Un complot oui, mais quel complot?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un complot oui, mais quel complot?

Message  nemo111 le Sam 18 Déc - 1:02

Les événements récents, wikileaks ainsi que certain des liens mis par axelou ont ravivé une suspicion que je traine depuis un moment.
On parle d'un complot et certain vont nous dire carrément que ceux qui se trouve à la tête de ce complot sont les Rothschild, les Rockfeler, les Bielderberg ect... Qu'attendent les gens qui font ces dénonciations? Que demain un cinglé aille assassiné un Rothschild? C'est tout de même étonnant pour un complot dont on suppose par ailleurs que son efficacité repose essentiellement sur le secret. Or pour ce complot on aurait non seulement les noms des comploteurs principaux mais certain nous détails même le plan. Disons que que je trouve cela un peu bizarre.
On peut parler d'un complot contre l'ordre traditionnel (si on admet que celui-ci est délibérément attaqué) car là par contre on ne sait pas qui est vraiment derrière cette subversion. Ceux qui déclarent officiellement s'opposer aux religions par exemple le font au nom du bonheur humain, de la raison, que sais-je. Leur but conscient (pour l'écrasante majorité d'entre eux en tout cas) est pas de créer une humanité esclave couper de toute transcendance au service éternel d'une petite oligarchie toute puissante totalement à l'abri de tout renversement.
Je veux dire aucun Rothschild n'a déclaré que la destruction de l'islam ou de la chrétienté était son but. Par contre étendre le pouvoir du capitalisme en général et des banques en particulier fait évidemment partie de leur agenda, mais qui s'en étonnerait? On ne peut pas à proprement parler dire qu'il y a un "complot" derrière la création, le maintien et l'extension du capitalisme puisque la quasi totalité des "élites" de nos pays y sont ralliés. Bien sur il y a un certain degrés de concertation et coordination des actions, mais un complot à l'insu des administrations et parfois contre elle a peu de sens puisque l'ensemble des administrations est rallié à un tel but.
Or les Rockfeller and co sont du bon coté de la barrière. Je veux dire l'ensemble du système fonctionne déjà largement à leur avantage. Si leur but est d'étendre encore plus leur influence en transformant absolument tout en marchandise, qu'ils s'accapareraient ensuite par la magie des intérêts tous ce qu'ils ont à faire maintenant est de maintenir les règles du jeu à leur avantage et d'attendre.
Dans ce contexte le caractére subversif de la rumeur dont je vous ai déjà toucher un mot me chiffonne au plus haut point. En effet il n'y a aucun doute sur le fait que la rumeur est subversive et qu'elle a un effet de dissolution. Dissolution dont on sait par ailleurs que c'est une étape importante du mouvement vers la fin de ce cycle (lire "Le règne de la quantité" de René Guénon pour ceux qui ont des doutes a ce sujet). Or il est évident que la rumeur globalement ne profite pas au système, tout au contraire. Il arrive ponctuellement que ça le serve, certes, mais globalement ça mine la confiance que les gens ont de leur gouvernant, de leurs institutions. Résultat la confusion règne et on ne sait plus à qui l'on peut faire confiance. Il me semble que l'intéret des "élites" seraient d'éviter autant que possible tout ce qui mine cette confiance.
Imaginons que demain un mouvement révolutionnaire prennent le pouvoir il parait évident que les Rothschild prenne le risque d'être expropriés par exemple, si ce n'est bien pire. Mais de nouveau à quoi rime un complot dont on saurait si facilement qui sont les têtes?
Il y a un autre aspect de la fin du cycle d'après les doctrines traditionnelles et c'est le caractére parodique du mouvement de subversion. A la fin on est sensé avoir un leader que tous prennent pour le sauveur mais qui en fait est à la tête de ce que Guénon a appelé la "contre-initiation". L'antéchrist pour ne pas le nommé. Peut être ne s'agira-t-il pas d'un vrai personnage mais plutôt d'un groupe mais peu importe.
Pour que cette prise de pouvoir soit possible il y a bien des conditions : la disparition de la tradition bien sur, mais au de là la perte totale de repère. Cette perte de repère est indispensable pour permettre l'inversion, ce "plan" nécessite donc aussi la destruction de l'ordre moderne, aussi anti-traditionnel soit-il car, il maintient un semblant d'ordre du monde qui fait obstacle à l'inversion complète.
"Si vous n'avez pas, dès ce jour, le sentiment relatif de votre durée, il est inutile de vous transmettre, il est inutile de regarder devant car devant c'est derrière, la nuit c'est le jour."
Or pour effectuer cette subversion la rumeur et bien sur internet au premier chef me paraisse jouer un rôle absolument central en minant toute confiance dans les recours "traditionnels" : état, église, parti, syndicat, administration, médecine, scientifique... Il n'y a absolument plus rien d'officiel qu'on ne puisse soupçonner. Avec beaucoup de raison parfaitement valable bien entendu. Mais tout aussi souvent pour des raisons tronqué, déformé voire totalement fausse et créer de toute pièce.
D'où je me pose la question suivante : de quoi exactement devra nous "sauver" ce fantastique leader qui nous attend? Il nous sauvera certainement des terroristes, de la peste, du réchauffement climatique, de la pollution et de la crise, oui certainement. Mais je commence a me demander s'il ne devra pas aussi nous "sauver" des Rothschild et consort?

Bon tout cela est pure spéculation et il est très possible que je me trompe. Je ne sais pas, disons que c'est une intuition. Dites moi ce que vous en pensez?


Dernière édition par nemo111 le Sam 18 Déc - 16:22, édité 1 fois (Raison : orthographe)

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  kercoz le Sam 18 Déc - 8:37

Léo Férré ?

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  nemo111 le Sam 18 Déc - 12:03

Oui. La solitude.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  axelou/ le Sam 18 Déc - 12:19

de quoi exactement devra nous "sauver" ce fantastique leader qui nous attend? Il nous sauvera certainement des terroristes, de la peste, du réchauffement climatique, de la pollution et de la crise, oui certainement. Mais je commence a me demander s'il ne devra pas aussi nous "sauver" des Rothschild et consort?
Ce n'est pas impossible.
Il y'a une énorme tendance new-âge qui gravite autour de la dénonciation du Nouvel ordre Mondial, comme par exemple le mouvement Zeitgeist, envers lequel je suis très suspicieux :
http://www.mouvement-zeitgeist.fr/
Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres.

C'est tout de même étonnant pour un complot dont on suppose par ailleurs que son efficacité repose essentiellement sur le secret.
Selon Pierre Hillard, c'est avant tout l'incrédulité des gens qui assure l'essentiel de la dissimulation (le fameux "plus c'est gros, plus ça passe").
"Quoi, un employé des Rothschild (Pompidou) aurait vendu à son patron l'autonomie monétaire d'un pays comme la France, et personne n'aurait rien vu ?"
Etc...Etc...
Mais de nouveau à quoi rime un complot dont on saurait si facilement qui sont les têtes?
Parce que tu trouves que les gens parlent beaucoup de Rockefeller, Bilderberg, CFR, Trilatérale, Rotshchild (etc...) dans la rue, au bistrot, à ton boulot, dans ta famille,etc ?
Non, 95 % des gens ne font que jacter de Sarkozy qui est un con, et dans 2 ans on nous en met un autre et c'est reparti pour 5 ans...
Ne considères pas des vidéos sur le net visionnés par 3000 personnes comme des choses de notoriété publique.
Et encore ça c'est avec internet, mais imagines avec seulement la presse papier et télé...
A la fin on est sensé avoir un leader que tous prennent pour le sauveur mais qui en fait est à la tête de ce que Guénon a appelé la "contre-initiation". L'antéchrist pour ne pas le nommé.
Lien du passage en question, ici :
http://www.scribd.com/doc/21944331/Guenon-e-le-regne-de-l-Antechrist

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  nemo111 le Sam 18 Déc - 12:29

Je dois aussi ajouter que je ne remet pas en question le rôle subversif jouer par les banques en générales. La subversion de la monnaie a été une étape importante du renversement de l'ordre traditionnel ici comme ailleurs. Par exemple (pour parler de ce qui est le plus visible, le rôle de la monnaie ayant été plus discret avant cela) en jouant un rôle dans les faillites des états traditionnels : au 19éme il y a l'empire ottoman et la Chine, avant eux la France de Louis XVI bien sur. Il semble bien que les Rothschild ont joué un rôle important dans cette subversion. Et ce rôle continu aujourd'hui les banques constituant bien sur le coeur du système actuel. La véritable question serait plutôt sont-ils à la tête de la subversion ou ne cachent-ils pas autre chose? Leur caractère éminemment visible me pousse à dire que oui.
Il y'a une énorme tendance new-âge qui gravite autour de la dénonciation du Nouvel ordre Mondial, comme par exemple le mouvement Zeitgeist, envers lequel je suis très suspicieux :
Tu as raison de l'ajouter car moi aussi le fait que le mouvement New Age, un grand nombre de mouvement évangélique diffusent tout cela m'a paru très suspect.
Parce que tu trouves que les gens parlent beaucoup de Rockefeller, Bilderberg, CFR, Trilatérale, Rotshchild (etc...) dans la rue, au bistrot, à ton boulot, dans ta famille,etc ?
Non, 95 % des gens ne font que jacter de Sarkozy qui est un con, et dans 2 ans on nous en met un autre et c'est reparti pour 5 ans...
Ne considères pas des vidéos sur le net visionnés par 3000 personnes comme des choses de notoriété publique.
Et encore ça c'est avec internet, mais imagines avec seulement la presse papier et télé...
Ce n'est pas de notoriété publique car il n'y a pas de relais des médias de masses. Ce relais n'existe pas car l'ordre actuel comme je l'ai dis est bien sur du coté de disons la synarchie, ça sera plus simple que de répéter à chaque fois Bielderberg ect... Mais en cas de mouvement "révolutionnaire" parvenant au pouvoir et prenant le contrôle des médias de masse la donne change...

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  nemo111 le Sam 18 Déc - 12:58

Il faut dire aussi que la subversion qui touche les institutions en générales affaiblissent le pouvoir de tout ce qui est officiel, donc aussi la synarchie.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  axelou/ le Sam 18 Déc - 14:21

La véritable question serait plutôt sont-ils à la tête de la subversion ou ne cachent-ils pas autre chose ?
Pour ce dont tu parles, je pense qu'il faut aller voir du côté des innombrables groupes occultistes qui émergèrent à partir du XVIème siècle, les Rose-Croix, etc, etc...
C'est eux qui furent le moteur de toutes cette évolution, peut-être pas d'un point de vue matériel, mais d'un point de vue spirituel, et donc beaucoup plus central.
Naturellement, ces mouvements "spiritistes", "néo-spiritualistes", "gnostiques", pululèrent en Grande-Bretagne, notamment Victorienne.

On a des types relativement connus (même si les plus visibles sont pas forcément les plus influents, en la matière) comme Aleister Crowley (http://fr.wikipedia.org/wiki/Aleister_Crowley), dont on dit qu'il fut de ceux à l'origine de la révolution culturelle américaine d'après-guerre, le rock, etc...


Si ça tu as un petit de temps, je te conseille vivement ces quatre audios :

http://www.dailymotion.com/video/xd6m5c_occultisme-et-new-age_webcam
http://www.dailymotion.com/video/xd6p22_noir-c-est-noir_webcam
http://www.dailymotion.com/video/xd73pa_le-son-de-la-flute_webcam
http://www.dailymotion.com/video/xd74wi_l-intelligence-corrompue_webcam

Des réflexions très intérressantes, et en plein dans l'interrogation que tu te poses, il me semble.

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  nemo111 le Sam 18 Déc - 15:59

Ce gars me gène a faire des affirmations sans les sourcer ou les justifier. Par exemple concernant Gorbatchev ça aurait mériter un peu plus que ce qu'il en dis tout de même. Un "détenteur de la doctrine marxiste qui se passe de maitre à disciple"? Ce genre d'affirmation sans preuve c'est quand même fort de café! Comment faire le tri entre les fantasme de ce gars et la réalité.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  Pierre M. Boriliens le Sam 18 Déc - 18:15

nemo111 a écrit:Ce gars me gène a faire des affirmations sans les sourcer ou les justifier.
Est-ce bien nécessaire, quand de toutes façons on bricole dans des machins plus délirants les uns que les autres ?

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  nemo111 le Sam 18 Déc - 20:22

Oui ce gars est clairement hors limite. Il désert sa cause volontairement ou non. Après l'ensemble de ce qu'il dis n'est pas délirant. C'est sur que pour un matérialiste endurci Wink tout ce qui concerne le monde subtil et sa manipulation est hors limite. Mais ce n'est pas indispensable pour comprendre ce qui se passe, on est juste limité à ce qui est le plus extérieur.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  Pierre M. Boriliens le Sam 18 Déc - 23:55

nemo111 a écrit:Oui ce gars est clairement hors limite. Il désert sa cause volontairement ou non. Après l'ensemble de ce qu'il dis n'est pas délirant. C'est sur que pour un matérialiste endurci Wink tout ce qui concerne le monde subtil et sa manipulation est hors limite. Mais ce n'est pas indispensable pour comprendre ce qui se passe, on est juste limité à ce qui est le plus extérieur.
Quand tu évoques la synarchie (si tu parles bien de la même chose), je te suis bien. Néanmoins, je ne suis pas franchement persuadé que le régent de la Banque de France et néanmoins président du Comité des Forges, - j'ai parlé de feu François de Wendel, des années 1930 -, se bornait à manipuler le monde subtil, à faire tourner des tables ou à interroger les astres... En tous cas, tout ça a eu pour conséquence la défaite et l'arrivée au pouvoir de l'homme providentiel, - j'ai nommé notre bon maréchal -, dans lequel on peut toujours essayer de trouver l'antéchrist ou un de ses porteurs de lumière, si on n'a rien d'autre à faire de ses journées...

Pourquoi je parle de ça ? Parce qu'on a beaucoup d'archives très intéressantes, ouvertes aujourd'hui, qui permettent de reconstituer assez bien comment les choses se sont passées, quels en ont été les acteurs, les enjeux, etc. Preuves à l'appui ! Ce qui est toujours mieux que tous ces délires...

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  nemo111 le Dim 19 Déc - 0:27

J'ai dis un peu plus haut ce que j'entendais par synarchie. Je sais que le mot est impropre c'est juste un raccourcis.
Difficile de prouver l'importance de la manipulation du monde subtil. Si on a des doutes à ce sujet autant ne pas s'en préoccuper cela vaux mieux.
Mais disons que des suicides, des obsessions/fascinations/idées fixes, des dépressions, un grand nombre de maladie mentale en général, sans doute aussi certaines maladies du corps sont parmi les conséquences les plus visibles de cette manipulation par certain. Et faire tourner des tables est peut être pas aussi anodin que ce que tu crois, y compris quand c'est entièrement truqué.
Mais de nouveau pas besoin de ça pour s'apercevoir le malaise qui habite notre monde. C'est juste un aspect aggravant.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  Pierre M. Boriliens le Dim 19 Déc - 0:42

nemo111 a écrit:Mais disons que des suicides, des obsessions/fascinations/idées fixes, des dépressions, un grand nombre de maladie mentale en général, sans doute aussi certaines maladies du corps sont parmi les conséquences les plus visibles de cette manipulation par certain. Et faire tourner des tables est peut être pas aussi anodin que ce que tu crois, y compris quand c'est entièrement truqué.
Mais de nouveau pas besoin de ça pour s'apercevoir le malaise qui habite notre monde. C'est juste un aspect aggravant.
Ça, je veux bien te croire... Il y a qu'à regarder des trucs comme l'OTS et autres soucoupistes (je pense à un suicide collectif au EU, plus de 100 morts ?) par exemple pour constater ce qu'on peut faire comme dégâts (plutôt que faire, c'est d'ailleurs plus souvent compléter des dégâts déjà existant) avec quelques salamalecs bien choisis et obsessionnels, un peu de buvard ou autre crack (et même de l'odeur de sainteté, ça marche aussi), quelques promesses sur les vierges éternelles pour les hommes et du passage à l'acte immédiat pour les femmes... Et à la fin de l'essence, des allumettes et en route pour Sirius (ou ailleurs) ! Laughing

Sinon, les tables tournantes c'est plutôt le XIXème (siècle, pas arrondissement, hein), il me semble ! Et c'est vrai que ça en a rendu barge plus d'un... Mais je vois ça comme l'épi : des zones gâchettes, et une fois qu'on a appuyé dessus, c'est parti, et ça revient jamais comme avant ! C'qu'on peut être fragile, hein ?
(faut pas s'étonner à cause que j'ai un style nouveau : je viens de me faire une quinzaine de polards, pour changer de Marx, Debord et Postone, et moi ça me fait comme les tables tournantes, ça déteint... Laughing ).

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  nemo111 le Dim 19 Déc - 1:05

Oui on est d'accord. Le seul pas supplémentaire qui reste après avoir vu tout ça c'est de constater que certain connaissent très bien ces effets et répandent ces pratiques en toutes connaissances de causes. Et que tout cela est solidaire du mouvement globale de décadence que connais notre monde, ça n'a rien d'un accident.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  axelou/ le Dim 19 Déc - 1:28

Oui ce gars est clairement hors limite.
Notre monde dans son intégralité n'est-il pas "clairement hors-limite" ? Very Happy
Plus sérieusement, j'ai utilisé au sujet de ces audios le terme de "réflexions" car il ne s'embarrasse pas de sources.
D'ailleurs, je me demande bien comment il serait possible de sourcer des infos sur des sociétés secrètes dont la particularité est justement de ne laisser aucune source ?!

Sinon pour revenir au thème de départ, je pense que si les leaders les plus hauts ne sont pas forcément ceux qui détiennent la monnaie (ceux que dénoncent Alex Jones dans sa vidéo), il est clair que toute verité est bonne à dire et que la main mise des banques est assez évidente pour qui recherche dans cette direction, et qu'elle doit être divulgué.
Et "des banques", c'est encore très flou, on a les noms, on connait les personnages, et c'est très sain que des gens les dénoncent, sans prétendre créer une "nouvelle humanité" comme les gars de Zeitgheist.

Après, il est clair que derrière eux il y'a des types qui sont clairement dans un plan de subversion (au sens religieux du terme) et qui n'en sont plus à la préoccupation d'allonger leur fin de mois. D'ailleurs, les deux mouvements (bancaires et sataniques) sont presque toujours aller de pair.
Il faut se pencher sur l'histoire de la Grande-Bretagne qui à partir d'Henry VIII fut le carrefour de tous les mouvements occultistes tout en étant parallèlement la matrice du capitalisme bancaire.

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  nemo111 le Dim 19 Déc - 1:59

Je suis bien sur d'accord qu'il est absolument indispensable de dénoncer l'action des banques. Ce que tu dis de l'Angleterre est vrai aussi. Et bien sur très souvent l'aspect satanique et bancaire vont de pair, et il est pas besoin d'être grand clerc pour faire le lien entre les effets de la monnaie et un certain nombre d'effet d'ordre subtil parfaitement diabolique.
Je met simplement en garde s'il est dit que l'antéchrist aura un tel pouvoir de séduction qu'il en arriverai presque à séduire les élus eux même c'est qu'il aura des argument qui serait susceptible de leur plaire. Et il s'agirait (entre autre) d'une mise au pas des banques ne m'étonnerait pas du tout.
De plus je trouve que la fixette sur Rothschild and co a le défaut de détourner l'attention des faits et du système lui même. Les familles impliqués importe finalement assez peu car ce n'est pas en éliminant ces familles que l'on améliorerait la situation car tôt ou tard d'autre prendrait leur place (et sans doute plutôt tôt que tard). Ce qu'il faut dénoncer c'est bien le système, montrer en quoi il est malsain, voire satanique, en quoi il nous déshumanise, ect... Les questions de personnes sont finalement secondaire tant qu'on n'est pas entrain de les juger pour crimes contre Dieu et les hommes. Cela détourne peut être aussi l'attention des manipulations les plus subtiles en fixant notre attention sur ces gens plutôt que sur d'autre plus discret.
Plus sérieusement, j'ai utilisé au sujet de ces audios le terme de "réflexions" car il ne s'embarrasse pas de sources.
D'ailleurs, je me demande bien comment il serait possible de sourcer des infos sur des sociétés secrètes dont la particularité est justement de ne laisser aucune source ?!
Le problème c'est que du coup on ne sait pas si ce gars ne dis pas n'importe quoi quand ce qu'il dit n'est pas recoupé par ailleurs. Ca limite beaucoup l'intérêt de ce qu'il dit.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  axelou/ le Dim 19 Déc - 2:24

Je met simplement en garde s'il est dit que l'antéchrist aura un tel pouvoir de séduction qu'il en arriverai presque à séduire les élus eux même c'est qu'il aura des argument qui serait susceptible de leur plaire. Et il s'agirait (entre autre) d'une mise au pas des banques ne m'étonnerait pas du tout.
Pour aller dans ton sens :
Pierre Hillard, qui pour le coup est l'inverse de l'orateur précédent puisqu'il fonde l'intégralité de ses travaux sur des documents officiels, affirme que le Nouvel Ordre Mondial sera bati sur une synthèse entre la capitalisme et le communisme, "qui n'aurait pas déplu à Marx lui-même". (sic)
De plus je trouve que la fixette sur Rothschild and co a le défaut de détourner l'attention des faits et du système lui même.
Je vais me répéter mais comme "fixette", je trouve ça très très léger.
Je ne vois jamais personne me parler des Rothschild nulle part. Du connard de Sarko, de l'horrible Brice Hortefeux, de la cruche Ségo, etc, il m'est difficile d'y échapper un seul jour, mais une conversation sur Rothschild, nada...

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  nemo111 le Dim 19 Déc - 3:04

Je voudrai développer un peu plus sur la question de l'importance de tout ce qui concerne l'occultisme, le New age ect...
Il y a un faisceau de faits qui vont tous dans le même sens. D'abord l'ensemble des "théories" qui vont être popularisés par ces mouvements aura pour effet de matérialiser grossièrement tout ce qui est influence d'ordre subtil et de généraliser la confusion entre psychique et spirituel. On va parler de de "fluide" pendant longtemps, aujourd'hui on parlerait plutôt d'ondes, ou de physique quantique (pardon sylva Embarassed ). On parle d'énergie, les théosophistes parlent même "d'atome spirituel".
Cette matérialisation va constituer un sacré obstacle à la compréhension de tout ce qui est d'ordre spirituel ou symbolique. Voir par exemple la horde d'astrologues qui croient que l'astrologie fonctionne car les astres nous envoient des rayons ou des ondes. On arrive à une incapacité à penser autrement qu'en terme causal, incapacité à concevoir sans imaginer...
De plus l'ensemble des pratiques proposés par ce genre de mouvement va souvent avoir comme but de développer la suggestibilité des sujets. C'est transparent dans le cas du spiritisme, mais aussi de nombreuses sectes. Dans un autre genre mais les effets de "l'esprit saint" chez les charismatiques et l'attitude de "réceptivité" que sont sensés avoir les membres sont assez inquiétant. On pourrait aussi parler de certaine méthode issus du yoga. Bref il y a plein de pratique de ce genre et pas seulement dans le domaine religieux/sectaire : écriture automatique, reïki, j'en oublie plein...
Dans un tout autre registre les conditions du monde moderne augmentent dramatiquement la suggestibilité des individus. J'ai déjà parler des effets de la rumeur, mais plus simplement la télé et le cinéma, la musique (et surtout l'usage de bruit de fond permanent qui en est fait dans tout les lieux publiques)... Pour la télé il faut souligner l'affaiblissement de la capacité de concentration qui est un de ses effets reconnu. Mais aussi elle répand une influence d'ordre subtil par les images, les idées et les émotions qu'elle diffuse, mettant une grande masse d'individu en contact avec les couches les plus basses de ce monde subtil. D'ou infantilisation, fascination pour tous ce qu'il y a de plus grossier : sexe, nourriture, pouvoir, sadisme, j'en passe...
Un corollaire à ça est l'état d'angoisse/peur dans lequel tente (volontairement ou non peu importe) de nous maintenir nos dirigeants : peur des terroristes, des délinquants, du chômage, peur de notre bouffe, de nos médocs... On se retrouve donc pour les individus les plus fragiles dans un état qui oscille entre la stupeur due aux angoisses, à la fatigue lié au stress et au travail d'une part, et une réceptivité dénué de toute capacité critique d'autre part.
A propos de la capacité critique il faut souligner à quel point les idées fixes/obsession jouent un grand rôle dans l'affaiblissement de ce dernier. On a ainsi des gens d'une grande intelligence qui deviennent totalement incapable de raisonner car "posséder" par leurs idées fixes. Je pense par exemple a des grands intellectuels comme Marx, Freud, Nietzsche et beaucoup, beaucoup d'autre. Parmi nos contemporain je pense à René Girard.
Tout ça me parait être un vaste plan visant à amener la plus grande masse de l'humanité dans un état ou elle sera passivement réceptive à une immense entreprise de suggestion.
Cette suggestion verra probablement le renversement de l'ordre actuel par une poignée de gens qui feront littéralement des miracles, du moins la suggestion nous le ferra croire.
Ce qui est vraiment clé c'est que tout cela se tient. En s'éloignant de l'ordre traditionnel on a une cascade de conséquence qui peuvent parfois paraitre anodines, mais lorsqu'on les place dans le tableau prennent une dimension qui nous donnent leur vrai mesure. Et on voit ainsi que le New Age a une place d'une grande importance dans ce tableau et que la fin du matérialisme (qui vit ses dernières décennies en tant qu'idéologie dominante) c'est pas forcément des bonnes nouvelles.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  nemo111 le Dim 19 Déc - 3:09

axelou/ a écrit:
Je vais me répéter mais comme "fixette", je trouve ça très très léger.
Je ne vois jamais personne me parler des Rothschild nulle part. Du connard de Sarko, de l'horrible Brice Hortefeux, de la cruche Ségo, etc, il m'est difficile d'y échapper un seul jour, mais une conversation sur Rothschild, nada...
La fixette en question à pas besoin de s'adresser à tout le monde indifféremment. A chaque catégorie de gens sa fixette. Si ça deviens la fixette de ceux qui serait susceptible de soulever un coin du voile qui recouvre ce qu'il y aurait au de là c'est amplement suffisant. Si ça deviens la fixette de ceux qui se bougent pour créer des alternatives ça aura atteint son but.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  Pierre M. Boriliens le Dim 19 Déc - 3:24

Tu y vas fort, je trouve, sur Marx et les autres...

Et quel tableau idyllique de l'avenir... Que je partage d'ailleurs en partie, sauf que le lama et autres Maître Eckart, Maimonide ou Ibn Arabi du même acabit, je les mets assez volontiers dans le même sac ! Parce qu'après tout, des illuminés... finalement, s'ils sont au pouvoir...

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  kercoz le Dim 19 Déc - 8:49

nemo111 a écrit:
Il y a un faisceau de faits qui vont tous dans le même sens. D'abord l'ensemble des "théories" aura pour effet de matérialiser grossièrement tout ce qui est influence d'ordre subtil . On parle d'énergie,(ésotérisme)
Cette matérialisation va constituer un sacré obstacle à la compréhension On arrive à une incapacité à penser autrement qu'en terme causal, incapacité à concevoir sans imaginer...
De plus l'ensemble des pratiques proposés par ce genre de mouvement va souvent avoir comme but de développer la suggestibilité des sujets. C'est transparent dans le cas du spiritisme, mais aussi de nombreuses sectes.
Dans un tout autre registre les conditions du monde moderne augmentent dramatiquement la suggestibilité des individus. . D'ou infantilisation,
l'état d'angoisse
Cette suggestion verra probablement le renversement de l'ordre actuel par une poignée de gens qui feront littéralement des miracles, du moins la suggestion nous le ferra croire.
Ce qui est vraiment clé c'est que tout cela se tient. En s'éloignant de l'ordre traditionnel on a une cascade de conséquence qui peuvent parfois paraitre anodines, mais lorsqu'on les place dans le tableau prennent une dimension qui nous donnent leur vrai mesure. Et on voit ainsi que le New Age a une place d'une grande importance dans ce tableau et que la fin du matérialisme

Je me suis permis de découper ton texte. Afin d'en extraire l' a priori "esoterique-complotiste". Tu as bien vu la dynamique en cours .
Si on se base sur une dynamique structurante, l' ésotérique ou la métaphysique , n'est pas une hypothèse necessaire (comme disait l' autre). Cette dynamique a existée ds ttes les civilisations passées et ecroulées (lol); Ces civilisations ont tenus la route un bon moment en raison du facteur "temps" , c'est a dire d'un faible acces a l'energie qui leur a freiné la structuration centralisée.
Il faut lire B de JOUVENEL (Le pouvoir , histoire de sa croissance), qui explique tres bien la tendance anthropomorphiste de SPENCER ou Durkheim qui ont influencé les courants socialistes ou capitalistes : Considerer les sociétés comme des corps vivants avec spécialisation des individus et développement et évolution (évolutionnisme), développement vertueux ....
Les theoriciens ont démonté ce paradigme , mais il est ancré ds notre disque dur .
La vision anthropomophiste , est pour moi une erreur . Mais uniquement ds sa ressemblance au corps humain . La société , est pour moi , une entité autonome . Une forme e conscience a émergé . L'inertie de sa dynamique a elle seule peut induire une mémoire et une "volonté" (simplement de ne pouvoir s'arreter ou s'inverser , ou dévier , comme tte dynamique /inertie .
Cette entité n' a pas les memes interets que les notres . Pour prendre un e on peut dire que sa capacité prévisionnelle n'est que de 2 à 5 ans , puisque les "décideurs" qui inconsciemment travaillent pour ses décisions et sa dynamique , ont cette durée de vie . De façon simpliste on peut dire que ses interets sont la somme des interets de ces gens , en terme de durée de vie .
On peut dire aussi que l'etre humain est un intrant majeur de sa modelisation , mais n'est plus le seul .....Etc ..... SF ?

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  nemo111 le Dim 19 Déc - 12:51

Pierre M. Boriliens a écrit:Tu y vas fort, je trouve, sur Marx et les autres...

Que je partage d'ailleurs en partie, sauf que le lama et autres Maître Eckart, Maimonide ou Ibn Arabi du même acabit, je les mets assez volontiers dans le même sac ! Parce qu'après tout, des illuminés... finalement, s'ils sont au pouvoir...
Les effets des obsession sur nos "penseurs" est un autre sujet que je trouve d'ailleurs passionnant. Je partagerait peut être avec vous un jour mes réflexions sur le cas de Girard, ceux de Freud et Nietzsche étant bien connu par ailleurs. Dans le cas de Marx je fait plus une extrapolation.
Quant à la différence entre les auteurs traditionnel et les autres c'est ce que j'appellerai jeter le bébé avec l'eau du bain. Disons un élément de réflexion serait de voir que manifestement ces auteurs ont eu des effets différents des penseurs modernes, sans même parler des "penseurs" du New Age. Il doit donc bien y avoir une différence de nature entre eux, tu ne crois pas? De plus tu ne trouves pas ça troublant que des gens aient été capable d'entrevoir tout cela avec des milliers d'année d'avance (au moins c'est sans doute des dizaine de milliers d'années en fait)?
Pierre M. Boriliens a écrit:Et quel tableau idyllique de l'avenir...
Oui et je crains que la seule chose qu'on puisse faire c'est de prier. Si un assez grand nombre se rende compte du danger on pourra peut être s'en défaire pour un temps.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  nemo111 le Dim 19 Déc - 13:01

kercoz a écrit:Je me suis permis de découper ton texte. Afin d'en extraire l' a priori "esoterique-complotiste". Tu as bien vu la dynamique en cours .
Si on se base sur une dynamique structurante, l' ésotérique ou la métaphysique , n'est pas une hypothèse necessaire (comme disait l' autre). Cette dynamique a existée ds ttes les civilisations passées et ecroulées (lol); Ces civilisations ont tenus la route un bon moment en raison du facteur "temps" , c'est a dire d'un faible acces a l'energie qui leur a freiné la structuration centralisée.
Il faut lire B de JOUVENEL (Le pouvoir , histoire de sa croissance), qui explique tres bien la tendance anthropomorphiste de SPENCER ou Durkheim qui ont influencé les courants socialistes ou capitalistes : Considerer les sociétés comme des corps vivants avec spécialisation des individus et développement et évolution (évolutionnisme), développement vertueux ....
Les theoriciens ont démonté ce paradigme , mais il est ancré ds notre disque dur .
La vision anthropomophiste , est pour moi une erreur . Mais uniquement ds sa ressemblance au corps humain . La société , est pour moi , une entité autonome . Une forme e conscience a émergé . L'inertie de sa dynamique a elle seule peut induire une mémoire et une "volonté" (simplement de ne pouvoir s'arreter ou s'inverser , ou dévier , comme tte dynamique /inertie .
Cette entité n' a pas les memes interets que les notres . Pour prendre un e on peut dire que sa capacité prévisionnelle n'est que de 2 à 5 ans , puisque les "décideurs" qui inconsciemment travaillent pour ses décisions et sa dynamique , ont cette durée de vie . De façon simpliste on peut dire que ses interets sont la somme des interets de ces gens , en terme de durée de vie .
On peut dire aussi que l'etre humain est un intrant majeur de sa modelisation , mais n'est plus le seul .....Etc ..... SF ?
Je ne sais que te répondre kercoz.
Seule chose que je peux te dire c'est que je pense qu'en effet l'approche ésotérique n'est pas indispensable en ce qui concerne le diagnostic, elle est juste un formidable facilitateur. Par contre comme ce diagnostic n'ira jamais au fond des choses donc pour ce qui est de solutions qui ferait autre chose que retarder l'échéance et/ou déplacer les problèmes cette approche est indispensable. Car la clé est un lâcher prise. L'homme doit renoncer à croire qu'il est capable de résoudre ses problèmes par ses propres forces. Sinon il ira de mal en pis. Lire l'Exode : "Et le seigneur endurcis le cœur de Pharaon"... Pas facile à accepter, je sais.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  kercoz le Dim 19 Déc - 15:08

nemo111 a écrit:. Car la clé est un lâcher prise. L'homme doit renoncer à croire qu'il est capable de résoudre ses problèmes par ses propres forces. Sinon il ira de mal en pis. Lire l'Exode : "Et le seigneur endurcis le cœur de Pharaon"... Pas facile à accepter, je sais.
Perso , je ne crois pas a des solutions "anthropiques" , c'est a dire "choisies" . QQun a dit que seul les poissons morts "suivent le courant" . C'est ce que nous faisons! nous ne maitrisons plus rien , nous sommes devenu un max antropique contrairement aux autres espèces qui freinent l'entropie en remontant le courant .
Seule une cata energeto societale peut nous faire retourner a un système parcellisé ...mais ça ne se fera pas sans casse ...Quoique pour la chute de l'empire Romain (7e/10e siecle) , les chercheurs ne trouvent pas de charniers , d'incendies ou autres signes archéo de perturbations fortes ....ce qui les surprend.

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  Yves Brouckaert le Dim 19 Déc - 17:05

Nemo,

Je soulèverai simplement quelques points qui sont patents :

Dans ton billet, Nemo, tu cites les banques et tu dis qu’elles dépendent de L’Etat, avant l’Euro, la France, puis l’UE.
Mais cette affirmation est purement gratuite : les monnaies du Monde, aussi bien l’Euro que le dollar, sont battues par une société privée (j’en ai oublié le nom, savoir aussi s’il est connu ?) et cela daterait de l’époque où on a substitué à l’étalon or, le dollar américain.
Cette société bat la monnaie à mesure des besoins, besoins qu’elle fixe elle-même, sans consultation aucune. L’ensemble des banques centrales, la BCE, etc., lorsqu’ils ont besoin de « mon » argent, doivent l’emprunter à la susdite institution privée et, ô surprise !, lui verser un intérêt substantiel. Cet intérêt sera d’autant plus élevé que ma situation sera jugée plus inquiétante par un organe dépendant de la City et que nul, jamais n’a élu.
Voilà pour l’autonomie financière de la France.

Tu exposes ensuite les différentes « Théories du complot », tu parles de tous ces illuminés qui trouvent des raisons religieuses ou non pour affirmer telle ou telle destinée. Et tu sembles accorder un admiration intense à ceux qui jugent qu’il faut détruire les religions, où trouves-tu qu’il faille leur accorder quelque respect. Il en est de même de l’Etat et de ses différents organes d’immobilisation de la population. On devrait d’ailleurs créer un cours de six heures au moins à ces différentes problématiques.

Pour ce qui est des autres complots les plus fréquemment invoqués, ça branle sévère dans le manche : les Francs-Maçons, les illuminatis, et, plus proches de nous, tels la Cave de NY (réalisée par le CIA), les « fuites » de documents dits hypersensibles qui « embarrassent » l’Amérique, mais qui ne sont qu’écrans de fumée, que les médias, aux ordres relayent sans cesse, cela est d’ordre purement politique. Il faudra attendre un peu pour en discerner le but.
Les Rothschild et autres (les Princes "qu’on sort" de GB et de Hollande) péroreront encore longtemps sur le merveilleux chemin qu’un certain Adolf et ses preux guerriers nous ont préparés nous(?) et le peuple Aryen.

Un seul complot me semble résister à l’analyse : l’attitude des Uniens face à la crise sans précédent qu’ils traversent à genoux, et encore, n’attend-on pas une seconde vague, plus dévastatrice encore par la chute d’autres banques qui auraient, elles, racheté des millions d’actions à très bas prix. Mais il semble que les sociétés rachetées comportaient encore des poches (ou des bulles) immenses non crevées, de nature à les achever.
Admettons que cela soit vrai; que va faire l’Amérique lorsque le véritable effondrement économique sera en cours ?

Une seule possibilité ou plutôt deux :
- pour la première, la prière, que tous, mêmes les esclaves et les quinze à 20 % d’Américains en prison ou sous contrôle judiciaire pratiqueront
à en perdre le souffle afin que « Dieu sauve l’Amérique » !
- Pour ce qui est de la seconde, nos uniens choisiront la fuite en avant, c’est-à-dire, dans le contexte actuel, la guerre.
Contre qui ? Contre l’ennemi bien sûr. Mais quel est-il ? La surpopulation sur la planète.

Les Nations qui sont capables, profitant de la situation actuelle, s’attaquer à l’Amérique : Citons dans le désordre, l’Inde, la Chine, la Russie, et aussi, bien sûr ces religieux qui ne prient pas le « Bon » Dieu. 


C’est pour cela que le petit homme halluciné et sa maîtresse Angela ont ou vont ouvrir les frontières de l’UE à l’Alena. C’est également pour cela que l’Europe a soudain ouvert ses bras aux pays de l’ex-URSS, qui étaient bien loin de remplir les conditions drastiques précédemment imposées.
Les uniens se sont empressés de poser le pied dans chacune de ces républiques, qui furent sans aucune concertation possible intégrées immédiatement dans l’Alliance Atlantique.

Pour cela aussi, ils ont, plus avant, commis, sans état d’âme les actions nécessaires à déclencher la guerre civile en Yougoslavie, le petit peuple serbe, courageux et fier, fut chassé de ses terres ancestrales, à des fins purement politiques (affaiblir la Russie) et poser des jalons supplémentaires pour circonscrire la Russie.

Souvenez-vous de la manipulation de cet imbécile de Géorgien. (Là, c’était disait-on pour protéger le passage du pipe).
En attendant ils possèdent des bases partout en Europe, leurs flottilles de navires-hôpital terminent l’encerclement.
Les « Chiens de guerre » sont partout dans les pays islamiques du pourtour Sud de la Russie, très bien placés pour arroser la Chine, de même que l’immortelle Persépolis.

Les îles du pacifique, servent de bases d’appui à l’Est et au Sud. Quelle stratégie ?

D’abord, opposer l’Inde à la Chine et au Pakistan, par un stratagème quelconque du CIA.
Et pourquoi ne pas tenter d’opposer la Russie à la Chine qui s’aiment d’une sorte de désamour qui n’est plus entretenu par l’Idéologie.

Pour terminer ou, pour commencer les ébats, Israël arrosera tout ce qui est à sa portée, afin de réaliser à nouveau le Grand Israël.

Je suis bien conscient que je n’ai pas répondu à tout ce qui a été dit ci-avant.

Tant de sujets on été abordés, que ma mémoire oublieuse n’a pas ramenés à mes oreilles.

Yves

Yves Brouckaert

Messages : 42
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 69
Localisation : Borinage - Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum