la connaissance c'est comme le sexe ou l'alcool : un verre ça va ....beaucoup plus satisfaisant d'accroitre les connaissances de la culture de son jardin .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  Pierre M. Boriliens le Mar 20 Juil - 16:03

axelou/ a écrit:
Quand il y en a qui prétendent détenir la Vérité avec un grand V, ça semble te gêner moins... Pourtant la suffisance, fût-elle traditionnelle...
ça ne les empêche pas d'envisager que cette verité ait pu être trouver par beaucoup d'autres, et pas classer d'entrée l'humanité entière (sauf nous...) comme "pitoyable".

(On voit aisément comment on peut en arriver plus tard au concept de "race supérieure" du nazisme, quand on a un tel complexe de supériorité sur le reste de l'humanité, passée et présente.)
Juste un détail : il ne dit pas "sauf nous". Néanmoins tu parviens à déduire de ce qu'il ne dit pas, et tu vois aisément comment..., en définitive par le même mécanisme que ce que tu crois voir si aisément. Tu manques singulièrement d'esprit ! Very Happy

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  Pierre M. Boriliens le Mar 20 Juil - 16:04

kercoz a écrit:Il est sur que classer comme "pitoyable" , la normalité est assez insultant
Ça va bien le café du commerce, là ?

Ce n'est pas du tout ce qu'il dit, mais seulement que nous avons eu jusqu'à présent tendance à classer comme « esprit surhumain », comme « génie » un peu n'importe qui et bien hâtivement ! Puis à le vénérer... Et que c'est pitoyable, en effet ! En passant, quand on lit l'ensemble, ça démolit en même temps le culte du chef et toutes les choses de cette sorte... Tout le contraire de ce qu'Axelou croit pouvoir déduire...

Remarque que l'intellectualité humaine doit être bien basse pour qualifier n'importe qui de génie***, et par conséquent que l'intellectualité du génie a juste besoin d'être à peine plus élevée ! C'est ça qu'il dit ! Autrement dit, ça n'a jamais volé très haut... tout ça !
(je comprends bien que ça foute des boutons à Axelou qui vénère tous ces Sages Traditionnels : d'ailleurs Nietzsche s'en rend compte puisqu'il anticipe la critique en constatant lui-même que c'est sacrilège de dire tout ça ! Laughing )

Si l’on considère tout ce que l’on a vénéré jusqu’ici sous le nom d’« esprit surhumain », de « génie », on en arrive à la triste conclusion que, dans l’ensemble, l’intellectualité de l’humanité a dû être quelque chose de très bas et de pitoyable : tant il fallait jusqu’ici peu d’esprit pour se sentir aussitôt bien supérieur à elle !
Et il y a tout le reste du texte : appliquer sa force non à des oeuvres mais à sa propre vie pour en faire une oeuvre (c'est pour ça que j'évoquais Proust et Musil, qui tiennent des propos analogues).

*** de nos jours ça semble encore bien pire : même BHL est un génie ! Laughing

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  kercoz le Mar 20 Juil - 19:03

Pierre M. Boriliens a écrit:
Et il y a tout le reste du texte : appliquer sa force non à des oeuvres mais à sa propre vie pour en faire une oeuvre (c'est pour ça que j'évoquais Proust et Musil, qui tiennent des propos analogues).

Bon ça reste ds le classique : Valoriser sa "FACE" , au regard des autres pour se valoriser a son propre regard ...on n'en sort pas , ça n'est qu'un résidu d'agressivité intra-spé recyclé/inhibé par des rites structurants en hierarchie socialisante .....que du banal .
Pas de quoi déféquer une comtoise.

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  axelou/ le Mar 20 Juil - 20:28

Bon ça reste ds le classique : Valoriser sa "FACE" , au regard des autres pour se valoriser a son propre regard ...on n'en sort pas
Petite question Kercoz : toi qui a l'air très conscient de cette "comédie humaine", tu considères que tu es toi aussi attaché à cette "face", ou bien tu possèdes un détachement par rapport à ça ?

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  Pierre M. Boriliens le Mer 21 Juil - 0:20

kercoz a écrit:
Pierre M. Boriliens a écrit:
Et il y a tout le reste du texte : appliquer sa force non à des oeuvres mais à sa propre vie pour en faire une oeuvre (c'est pour ça que j'évoquais Proust et Musil, qui tiennent des propos analogues).

Bon ça reste ds le classique : Valoriser sa "FACE" , au regard des autres pour se valoriser a son propre regard ...on n'en sort pas , ça n'est qu'un résidu d'agressivité intra-spé recyclé/inhibé par des rites structurants en hierarchie socialisante .....que du banal .
Pas de quoi déféquer une comtoise.
Décidément !
Le grand homme reste toujours invisible, comme un astre trop lointain, en ce qu’il a précisément de plus grand pour réclamer la vénération : sa victoire sur la force reste sans témoin et donc aussi sans hymne ni chantre.
Quelle énergie à vouloir lui faire dire le contraire de ce qu'il dit !

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  kercoz le Mer 21 Juil - 6:33

Pierre M. Boriliens a écrit:
kercoz a écrit:
Pierre M. Boriliens a écrit:
Et il y a tout le reste du texte : appliquer sa force non à des oeuvres mais à sa propre vie pour en faire une oeuvre (c'est pour ça que j'évoquais Proust et Musil, qui tiennent des propos analogues).

Bon ça reste ds le classique : Valoriser sa "FACE" , au regard des autres pour se valoriser a son propre regard ...on n'en sort pas , ça n'est qu'un résidu d'agressivité intra-spé recyclé/inhibé par des rites structurants en hierarchie socialisante .....que du banal .
Pas de quoi déféquer une comtoise.
Décidément !
Le grand homme reste toujours invisible, comme un astre trop lointain, en ce qu’il a précisément de plus grand pour réclamer la vénération : sa victoire sur la force reste sans témoin et donc aussi sans hymne ni chantre.
Quelle énergie à vouloir lui faire dire le contraire de ce qu'il dit !
Sa tribu est trop grande au "grand homme" , sinon il serait visible , reconnu parce que connu , malgres ses chevilles hypertrophiées .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  Pierre M. Boriliens le Mer 21 Juil - 11:23

kercoz a écrit:
Pierre M. Boriliens a écrit:
kercoz a écrit:
Pierre M. Boriliens a écrit:
Et il y a tout le reste du texte : appliquer sa force non à des oeuvres mais à sa propre vie pour en faire une oeuvre (c'est pour ça que j'évoquais Proust et Musil, qui tiennent des propos analogues).

Bon ça reste ds le classique : Valoriser sa "FACE" , au regard des autres pour se valoriser a son propre regard ...on n'en sort pas , ça n'est qu'un résidu d'agressivité intra-spé recyclé/inhibé par des rites structurants en hierarchie socialisante .....que du banal .
Pas de quoi déféquer une comtoise.
Décidément !
Le grand homme reste toujours invisible, comme un astre trop lointain, en ce qu’il a précisément de plus grand pour réclamer la vénération : sa victoire sur la force reste sans témoin et donc aussi sans hymne ni chantre.
Quelle énergie à vouloir lui faire dire le contraire de ce qu'il dit !
Sa tribu est trop grande au "grand homme" , sinon il serait visible , reconnu parce que connu , malgres ses chevilles hypertrophiées .
Quelle mauvaise foi ! Ceux qui cherchent à valoriser la face sont parfaitement visibles, malgré la taille de la tribu... J'en connais !

Non mais un peu de sérieux. En déduisant d'un texte quelconque tout ce dont il ne parle même pas, ou bien en le ramenant systématiquement à ses propres idées, on finit toujours par parvenir à lui faire dire strictement ce qu'on veut et surtout n'importe quoi... D'ailleurs à ce compte-là Goffmann et tous les autres ne sont que de vils plagiaires, puisque tout est déjà dans Nietzsche ainsi que tout le reste (y compris sans aucun doute Kercoz !)... Laughing

Il y a des gens qui ont sauvé des enfants juifs et même leur propre famille ne l'a appris que 60 ans plus tard, parfois. Sans aucun doute il y en a qui ont emporté ça dans leur tombe sans que personne n'en ai jamais rien su. Objectif valorisation de la face ? N'importe quoi...

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  kercoz le Mer 21 Juil - 11:46

Pierre M. Boriliens a écrit:
kercoz a écrit:
Pierre M. Boriliens a écrit:
kercoz a écrit:
Pierre M. Boriliens a écrit:
Et il y a tout le reste du texte : appliquer sa force non à des oeuvres mais à sa propre vie pour en faire une oeuvre (c'est pour ça que j'évoquais Proust et Musil, qui tiennent des propos analogues).

Bon ça reste ds le classique : Valoriser sa "FACE" , au regard des autres pour se valoriser a son propre regard ...on n'en sort pas , ça n'est qu'un résidu d'agressivité intra-spé recyclé/inhibé par des rites structurants en hierarchie socialisante .....que du banal .
Pas de quoi déféquer une comtoise.
Décidément !
Le grand homme reste toujours invisible, comme un astre trop lointain, en ce qu’il a précisément de plus grand pour réclamer la vénération : sa victoire sur la force reste sans témoin et donc aussi sans hymne ni chantre.
Quelle énergie à vouloir lui faire dire le contraire de ce qu'il dit !
Sa tribu est trop grande au "grand homme" , sinon il serait visible , reconnu parce que connu , malgres ses chevilles hypertrophiées .
Quelle mauvaise foi ! Ceux qui cherchent à valoriser la face sont parfaitement visibles, malgré la taille de la tribu. Laughing
Par quel decret , la "FOI" des autres serait elle donc toujours "Mauvaise" ?
La taille , fait que ce qui est "VISIBLE" dans un cas est objectif , et dans l'autre est OSTENTATOIRE et non démontré.

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  Pierre M. Boriliens le Mer 21 Juil - 12:06

kercoz a écrit:Par quel decret , la "FOI" des autres serait elle donc toujours "Mauvaise" ?
Par le décret des contre-exemples flagrants quand ils existent (j'en ai donné un que tu as soigneusement ignoré : ça aussi, c'est de la mauvaise foi !). Tu vas sans doute me dire que les exceptions confirment les règles...

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  kercoz le Mer 21 Juil - 12:12

Pierre M. Boriliens a écrit:
kercoz a écrit:Par quel decret , la "FOI" des autres serait elle donc toujours "Mauvaise" ?
Par le décret des contre-exemples flagrants quand ils existent (j'en ai donné un que tu as soigneusement ignoré : ça aussi, c'est de la mauvaise foi !). Tu vas sans doute me dire que les exceptions confirment les règles...
Je ne vais rien te dire de semblable . Le terme "esprit" aux milles signifiants est un cache sexe qui ne m'interesse pas , c'est le titre du fil sur l'emergence de la pensée qui m'a donné l'envie d'intervenir .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  kercoz le Mer 21 Juil - 12:15

kercoz a écrit:Paradoxe:
La pensée serait née du langage ...des mots .
Mais les mots sont une réduction /traduction de la pensée.
Le cognitif aurait donc évolué en alternant la complexité de la pensée et son expression simplifié linéaire qu'est le langage.
Je suis désolé de me citer , mais ce paradoxe me semble primordial .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  Pierre M. Boriliens le Mer 21 Juil - 12:16

kercoz a écrit:
Pierre M. Boriliens a écrit:
kercoz a écrit:Par quel decret , la "FOI" des autres serait elle donc toujours "Mauvaise" ?
Par le décret des contre-exemples flagrants quand ils existent (j'en ai donné un que tu as soigneusement ignoré : ça aussi, c'est de la mauvaise foi !). Tu vas sans doute me dire que les exceptions confirment les règles...
Je ne vais rien te dire de semblable . Le terme "esprit" aux milles signifiants est un cache sexe qui ne m'interesse pas , c'est le titre du fil sur l'emergence de la pensée qui m'a donné l'envie d'intervenir .
Désolé, mais tu as encore mal lu : le fil n'est pas sur l'émergence de la pensée, mais sur sa nature !

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  nemo111 le Ven 23 Juil - 14:43

Et ce n'est pas psychologique...
Belle affirmation. Etayé comment stp? Des psychologues qui étudie la psychée humaine il n'en est absolument aucun qui parle d'une telle chose, Jung y compris. Les philosophes sont dans une confusion compléte. Il n'y a pas plus d'"esprit philosophe" que d'"esprit charcutier", ou tout autant Laughing c'est selon.

Accessoirement l'esprit est pas spécialement intérieur et peux être "rencontrer" aussi bien "intérieurement" qu'"extérieurement". Le fait de le cantonner exclusivement à l'intériorité est une conséquence de la réduction à la psychologie qui est l'une des marques de la pensée moderne.


nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de la pensée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 17 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum