Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  Pierre M. Boriliens le Jeu 28 Oct - 11:17

M. Slavoj Zizek
Philosophe, Directeur de recherche à l’Institut des études sociales de Ljubljana (Slovénie, Directeur de l’Institute for the Humanities, Birkbeck (University of London)

Conférence : Congrès Marx International VI : Crises, révoltes, utopies

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  kercoz le Jeu 28 Oct - 11:55

J'avais survolé "Réhabiliter l'intolérence" . Titre provocateur mais j'avais bien aimé le concept (puisqu'il sert mes rabachages sur la parcellisation necessaire des groupes et l'acceptation de l'agressivité comme structurante)

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  axelou/ le Jeu 28 Oct - 15:14

Ce genre de position vient du fait qu'il se rend bien compte du fait (et il l'évoque encore dans cette conférence) que le capitalisme se sert toujours des luttes humanistes, libertaires, pour étendre son empire et accroitre l'ordre libéral dans tous les domaines de la vie.
Mai 68 et le capitalisme post-moderne qu'il engendra étant l'exemple le plus spectaculaire.

(A ce sujet, passage de deux minutes de Laurent James sur Zizek et le retour du religieux :
http://www.dailymotion.com/video/xf7yy6_laurent-james-le-retour-du-religieu_news )

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  kercoz le Jeu 28 Oct - 15:41

Il me faudrait relire son livre , mais je n'avais pas retenu ça. J'avais trouvé génial (de mémoire hein) , qu'il ait le courage de contester un paradigme "consensuel" : LA TOLERANCE.
En réaffirmant la primauté, la necessité de l'alterité sur le "nivellement" il ne fait que réaffirmer la nécessité de freiner l'entropie culturelle .
Le paradoxe civilisationnel (c'est pas un scoop ! j'ai lu ça qq part mais ou ?) c'est que l'atérité est necessaire pour faire "évoluer" (?) une civilisation. Necessaire , mais elle s'use qd on s"en sert ! .........Là on sent la globalisation .
Pour revenir a la tolérance , son grand truc c'est de révèler que cette "tolérance" a été mise en place , organisée,par les LIBERAUX, comme indispensable a la mondialisation.
La mondialisation etant une tentative desespérée du capitalisme de conserver en occident ses "acquis sociaux" (LOL) , et éviter un basculement du centre de gravité economique vers l'Asie et les producteurs d'energie .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  sylva le Jeu 28 Oct - 15:42

C'est un régal de l'écouter ce type ! cheers accent compris.... (j'adore les accents Very Happy )

Edit : je parlais de Zizek, pas de Kercoz (sans offense hein Wink )
(je ne sais pas si t'as l'accent du sud-ouest Kercoz ?? Very Happy )
avatar
sylva

Messages : 267
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  kercoz le Jeu 28 Oct - 16:57

sylva a écrit:C'est un régal de l'écouter ce type ! cheers accent compris.... (j'adore les accents Very Happy )

Edit : je parlais de Zizek, pas de Kercoz (sans offense hein Wink )
(je ne sais pas si t'as l'accent du sud-ouest Kercoz ?? Very Happy )
Il me reste un peu d'accent breton ....con..
C'est curieux comme je change d'accent suivant les lieux ou j'évolue ! (bretagne , gironde , tarn , et je peux faire du parigo , 9_3 , d'avant le sabir actuel.
Le "sabir" , je crois est a développer : une periode ou les arabes ont dominé la mediterranée et ou les gens parlaient un 'sabir" , mélange de françaispagnolitalienarabe .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  sylva le Jeu 28 Oct - 20:20

kercoz a écrit:
Il me reste un peu d'accent breton ....con...
Laughing ...l'accent breton, dame oui... Wink

C'est curieux comme je change d'accent suivant les lieux ou j'évolue !
oui ça vient généralement tout seul et à l'insu de ton plein gré, ce mimétisme... (ou pas du tout)
tu dois être un tant soit peu doué pour les langues, même si les langues ne se réduisent pas aux seuls sons..., mais la "musique" d'une langue est importante...
moi aussi je sens que je parle légèrement différemment, et sans le faire exprès, en ville où j'habite, et quand je retourne dans ma campagne natale (pourtant c'est la même région)
avatar
sylva

Messages : 267
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  kercoz le Sam 30 Oct - 7:08

[quote="sylva"][quote="kercoz"]


C'est curieux comme je change d'accent suivant les lieux ou j'évolue !
oui ça vient généralement tout seul et à l'insu de ton plein gré, ce mimétisme... (ou pas du tout)
/quote]
Une tres bonne émission sur le sujet sur Arte hiers soir (groupes nombreux d'animaux ). Lire le chapitre "La bande anonyme " de K LORENZ ds "L'agression" sur ces groupes nombreux et non structurés ......Perso je pense que les animaux sociaux peuvent regresser vers ce modèle comportemental de groupe lors de stress societaux importants (d'ou l'usage du stress en politique , avant une élection, qd on maitrise police et media).
On remarque des rémanence de ces comportement ds le baillement et (tres désagreable) qd on se retrouve a se grater la tete comme son interlocuteur).
Je feuillette un livre de Saussure , avant de le mettre en rayon : Cours de linguistique generale , Payot 1975(copy 1965) , ed critique de Tullio de Mauro ....Passionant ces notion de dynamique temporelle et geographique (ondes) ; aussi l'absence de "frontiere linguistique" , mais des variantes locales de signifiant des mots , d'ecritures , de prononciation et d'accent global , et ce de maniere non cohérente , mais uniquement ur certains mots ..etc ...
Aussi un chapitre sur Saussure et chomsky (p 400)

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  Arno le Dim 31 Oct - 21:41

Pierre M. Boriliens a écrit:M. Slavoj Zizek
Philosophe, Directeur de recherche à l’Institut des études sociales de Ljubljana (Slovénie, Directeur de l’Institute for the Humanities, Birkbeck (University of London)

Conférence : Congrès Marx International VI : Crises, révoltes, utopies

Quand la complexité produit de la brutalité, l'intervention de Saskia Sassen.

Arno

Messages : 356
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  kercoz le Dim 31 Oct - 22:15

[quote="Arno"]
Je n'ai pas trouvé le terme "complexité", ailleurs que ds le titre.
Le problème vient de ce que , comme pour le terme "Chaos" , on peut le mettre a toutes les sauces et que l'emploi usuel de "complexité " et "chaos" est a contre sens .
Le signifiant "complexité" ou Chaos , en langage mathematique n'a rien a voir avec "bordel" ou "compliqué". Ces termes parlent de modélisation de systèmes "complexes" , regis par des equa differentielles non controlables (tres sensibles aux micro variables des entrées). Bien qu'incontrolables , on sait grace aux ordis que leurs solutions finissent par aboutir sur des zones hyper stables : les fameux "attracteurs" dont certains sont fractales . ce "déterminisme" a donné le nom au chaos deterministe.
Ts les systèmes vivant suivent ces modelisations "complexes" , par definition puisqu'ils existent encore , malgres un max de perturbations sur leurs "intrants".
Le problème , semble l c'est qu'on ne peut lineariser un système (pour des raison de gain ou d'ordre ) , puis le laisser s'auto gerer (main invisible) ...ça ne marche pas . La "main invisible" doit fonctionner des le début.
Pour donner un ex , la FR est un groupe de 60 millions d'individus , pratiquement centralisé , en cours de surcentralisation (europe). Le système "originel" ideal devrait tourner sur un million de groupes de 60 individus pour optimiser le modèle de l'espece humaine.

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  Arno le Dim 31 Oct - 23:41

kercoz a écrit:Je n'ai pas trouvé le terme "complexité", ailleurs que ds le titre.
Le problème vient de ce que , comme pour le terme "Chaos" , on peut le mettre a toutes les sauces et que l'emploi usuel de "complexité " et "chaos" est a contre sens .
Dans le lien fourni par Pierre, il y a 2 intervenants: l'un s'est exprimé en français et l'autre en anglais, et j'ai pensé que la traduction pouvait vous intéresser. Il y a peut être quelques contre sens. Elle ne fait a aucun moment allusion a un quelconque langage mathématique, elle parle juste en anglais et dans ce contexte je ne comprends pas ce que tu veux dire.
En effet, elle n'utilise le mot "complexity" que pour illustrer le fait que l'ensemble des décisions prises par des groupes économiques d'une façon générale, le sont au sens de "l'embrouille" et de "l'opacité" pour le commun des mortels; "brutality" est a comprendre comme arbitraire, absurde, incohérent, inique, le résultat de ces pratiques étant la marginalisation d'un grand nombre de groupes humains....

Arno

Messages : 356
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  yvesT75 le Lun 1 Nov - 0:29

Kercoz, juste un truc, encore une fois en maths le terme de complexité ne se réfère pas en règle générale aux domaines des equa diff, il est utilisé ds le domaine des maths discrètes, algorithmes, langages formels, calculabilité, automates finis, problèmes P/NP etc, par exemple :


La complexité algorithmique

Les difficultés mathématiques rencontrées sont peut-être liées aux résultats logiques d'incomplétude (démontrés par Gödel en 1930) et dont la compréhension n'a cessé de s'approfondir, en particulier grâce à la théorie de la complexité d'Andreï Kolmogorov (1903-1987), formulée simultanément en 1965 par Kolmogorov et Gregory Chaitin. Cette théorie dite de la complexité algorithmique développe mathématiquement l'idée qu'est complexe ce qui ne peut pas s'exprimer brièvement. Plus précisément, la complexité de Kolmogorov K(s) de la suite de caractères s est la taille du plus petit programme P qui engendre s. Cette théorie a connu des développements remarquables, conduisant en particulier à l'élucidation du problème de la définition mathématique des suites aléatoires, posé au début du xxe siècle. Cette solution formalise l'idée qu'est aléatoire ce qui est incompressible, c'est-à-dire ce qui ne peut se définir par une séquence de caractères plus courte que l'objet lui-même (une suite répétant mille fois les caractères 01 n'est pas aléatoire car on peut la définir par une séquence de caractères de longueur bien plus petite qu'elle-même, la […]
http://www.universalis.fr/encyclopedie/complexite-mathematique/2-la-complexite-algorithmique/

ou :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_de_la_complexit%C3%A9_des_algorithmes#Le_probl.C3.A8me_ouvert_P.3DNP

Et je pense que les systèmes biologiques, et humains ont autant à voir si ce n'est plus avec ces domaines qu'avec les equa diff (après tout on est à priori bourré d'algorithme, à commencer par tout les processus bilogiques lié à l'adn ou autre), le langage est fondamentalement discret, les lois ce sont des règles algorithmiques en quelque sorte, etc ...

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  kercoz le Lun 1 Nov - 8:41

[quote="yvesT75"]Kercoz, juste un truc, encore une fois en maths le terme de complexité ne se réfère pas en règle générale aux domaines des equa diff, il est utilisé ds le domaine des maths discrètes, algorithmes, langages formels, calculabilité, automates finis, problèmes P/NP etc, par exemple :


La complexité algorithmique

http://www.universalis.fr/encyclopedie/complexite-mathematique/2-la-complexite-algorithmique/

ou :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_de_la_complexit%C3%A9_des_algorithmes#Le_probl.C3.A8me_ouvert_P.3DNP

Et je pense que les systèmes biologiques, et humains ont autant à voir si ce n'est plus avec ces domaines qu'avec les equa diff (après tout on est à priori bourré d'algorithme, à commencer par tout les processus bilogiques lié à l'adn ou autre), le langage est fondamentalement discret, les lois ce sont des règles algorithmiques en quelque sorte, etc ...
Salut . J'ai trouvé ça:
www.lavoisier.fr/notice/fr337239.html+algorithmes+et+chaos&cd=4&hl=fr&ct=clnk&gl=fr" target="_blank" rel="nofollow">http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:JRVUNJAEKTMJ:www.lavoisier.fr/notice/fr337239.html+algorithmes+et+chaos&cd=4&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  kercoz le Lun 1 Nov - 9:04

ça devrait t'interesser . Les deux concepts /outils sont imbriqués si mon anglais n'est pas trop nul.
Pour les algo , je suis assez largué , et ds le sens ou le concept du "chaos" me suffit pour changer de paradigme ds la façon d'appréhender les systèmes qui nous entoure, l'étude "intimiste du système ne m'interesse pas trop .(meme si je trouve curieux qu'un gus comme (? le trou /Gaspar ? ) ai pu multiplier par 10 ou 100 le "temps caracteristique" ds la cosmologie du systeme solaire !
Pour un blaireau comme moi , le fait que la TH.du chaos pose comme axiome l' inutilité DEFINITIVE de l'introspexion des systèmes complexes pour se satisfaire des caracteristiques "macro" , ceux ci etant suffisamment interessants , permet d' acceder a pas mal de domaine en découlant (physique , philo , socio , ......)

Ces problèmes sémantiques sont des plus chiants . Qd tu lis "paradigmes perdus " de EDGAR MORIN , tu retrouve pour sa th.sur l'homminidification , le concept du Chaos a chaque ligne , mais il n'en utilise pas le terme . il utilise aussi complexité . (il etait , (a confirmer)au states ds les années 70/80 pendant que se multipliaient les colloques sur le chaos).
Des groupes actuels se revendiquent le terme "complexe" en rejetant la Th. du Chaos du fait qu'ils ont plus d'intrants ds les equa ....ce qui est stupide , puisque le faible nombre d'intrants des découvreurs etat suffisant pour travailler sur le concept et un choix obligatoire qd on débute avec une HP primitive !
J'ai lu récemment (ou ?) que mon rève s'etait réalisé : on aurait démontré que le nombre d'intrants n'influe pas enormement sur l'attracteur .....Je pense que les intrants mineurs doivent (intuitivement) influer par leur nombre sur la force d'attraction (stabilité) plus que sur la forme de l'attracteur et sur sa localisation.
Pour le monde qui nous entoure , je pense que tu te trompes. Les calculs basés sur ds modelisations a base d'equa diff est bien admise et corroborée par la réalité (popu d'un etang , planètes etc )....Je supputerais meme que ces equa /syst compxes st du meme type complexe puisqu'ils se basent sur des echanges economiques similaires (boucles prédation -collaboration avec perturbations cliatiques etc ..) Ce qui fait qu'etudier un système sera approprié pour en etudier un autre (en terme d'attracteur).........

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  yvesT75 le Lun 1 Nov - 10:08

[quote="kercoz"]
yvesT75 a écrit:
www.lavoisier.fr/notice/fr337239.html+algorithmes+et+chaos&cd=4&hl=fr&ct=clnk&gl=fr" target="_blank" rel="nofollow">http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:JRVUNJAEKTMJ:www.lavoisier.fr/notice/fr337239.html+algorithmes+et+chaos&cd=4&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

Oui ça a l'air intéressant, mais cher ! Tu l'aurais pas en solde ? Wink

Et sinon je crains de ne pas ou plus avoir le niveau pour vraiment me plonger là dedans.

Mais clairement il y a un peu "deux mathématiques" aujourd'hui, et cela depuis la "crise des fondements", des textes intéressant de Dieudonné à ce sujet.

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  Arno le Lun 1 Nov - 13:31

kercoz a écrit:Il me reste un peu d'accent breton ....con..
C'est curieux comme je change d'accent suivant les lieux ou j'évolue ! (bretagne , gironde , tarn , et je peux faire du parigo , 9_3 , d'avant le sabir actuel.
Le "sabir" , je crois est a développer : une periode ou les arabes ont dominé la mediterranée et ou les gens parlaient un 'sabir" , mélange de françaispagnolitalienarabe .
Tout a fait! D'ailleurs, le Schmilblick est, il convient de le souligner, rigoureusement intégral, c'est-à-dire qu'il peut à la fois servir de Schmilblick d'intérieur, grâce à la taille réduite de ses gorgomoches, et de Schmilblick de campagne grâce à sa mostoblase et à ses deux glotosifres qui lui permettent ainsi d'urnapouiller les istioplocks même par les plus basses températures. Wink

Arno

Messages : 356
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  Pierre M. Boriliens le Lun 1 Nov - 18:46

Mais il faudrait quand même ajouter que tout smouales étaient les Borogoves, ce qui explique bien des choses, en particulier l'étrange attraction, quoique parfois chaotique, qu'exercent les glotosifres sur certains, et cela quelle que soit la température... Mais bon, on s'éloigne un peu du sujet du topic... Wink

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  Arno le Lun 1 Nov - 22:20

Pierre M. Boriliens a écrit:Mais il faudrait quand même ajouter que tout smouales étaient les Borogoves, ce qui explique bien des choses, en particulier l'étrange attraction, quoique parfois chaotique, qu'exercent les glotosifres sur certains, et cela quelle que soit la température... Mais bon, on s'éloigne un peu du sujet du topic... Wink
Certes, et j'avais d'ailleurs oublié de préciser: "toutes choses égalent par ailleurs."

Pour en revenir au sujet du fil, et Marx dans tout ça? A vrai dire, j'ai un peu l'impression comme l'a sous entendue Saskia, que Marx n'avait pas a l’époque le même contexte que le notre et que de ce point de vue il était bien difficile d'incorporer sa pensée dans les évènements qui se produisent. Ce que Slavoj développe est intéressant bien sur, mais ça me semble très.....théorique?

Arno

Messages : 356
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  kercoz le Mar 2 Nov - 7:15

axelou/ a écrit:Ce genre de position vient du fait qu'il se rend bien compte du fait (et il l'évoque encore dans cette conférence) que le capitalisme se sert toujours des luttes humanistes, libertaires, pour étendre son empire et accroitre l'ordre libéral dans tous les domaines de la vie.
Mai 68 et le capitalisme post-moderne qu'il engendra étant l'exemple le plus spectaculaire.

(A ce sujet, passage de deux minutes de Laurent James sur Zizek et le retour du religieux :
http://www.dailymotion.com/video/xf7yy6_laurent-james-le-retour-du-religieu_news )
Salut .
Le "capitalisme " cache peut etre une foret d'un autre ordre : une dynamique structurelle inhérente a toute civilisation. A chaque fois qu'on "bouge", qq soit l'idéologie, on renforce/accroit l'emprise du "système" (en tant que pouvoir) sur l'individu. C'est du moins la thèse de B. de Jouvenel .
J'aurais tendance a la suivre puisqu'elle rejoint mon concept de dynamique centralisateur.

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Slavoj Zizek : Crises, révoltes, utopies

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum