Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  yvesT75 le Dim 9 Jan - 20:19

Donc il y a cette habitude, cette manie, apparue au début des années 90 par là, consistant a accoler l'adjectif virtuel à tout ce qui tourne autour d'internet, nouvelles technos, informatique, etc, bêtise assez triste et ébouriffante s'il en est une ! Meilleur symptôme de la niaiserie ambiante ? Fort possible ..

Dernier exemple en date, article du Monde :

Les délires virtuels de Jared Lee Loughner
LEMONDE.FR | 09.01.11 | 20h29 • Mis à jour le 09.01.11 | 20h42

Photo de mars 2010 d'un homme identifié comme étant le tireur de l'Arizona, Jared Lee Loughner.

Photo de mars 2010 d'un homme identifié comme étant le tireur de l'Arizona, Jared Lee Loughner.AP/Mamta Popat

L'auteur de la fusillade qui a fait six morts et douze blessés, dont une parlementaire démocrate, samedi dans l'Arizona, était un jeune homme particulièrement exalté qui semblait nager en pleine confusion mentale, relève le presse américaine.

Jared Lee Loughner, 22 ans, habitant Tucson, une ville du sud désertique de l'Arizona proche de la frontière mexicaine, avait adopté "un comportement de plus en plus curieux ces derniers mois", et avait posté des vidéos "inquiétantes" sur internet, dont une avec un revolver, rapporte le New York Times. Un journal local, le Tucson Weekly, se penche également sur les troubles psychologiques dont semblent attester ses productions sur internet.

UN "RÊVEUR"

Une chaîne Youtube créee en octobre 2010 au nom d'un certain Jared Lee Loughner habitant Tucson a fait surface depuis la tuerie de samedi. Le FBI s'emploie à déterminer s'il s'agit de la même personne que le tireur.

Si ces vidéos appartiennent réellement au tireur, ce dernier semble en proie à des délires paranoïaques assez prononcés. Il y expose des points de vue tranchés, mais pas toujours très cohérents, sur des thèmes aussi variés que la monnaie, la grammaire anglaise et le gouvernement. Il s'y présente comme un "rêveur conscient", et déplore que la population des "rêveurs" aux Etats-Unis "ne dépasse pas 5 %".

Dans de nombreuses vidéos, il évoque de façon obsessionnelle l'introduction d'une nouvelle monnaie. "J'ai pour ambition d'informer les rêveurs conscients au sujet d'une nouvelle monnaie. Dans quelques jours, vous saurez que je suis un rêveur conscient", annonce-t-il. "On ne distribue pas une nouvelle monnaie mortelle pour les gens. Donc, on distribue une nouvelle monnaie qui n'est pas mortelle pour les gens", écrit-il sur cette vidéo :

Dans ce même message, il écrit à propos des administrés de la représentante démocrate Gabrielle Giffords, qu'il a grièvement blessée à la tête samedi : "La majorité des gens qui vivent dans le 8e district sont illettrés - hilarant. Je ne contrôle pas la structure grammaticale de votre anglais, mais c'est vous qui contrôlez la structure grammaticale de votre anglais".

Autre thème qu'il semble affectionner : le "contrôle de l'esprit".

Sur sa page Youtube, on apprend que parmi ses livres préférés figurent le Manifeste du parti communiste et Mein Kampf, mais aussi La Ferme des animaux, Le Magicien d'Oz, Alice au pays des merveilles, Fahrenheit 451 ou encore Les Voyages de Gulliver.

Sur twitter, Caitie Parker, une habitante de l'Arizona qui dit avoir été à l'école avec Jared Lee Loughner, écrit que le jeune homme avait rencontré la parlementaire démocrate Gabrielle Giffords en 2007 et avait conclu de cette rencontre qu'elle était "stupide".

Quelque heures avant le drame, il avait envoyé un message sur sa page MySpace, qui a été désactivée depuis, dans lequel il dit "au revoir" à ses amis et leur demandant : "s'il vous plaît, ne soyez pas fâchés contre moi".

ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES

Loughner avait cherché à entrer dans l'Armée de terre, mais sa candidature avait été rejetée, selon un porte-parole de l'armée, qui n'a pas donné de détail pour des raisons de "confidentialité".

Sur une autre vidéo particulièrement angoissante de 7 minutes postée sur Youtube, un homme masqué, qui pourrait être l'auteur, brûle le drapeau américain. La bande son au refrain entêtant ("Nothing wrong with me") s'interrompt de temps à autres pour faire apparaître des messages pour le moins énigmatiques tels que : "Vous ne voyez pas l'oiseau rare qui est sur mon épaule ?".

Selon le shérif local Clarence Dupnik, le jeune homme au "passé troublé" avait des antécédents judiciaires. Il a notamment été suspendu de son lycée l'an dernier, la direction exigeant une autorisation psychiatrique prouvant qu'il n'était pas un danger pour autrui, selon un responsable du lycée cité par le journal Arizona Republic.

Pour en savoir plus :

Les troubles mentaux suffisent-ils à expliquer la fusillade ? (Slate)
Le Monde.fr (avec AFP)
Donc ici les écrits de ce type, sous prétexte qu'il uitlise internet comme medium et non la radio, papiers tracts ou magazines, sont qualifiés de virtuels ...
Il n'est pas interdit de penser que la bêtise qui hurle dans cet emploi du terme, n'est pas complétement étrangère aux actes de ce genre !

Cela va t'il s'arrêter à votre avis ?
(sur cet exemple je veux dire) Après tout on parlait au XIXeme de la fée électricité et ça n'est plus le cas actuellement. (et l'expression faisait plus de sens)

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  Pierre M. Boriliens le Dim 9 Jan - 22:56

???
Je ne comprends pas très bien où tu veux en venir...

Moi ce qui me laisse perplexe, c'est ça, qui ressemble plus à un autodafé discret organisé par Le Monde qu'à la bibliothèque d'un jeune homme de 22 ans plutôt allumé du bocal :
Sur sa page Youtube, on apprend que parmi ses livres préférés figurent le Manifeste du parti communiste et Mein Kampf, mais aussi La Ferme des animaux, Le Magicien d'Oz, Alice au pays des merveilles, Fahrenheit 451 ou encore Les Voyages de Gulliver.

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  yvesT75 le Dim 9 Jan - 23:06

Pour ce qui est de la liste de ses bouquins, je ne vois pas le problème, c'est effectivement les bouquins auxquels il fait référence.

Sinon à propos de l'emploi du terme virtuel, ça ne te pose pas de problème que l'on qualifie des écrits, délirants ou pas, de virtuels en fonction du média utilisé pour les diffuser ?

Perso je ne supporte pas cet emploi, et cela depuis le début (il faudrait faire une thèse à ce sujet, car il y a eu une espèce de guerre larvée sur cet emploi, mais personne pour dire : arrêter de déconner un peu, ça va un moment, rien de virtuel là dedans)

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  Pierre M. Boriliens le Lun 10 Jan - 0:23

yvesT75 a écrit:Pour ce qui est de la liste de ses bouquins, je ne vois pas le problème, c'est effectivement les bouquins auxquels il fait référence.
T'es sûr ? parce que là : http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2011/01/09/fusillade-les-tea-party-sur-le-banc-des-accuses_1463134_3222.html ce n'est déjà plus que Marx et Hitler (même combat, ces deux-là ? Comme d'habitude dans la journaille ?)...
yvesT75 a écrit:Sinon à propos de l'emploi du terme virtuel, ça ne te pose pas de problème que l'on qualifie des écrits, délirants ou pas, de virtuels en fonction du média utilisé pour les diffuser ?

Perso je ne supporte pas cet emploi, et cela depuis le début (il faudrait faire une thèse à ce sujet, car il y a eu une espèce de guerre larvée sur cet emploi, mais personne pour dire : arrêter de déconner un peu, ça va un moment, rien de virtuel là dedans)
Bien sûr. Mais dans ces cas-là : les dictionnaires !
Littré a écrit:Qui est seulement en puissance et sans effet actuel ( http://francois.gannaz.free.fr/Littre/xmlittre.php?requete=+virtuel&submit=Rechercher )
De quoi méditer, en effet... Parce que la "réalité virtuelle", du coup... hein ? Une réalité en puissance et sans effet actuel ?
Le Trésor de la Langue Française donne à peu près le même genre de sens : http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/tlfiv5/advanced.exe?8;s=1119736875; Sauf dans le cas de l'informatique :
ATLIF a écrit:1. INFORMAT. ,,Se dit des éléments (terminaux, mémoire...) d'un système informatique considérés comme ayant des propriétés différentes de leurs caractéristiques physiques`` (GDEL). La mémoire virtuelle simule une mémoire plus grande que la mémoire existante (FREEDMAN-SAUTEUR Micro 1985).
Ce qui est encore assez loin du sens dans "réalité virtuelle"...

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  yvesT75 le Lun 10 Jan - 0:42

Pierre M. Boriliens a écrit:
Bien sûr. Mais dans ces cas-là : les dictionnaires !

Oui les dictionnaires certes, enfin ... mais il y a vraiment eu un engouement (un peu du type charlatanerie publicitaire classique) pour l'emploi de ce terme pour tout et n'importe quoi, j'aurais cru que ça se calmerait plus vite, on parlait (et toujours le cas pour certains) de montage virtuel pour les films, images virtuelles dés que ça n'était pas une photo (après des siècles de peintures), une discussion en chat ou forum est ou était virtuelle, etc ... Et même, dans les boîtes, on parlait d'"équipes virtuelles" dés que les participants n'avaient pas tous le même chef ... Et par exemple au moment de Noël, quasi chaque fois au 20h00 les présentateurs vont qualifier les jeux videos de virtuels, attention les enfants il ne faut pas oublier le réel etc, c'est vraiment essayer de placer une dichotomie là où il n'y en a pas, et ça participe pas mal d'une certaine bêtise ....
Pour moi c'est bien une sorte de "viol niaiseux" du terme qui a eu lieu

Sinon mein kampf et le communist manifesto il les mentionnent directement dans ses videos (qui ne sont que du texte), Esope aussi je crois

Tiens un autre exemple : durant la coupe de l'America (pas la dernière celle d'avant), le site proposait les courses en direct avec videos et une animations 3D reportant la position des bateaux, vitesse, vent etc, et les commentateurs répétaient tous les quart d'heure : donc sur l'animation virtuelle on voit ça et ça. Les contrôleurs aériens ne savent sans doute pas qu'ils regardent des animations virtuelles depuis des décennies !
La seule personne à avoir essayé de corriger cela et dont je me rappelle est Claire Brétécher dans une émission d'interview(de Florence Belkacem), qui à propos d'images (ou textes je sais plus) avait dit du genre "mais enfin c'est pas virtuel", et sans parler bien sûr de la flopée de bouquin se voulant intello qui se sont jeté sur la charogne (ou disons le hochet) avec moulte jeux de mots vaseux. Ou encore sur le site de la BNF, toutes les pages ou sous sites qualifiés d'"expositions virtuelles", tout cela est vraiment le reflet d'une sérieuse bêtise et régression ...


Dernière édition par yvesT75 le Lun 10 Jan - 10:25, édité 1 fois

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  Pierre M. Boriliens le Lun 10 Jan - 3:49

On peut aussi se demander qui a commencé et pourquoi...
Parce que les bricolages dans la langue sont rarement gratuits. Donc en fait qu'est-ce que c'est censé induire dans les esprits ?

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  nemo111 le Lun 10 Jan - 3:53

Ca participe d'une déréalisation des individus, comme bien d'autre chose dans notre société. La confusion accentue encore le décalage.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  alter egaux le Lun 10 Jan - 6:15

A mon avis, la charge est plus sur le média internet, en se cachant derrière une novlangue comme le "virtuel", que sur autre chose.

Mais en même temps, internet est aussi un média très particulier, riche et immense, où les liens entre les participants sont anonymes.

Pour ce qui ait de la virtualité, les jeux vidéos, en parti financé et instrumentalisé par l'armée, font probablement plus de dégats sur la frontière entre le virtuel et le réel que d'importe quel média.

En passant, excellent livre que le livre de Ray Bradbury...
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  kercoz le Lun 10 Jan - 8:22

Pierre M. Boriliens a écrit:On peut aussi se demander qui a commencé et pourquoi...
Parce que les bricolages dans la langue sont rarement gratuits. Donc en fait qu'est-ce que c'est censé induire dans les esprits ?
Je ne pense pas a un manichéisme . Mais le fait de fixer la notion de virtuel va renforcer la notion de "réalité"........ notion que les philo pose déja comme relative ou (virtuelle) .
En fait, nous ne faisons que comme d'hab, nous changeons de "réalité" (vérité-paradigme)....... tout comme passer au monothéisme OBLIGE a la croyance ou a prendre parti, sans tolérer de variantes.

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  yvesT75 le Lun 10 Jan - 9:56

Tiens c'est intéressant, selon Wikipedia Anglais :

"The term "artificial reality", coined by Myron Krueger, has been in use since the 1970s; however, the origin of the term "virtual reality" can be traced back to the French playwright, poet, actor, and director Antonin Artaud. In his seminal book The Theatre and Its Double (1938), Artaud described theatre as "la réalite virtuelle", a virtual reality "in which characters, objects, and images take on the phantasmagoric force of alchemy's visionary internal dramas"."

Vraiment une terrible régression de passer de là au critère qui semble être utilisé aujourd'hui qui est : si les signes ou mots et conversations sont transmis par internet (ou en digital) c'est virtuel, si ils sont écrits sur du papier ou dit dans une salle, c'est réel ...

Dans wikipedia français :

La notion de réalité virtuelle était implicitement esquissée par Platon dans son allégorie de la caverne, ainsi que par René Descartes qui envisage, dans son Discours de la méthode, l'hypothèse que les témoignages de ses sens pourraient n'être qu'une série d'illusions coordonnées par un esprit malin (voir démon). Toutefois, Descartes considère que puisque cette hypothèse ne permet pas d'aller plus avant dans ses investigations, il n'y a pas lieu de s'y attarder et qu'il peut explorer également l'hypothèse de l'existence d'une réalité objective indépendante de nos sens.

Dès la moitié du vingtième siècle, de nombreux auteurs de science-fiction articulent leur récits autour de cette notion, extrapolant parfois le sujet jusqu'à semer une grande confusion chez le lecteur (Philip K. Dick, p.ex.).

Sinon je me rappelais le début de l'emploi du terme lié à la "réalité virtuelle" (au sens simulations 3D, c'est à dire lecture d'une création 3D de tel ou tel auteur ou groupe d'auteur) terme initié par Howard Rheingold :
The VR research boom of the 1990s was accompanied by the non-fiction book Virtual Reality (1991) by Howard Rheingold.
(en fait je me rappelais d'une autre personne, ne trouve plus le nom)

Note : pour moi en critiquant l'emploi de ce terme il ne s'agit pas de minimiser l'impact de ces nouveaux media et technologies, ou bien le fait qu'il y ait bien là des choses nouvelles, mais de critiquer un espèce de faux matérialisme niaiseux (ou primaire) que le terme évoque par ricochet sur la notion de réel, ou autrement dit, si dichotomie il y a, c'est entre le symbolique transporté par les objets et leur matérialité, et un livre ou une voiture transporte bien évidemment autant de symbolique qu'un environnement 3D à regarder avec telles ou telles lunettes, sans compter bien sur que tout ce qui est qualifié de virtuel (ou parfois immatériel) ne sort pas plus de la matière que des livres.

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  the_oliver_2000 le Lun 10 Jan - 10:36

Tout simplement le terme "virtuel" est utilisé par les journaleux uniquement parce qu'il ne maîtrise que dalle, ni le contenu, ni le contenant.
Ils ne comprennent pas grand chose aux technos internet et ça fait un moment qu'ils ne font plus réellement un métier de journalisme, simplement ils répercutent des infos lus ou entendus ici et là.
Le fait d'ajouter virtuel déresponsabilise, c'est confortable. Une peu comme lorsqu'on met des guillemets quand on ne trouve pas le mot juste ou qu'on est pas bien sûr de ce qu'on veut dire.

the_oliver_2000

Messages : 297
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  yvesT75 le Lun 10 Jan - 10:47

the_oliver_2000 a écrit:
Le fait d'ajouter virtuel déresponsabilise, c'est confortable. Une peu comme lorsqu'on met des guillemets quand on ne trouve pas le mot juste ou qu'on est pas bien sûr de ce qu'on veut dire.

Oui exactement, d'ailleurs à propos des guillemets, intéressant de noter qu'une manie est apparue aux Etats Unis, consistant à mettre des guillemets à l'oral ! (en levant les deux mains et en faisant un signe "guillemet" avec les index et majeurs)

Il faut dépolluer le langage !

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  nemo111 le Lun 10 Jan - 11:38

Oui exactement, d'ailleurs à propos des guillemets, intéressant de noter qu'une manie est apparue aux Etats Unis, consistant à mettre des guillemets à l'oral ! (en levant les deux mains et en faisant un signe "guillemet" avec les index et majeurs)
Il me semble qu'il y a des cas ou ça fait sens.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  yvesT75 le Lun 10 Jan - 11:50

nemo111 a écrit: Il me semble qu'il y a des cas ou ça fait sens.

Oui c'est clair, question d'utilisation, d'ailleurs à ce sujet faut-il considérer que les guillemets sur un seul mot "à la française" (les fléches inférieurs supérieurs) ont exactement le même sens que ceux "à l'anglaise" sur un seul mot ? (ou deux ou trois c'est à dire pas dans le sens citation)
Mais il me semble que si on se dit "tiens et si je retire les guillemets ça donne quoi ?", dans quasi tous les cas, ça "durcit" la phrase, sans vraiment en changer le sens.

Exemples du signe guillemets à l'oral :
http://aspo.tv/2010-peak-oil-conference/lily-donge-investing-beyond-oil-gas/
(à 2:10)

Ou :
http://www.youtube.com/watch?v=gFyqoQ1Ivyk
(à 1:20)
http://www.youtube.com/watch?v=APi4LDMm0iA
(à 1:12)
videos de mos6507 du forum pekoil.com
(intéressant de noter que dans ce cas le signe a été nommé et codé, puisque ces videos sont générées à partir de descriptions purement textuelles je crois, et environnement et personnages prédéfinis)

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  kercoz le Lun 10 Jan - 13:19

Bookiniste est métier génial . J'avais trouvé ds un lot un vieux "Saussure" , plutot un texte sur Saussure (meme un article "Saussure et Chomsky !) .... J'ai zappé un peu dedans (j'ai une pile au pied du lit ) .
En fait j' y ai appris pas mal de truc (qui m'ont montré que le structuralisme a pu se réferer aux langues , ce que je trouvais débile !) ....entre autre par ex : pas de limite , de frontieres aux langues ....Le sens des mots et leur usage est statistiquement diffus et varie , se nuance , se prononce d'un endroit à l'autre .... Ce ne sont que des stats et des densités d'usage ...... Il y est dit aussi que les mots ne se plient pas aux hommes mais ont leur propre vie qui se réfèrent a des usages non dominants...

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  nemo111 le Lun 10 Jan - 15:09

Ce ne sont que des stats et des densités d'usage ....
Quid de la nature symbolique du langage dans ce cas? (attention symbole au sens d'un Guénon ou à la rigueur de Jung). "La langue comme accident". Notez l'usage des guillemets Laughing .

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  kercoz le Lun 10 Jan - 15:47

nemo111 a écrit:
Ce ne sont que des stats et des densités d'usage ....
Quid de la nature symbolique du langage dans ce cas? (attention symbole au sens d'un Guénon ou à la rigueur de Jung). "La langue comme accident". Notez l'usage des guillemets Laughing .
Il me semble que l' on a trop mythifié ici et pas assez là... Le langage , ce n'est pas seulement les mots. Avant et avec les mots , il y a les intonnations , les accents , la communicationdu corps :mains tete , yeux etc .. qui expriment autant que le mot ou le pondère ou le met entre " " , Les rites aussi qui , en tant que langage inconscient , inhibent et ordonnent au corps ..... en tant que breton , je sais que les mots, leur sens , l'accent ,les prononciations évoluent a qqs km ....Le langage ,qd il a été "écrit" , a perdu du sens , de la liberté , de l'autonomie. Autant que géographiquement , il évolue et fluctue , il réduit la pensée , puisqu'on ne pense qu'en mot , parait il !

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  sylva le Lun 10 Jan - 16:12

kercoz a écrit:Il me semble que l' on a trop mythifié ici et pas assez là... Le langage , ce n'est pas seulement les mots. Avant et avec les mots , il y a les intonnations , les accents , la communicationdu corps :mains tete , yeux etc .. qui expriment autant que le mot ou le pondère ou le met entre " "
tout à fait cheers d'ailleurs c'est pourquoi parfois on se monte le bourrichon Twisted Evil (alors que souvent ça ne valait pas vraiment la peine Wink ) sur les forums ou les mails pour un mot écrit ou lu trop vite, une réponse rapide et peu nuancée, un humour non décodé.... Rolling Eyes puisqu'il y manque ce que tu énumères.... alors que dans la conversation orale, il y a un feedback permanent, et le locuteur, voyant le regard, les mimiques etc de l'auditeur, percevant des "mmhhh...." ou autres sons, peut corriger ou nuancer son discours au fur et à mesure... alors que par écrit, on balance son pavé (et parfois on peut se laisser emporter, "autiste" (entre guillemets lol! ) devant son écran.... et le fait que ça soit écrit rend la chose plus "définitive", plus "violente" (quand ça l'est) qu'à l'oral (où les paroles s'envolent).... ici le moindre mot peut prendre une importance démesurée, et paradoxalement de ce fait, finalement dérisoire.... (tout ce qui est excessif étant insignifiant, comme chacun sait Very Happy)

kercoz a écrit:Le langage ,qd il a été "écrit" , a perdu du sens , de la liberté , de l'autonomie. Autant que géographiquement , il évolue et fluctue , il réduit la pensée , puisqu'on ne pense qu'en mot , parait il !

oui, et heureusement il existe l'art....
mais je ne sais pas si on ne pense qu'en mots ??? Suspect
avatar
sylva

Messages : 267
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  the_oliver_2000 le Lun 10 Jan - 16:30

sylva a écrit:
kercoz a écrit:Le langage ,qd il a été "écrit" , a perdu du sens , de la liberté , de l'autonomie. Autant que géographiquement , il évolue et fluctue , il réduit la pensée , puisqu'on ne pense qu'en mot , parait il !

oui, et heureusement il existe l'art....
mais je ne sais pas si on ne pense qu'en mots ??? Suspect
Moi non plus !
Quand je vais me servir un verre d'eau, je ne me dis pas "je vais me servir un verre d'eau car j'ai soif", mais pourtant il me semble bien que c'est également une pensée.

the_oliver_2000

Messages : 297
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  sylva le Lun 10 Jan - 21:16

the_oliver_2000 a écrit:
sylva a écrit:mais je ne sais pas si on ne pense qu'en mots ??? Suspect
Moi non plus !
Quand je vais me servir un verre d'eau, je ne me dis pas "je vais me servir un verre d'eau car j'ai soif", mais pourtant il me semble bien que c'est également une pensée.
oui, dans ce cas ton corps agit d'abord, puis (éventuellement) tu verbalises...
avatar
sylva

Messages : 267
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  yvesT75 le Lun 10 Jan - 22:50

sylva a écrit:
Quand je vais me servir un verre d'eau, je ne me dis pas "je vais me servir un verre d'eau car j'ai soif", mais pourtant il me semble bien que c'est également une pensée.
oui, dans ce cas ton corps agit d'abord, puis (éventuellement) tu verbalises...
[/quote]

Je pense pas non, enfin ça dépends ce que l'on désigne par corps, mais même les processus inconscients (dans un sens "on les décide pas" plus que Freudien) comme la digestion par exemple, c'est plus ou moins commandé par le cerveau il me semble non ? (et en terme de structure ça reste plus ou moins des suites d'évènements discrets, des signaux, nerveux ou hormonaux

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  nemo111 le Mar 11 Jan - 2:12

Sujet complexe je ne me lance pas. Disons simplement si la communication est beaucoup plus large que le langage (tout ce dont parle kercoz et au de là et qui s'ajoute à la parole) il y a une dimension symbolique de la langue qui fonctionne comme tout les symboles : analogie, correspondances et donc expression de l'esprit.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  kercoz le Mar 11 Jan - 9:20

Ce qui m'interroge :
-la parole est une "réduction " de la pensée (on peu imager la pensée comme structurée de façon complexe au sens math ...)

- les mots sont une réduction de la parole
-l'écriture (manuelle) est une réduction des mots (de la parole)
-l'ecrit imprimé est une réduction de l'écriture manuelle

-mais la pensée ne peut évoluer que par les mots .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  nemo111 le Mar 11 Jan - 12:59

kercoz a écrit:Ce qui m'interroge :
-la parole est une "réduction " de la pensée (on peu imager la pensée comme structurée de façon complexe au sens math ...)

- les mots sont une réduction de la parole
-l'écriture (manuelle) est une réduction des mots (de la parole)
-l'ecrit imprimé est une réduction de l'écriture manuelle

-mais la pensée ne peut évoluer que par les mots .
Ce qu'il y a c'est que la réduction de chaque passage est de nature différente. La perte n'est pas la même entre chaque passage. Les mots qui sont le moyen incontournable de la pensée (mais peut être pas le seul) ont donc des caractéristiques différentes en tant qu'ils sont pensée et en tant qu'ils sont dis. En tant que pensée ils permettent donc des choses différentes qu'en tant qu'ils sont dis car ils ont une ampleur différente.
Ceci me fait penser aux "débats mouvants" dont on voit un exemple ici http://www.scoplepave.org/conf_incul_5.php (3éme vidéo) . Le fait que la discussion utilise le corps par le déplacement pour marquer l'accord désaccord donnent une autre dimension à celle-ci. Une autre ampleur qui peux avoir potentiellement des effets plus profond qu'une discussion simple autour d'une table. C'est d'ailleurs une des différences qu'on peut faire entre savoir et connaissance : la connaissance engage le corps, en fait il engage l'individu dans sa totalité, peut être même pourrait-on dire l'être dans sa totalité auquel cas faudrait sans doute parler de Connaissance.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  sylva le Mar 11 Jan - 13:05

nemo111 a écrit: C'est d'ailleurs une des différences qu'on peut faire entre savoir et connaissance : la connaissance engage le corps, en fait il engage l'individu dans sa totalité, peut être même pourrait-on dire l'être dans sa totalité auquel cas faudrait sans doute parler de Connaissance.
Idea
intéressant !
avatar
sylva

Messages : 267
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le viol du terme virtuel va t'il cesser ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum