Fric, krach et gueule de bois...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fric, krach et gueule de bois...

Message  alter egaux le Mer 12 Jan - 13:12

Hier, j'ai regardé l'émission sur France 2, "Fric, krach et gueule de bois".

Un remake de "vive la crise" avec Montant, suivi d'un débat en direct.
David Pujadas, Pierre Arditi, Daniel Cohen et Erik Orsenna, Alain Madelin, Xavier Mathieu (CGT) et Juliane Charton (trésorière de l’UNL).

C'est très clairement une offensive contre les néolibéraux, monté par les socio libéraux qui présentent un début d'alternative "soft".

Je pense qu'effectivement, un combat de titan se joue en ce moment entre les branches anglo saxonnes et les branches européennes du mondialisme.
Marine le Pen va monter médiatiquement pour faire un 2002 a l'envers (pour 2012), et ainsi placer avec facilité DSK. Royal sera écarté, trop hors système. Sarkozy aussi, comme erreur de casting.

Et puis ainsi repousser une alternative qui monte, entre Mélenchon et les Verts, 2 groupes probablement bien trop radical pour le système actuel. N'oublions pas que Cochet, malgré son échec en 2007 face à Voynet, représente la branche peakiste et décroissance des Verts, à 50%. Mélenchon a annoncé la couleur, avec des nationalisations du système bancaire qui seraient insupportables à la branche française Rothschild.

Donc acte : ouverture des hostilités. La guerre pour 2012 a sonnée.





Dernière édition par alter egaux le Mer 12 Jan - 17:25, édité 1 fois
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  axelou/ le Mer 12 Jan - 13:28

Mélenchon a annoncé la couleur, avec des nationalisations du système bancaire qui seraient insupportables à la branche française Rothschild.
En cas de "2002 à l'envers", il sera interréssant de voir où les Mélanchon et consorts placeront leur choix.
Il serait quand même cocasse de les voir appeler à voter pour un libéral comme DSK, ancien directeur du FMI qui plus est.

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  alter egaux le Mer 12 Jan - 13:42

axelou/ a écrit:
Mélenchon a annoncé la couleur, avec des nationalisations du système bancaire qui seraient insupportables à la branche française Rothschild.
En cas de "2002 à l'envers", il sera interréssant de voir où les Mélanchon et consorts placeront leur choix.
Il serait quand même cocasse de les voir appeler à voter pour un libéral comme DSK, ancien directeur du FMI qui plus est.
Axelou, la gauche radicale française ne se réconciliera jamais avec la droite nationaliste française, au vue de leur comportement pendant l'occupation allemande pendant la seconde guerre mondiale.

Par contre, si nous avons un illusoire UMP/Parti de Gauche au second tour, la gauche "socialiste" (enfin l'oligarchie) votera à droite. Ce qu'ils ont toujours fait de part le monde.
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  axelou/ le Mer 12 Jan - 13:57

Axelou, la gauche radicale française ne se réconciliera jamais avec la droite nationaliste française
Bien sûr qu'il n’appelleront pas à voter à Marine, mais de là à appeler à voter DSK...
Enfin si cela arrive (ce que personnellement je ne crois pas), la contorsion sera interressante à observer.
au vue de leur comportement pendant l'occupation allemande pendant la seconde guerre mondiale.
Marre de cette dialectique qui en plus est on ne peut plus discutable.
Une grosse frange de l'extrême-droite a combattu Vichy par nationalisme justement et anti-germanisme, quand une part non-négligeable de la gauche a collaboré par pacifisme et/ou opportunisme.
Sur ce sujet, un bouquin à lire et, pour ceux qui n'ont pas le temps, une petite vidéo qui le résume :
http://www.youtube.com/watch?v=QcGH0ojr-xg&feature=player_embedded
http://www.amazon.fr/paradoxe-fran%C3%A7ais-Antiracistes-Collaboration-antis%C3%A9mites/dp/2226179151

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  yvesT75 le Mer 12 Jan - 14:00

alter egaux a écrit:N'oublions pas que Cochez, malgré son échec en 2007 face à Voynet, représente la branche peakiste et décroissance des Verts, à 50%.


50% ? j'ai du mal à me faire une idée à ce sujet, ça correspond à ta perception/intuition ou aussi à des chiffres chez les verts ?

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  alter egaux le Mer 12 Jan - 14:20

axelou a écrit:Bien sûr qu'il n’appelleront pas à voter à Marine, mais de là à appeler à voter DSK...
Enfin si cela arrive (ce que personnellement je ne crois pas), la contorsion sera interressante à observer.
Ils s'en sortiront pas une pirouette. De toute façon, en 2002, ils ont appelé à voter Chirac, alors je ne vois pas où est le probléme.
axelou a écrit:Marre de cette dialectique qui en plus est on ne peut plus discutable.
Retombe sur terre, même Alain Soral n'est pas tombé dans ce piège.
Je ne sais plus quelle vidéo où ils explosent les fascistes français de l'occupation, mais tu trouveras : entretien avec Alain Soral en décembre 2010


Dernière édition par alter egaux le Mer 12 Jan - 16:42, édité 2 fois
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  alter egaux le Mer 12 Jan - 14:23

yvesT75 a écrit:
alter egaux a écrit:N'oublions pas que Cochez, malgré son échec en 2007 face à Voynet, représente la branche peakiste et décroissance des Verts, à 50%.
50% ? j'ai du mal à me faire une idée à ce sujet, ça correspond à ta perception/intuition ou aussi à des chiffres chez les verts ?
Vert militant, le parti. Il a gagné au premier tour des présélections, mais comme il y a eu trop peu d'écart, ils ont revoté, malgré l'accord de Voynet pour un partage 50/50 environ. (Le con !). Cochet est trop gentil. Résultat, Cochet a perdu sa place, et Voynet l'a dynamité.
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  yvesT75 le Mer 12 Jan - 15:14

alter egaux a écrit:

Vert militant, le parti. Il a gagné au premier tour des présélections, mais comme il y a eu trop peu d'écart, ils ont revoté, malgré l'accord de Voynet pour un partage 50/50 environ. (Le con !). Cochet est trop gentil. Résultat, Cochet a perdu sa place, et Voynet l'a dynamité.

Et dans quelle mesure quelqu'un comme Voynet est consciente du pic ?
Et si elle en est consciente et non décroissante, c'est dans le style "les renouvelables vont nous sauver" et tout ça ?

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  alter egaux le Mer 12 Jan - 17:22

yvesT75 a écrit:Et dans quelle mesure quelqu'un comme Voynet est consciente du pic ?
Et si elle en est consciente et non décroissante, c'est dans le style "les renouvelables vont nous sauver" et tout ça ?
Voynet doit être consciente du PO mais ne l'aborde pas comme Cochet, dans sa version catastrophique.
Il y a 3 courants chez les verts :
- les environnementalistes (Voynet) : sanctification de la Terre, protéger les bêtes, faire du capitalisme vert, etc...
- les peakistes (Cochet) : décroissance, sureté alimentaire, rupture avec le système de croissance, etc...
- les rouge vert (minoritaire) : sociétal, social et décroissance.

A mon avis, les "rouge vert" avaient intégré la motion Cochet pour 2007. L'environnementalisme de Voynet (pub McDo), ce n'est pas leur tasse de thé.

Mais en 2009, avec Mélenchon, une partie des Rouge Vert ont rejoint Mélenchon. Je ne sais pas leur proportion, mais c'est assez important, car le programme du parti de gauche est incroyablement vert et révolutionnaire. Probablement le plus complet si on considère l'effort à faire pour effectuer la transition énergétique. Martine Billard (porte parole), Corinne Morel Darleux (combat écologique, présent au contre grenelle) et Elodie Vaxelaire (planification écologique, Science PO), font parties du staff.
Utopia agit aussi dans le parti de gauche, moins au PS (motion ultra minoritaire) et chez les Verts.

En voici le lien :
Programme du Front de Gauche

Bref, il faut bien comprendre que les lignes bougent.
Le PS a dérivé beaucoup vers sa droite, vers les socio libéraux européens, malgré la crise.
Mélenchon l'a senti, et il a compris que l'espace entre le PC et le PS était abyssal. Il a fait un truc courageux. On verra si cela paie.
Les verts, emmené par Cohn Bendit sont tirés vers le centre. J'aime bien Eva Joly mais elle est au centre, et probablement pas très écolo dans l'ame. Le Parti de Gauche a donc intégré tout naturellement les rouge verts, et peut être une partie des verts radicaux, anti système.

Bref, le programme le plus ambitieux de 2012 semblent actuellement être celui du PG. Il faut le reconnaitre. Je vais bien entendu lire celui des Verts, mais si c'est Voynet qui passent encore, c'est niet pour moi. Trop proche du système actuel.
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  yvesT75 le Mer 12 Jan - 18:37

alter egaux a écrit:
yvesT75 a écrit:Et dans quelle mesure quelqu'un comme Voynet est consciente du pic ?
Et si elle en est consciente et non décroissante, c'est dans le style "les renouvelables vont nous sauver" et tout ça ?
Voynet doit être consciente du PO mais ne l'aborde pas comme Cochet, dans sa version catastrophique.
Il y a 3 courants chez les verts :
- les environnementalistes (Voynet) : sanctification de la Terre, protéger les bêtes, faire du capitalisme vert, etc...
- les peakistes (Cochet) : décroissance, sureté alimentaire, rupture avec le système de croissance, etc...
- les rouge vert (minoritaire) : sociétal, social et décroissance.

A mon avis, les "rouge vert" avaient intégré la motion Cochet pour 2007. L'environnementalisme de Voynet (pub McDo), ce n'est pas leur tasse de thé.

Mais en 2009, avec Mélenchon, une partie des Rouge Vert ont rejoint Mélenchon. Je ne sais pas leur proportion, mais c'est assez important, car le programme du parti de gauche est incroyablement vert et révolutionnaire. Probablement le plus complet si on considère l'effort à faire pour effectuer la transition énergétique. Martine Billard (porte parole), Corinne Morel Darleux (combat écologique, présent au contre grenelle) et Elodie Vaxelaire (planification écologique, Science PO), font parties du staff.
Utopia agit aussi dans le parti de gauche, moins au PS (motion ultra minoritaire) et chez les Verts.

En voici le lien :
Programme du Front de Gauche

Bref, il faut bien comprendre que les lignes bougent.
Le PS a dérivé beaucoup vers sa droite, vers les socio libéraux européens, malgré la crise.
Mélenchon l'a senti, et il a compris que l'espace entre le PC et le PS était abyssal. Il a fait un truc courageux. On verra si cela paie.
Les verts, emmené par Cohn Bendit sont tirés vers le centre. J'aime bien Eva Joly mais elle est au centre, et probablement pas très écolo dans l'ame. Le Parti de Gauche a donc intégré tout naturellement les rouge verts, et peut être une partie des verts radicaux, anti système.

Bref, le programme le plus ambitieux de 2012 semblent actuellement être celui du PG. Il faut le reconnaitre. Je vais bien entendu lire celui des Verts, mais si c'est Voynet qui passent encore, c'est niet pour moi. Trop proche du système actuel.

Merci pour ce résumé Alter, moi franchement je ne sais pas (ou plus) trop où je suis ..., mais Mélenchon non pas vraiment, en particulier j'ai horreur du principe licence globale/Mega Sacem défendu (même si les principes d'Hadopi sont effectivement idiots), et je ne suis pas forcément anti nucléaire
Je serai plutôt mega taxe carbone (et sur autres matières premières éventuellement), redistribution, revenu minimal, régulation stricte des marchés financiers (dans les règles du jeux, pas dans le sens police, c'est à dire par exemple plus de produits dérivés, point barre), et changement clair dans les politiques d'infrastructures

Et sinon, pas vraiment le courage de regarder le reportage en entier tt de suite (avec l'entrée en matière très "économie"), mais le reportage évoque le pic et la problématique ressources naturelles en général, ou pas ?

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  alter egaux le Mer 12 Jan - 20:27

yvesT75 a écrit:
Merci pour ce résumé Alter, moi franchement je ne sais pas (ou plus) trop où je suis ...,
Moi non plus. J'ai soutenu ATTAC en 2005 contre le TCE (comité antilibéral), aidé les verts à tracter jusqu'à ce que Voynet passe devant Cochet (dégouté), puis Bové, etc...
Avant le PO/RC, j'étais plus attiré par le PC, juste pour pousser à un plus à gauche de PS.
Bref, je n'ai jamais fait parti d'un parti politique. Et c'est mal parti pour ce que cela devienne un jour le cas...

yvesT75 a écrit:mais Mélenchon non pas vraiment, en particulier j'ai horreur du principe licence globale/Mega Sacem défendu (même si les principes d'Hadopi sont effectivement idiots), et je ne suis pas forcément anti nucléaire
Attention, derrière Mélenchon, il y a 100% du PC, très largement majoritaire, donc souvent pro nuke. Mais ils semblent qu'ils aient enfin intégré l'urgence écologique, vu le programme de planification écologique et énergétique. A l'occasion, je me renseignerais sur le problème du Nuke au PG, pour voir un peu ce qu'il en retourne.
yvesT75 a écrit:Je serai plutôt mega taxe carbone (et sur autres matières premières éventuellement), redistribution, revenu minimal, régulation stricte des marchés financiers (dans les règles du jeux, pas dans le sens police, c'est à dire par exemple plus de produits dérivés, point barre), et changement clair dans les politiques d'infrastructures
Je t'avoue que je ne sais pas qui voter en 2012, mais 2011 devrait nous donner des pistes. Je reste attaché à l'écologie, mais les banques ont vraiment rendu l'urgence écologique un sujet de "second" plan. Si demain on explose comme en Tunisie, le croit que le discours écolo bonne enfant ne passera pas très bien. Il faut véritablement reprendre la main. Et le PS est trop mou.
yvesT75 a écrit:Et sinon, pas vraiment le courage de regarder le reportage en entier tt de suite (avec l'entrée en matière très "économie"), mais le reportage évoque le pic et la problématique ressources naturelles en général, ou pas ?
Non, les Cohen and co sont terraplatistes.
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  axelou/ le Mer 12 Jan - 21:20

Retombe sur terre, même Alain Soral n'est pas tombé dans ce piège.
Je ne sais plus quelle vidéo où ils explosent les fascistes français de l'occupation, mais tu trouveras
Pour répondre ça, c'est que tu n'as sans doute pas dû regarder les liens que j'avais mis, ni même lu l'intégralité du peu que j'ai écrit.

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  alter egaux le Mer 12 Jan - 21:30

axelou/ a écrit:
Retombe sur terre, même Alain Soral n'est pas tombé dans ce piège.
Je ne sais plus quelle vidéo où ils explosent les fascistes français de l'occupation, mais tu trouveras
Pour répondre ça, c'est que tu n'as sans doute pas dû regarder les liens que j'avais mis, ni même lu l'intégralité du peu que j'ai écrit.
Désolé axelou, je te promet de regarder sérieusement ... demain. Enfin cette semaine. drunken
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  yvesT75 le Mer 12 Jan - 22:06

Bon finalement j'ai regardé le doc, pas mal fait, même si revient toujours la rengaine de l'emploi du terme virtuel, sacrée maladie ...
(et difficile de faire plus "cheesy" que la fin ...)

De plus en plus je me dis que le seul moyen de décrire l'économie (ou disons l'homme + nature + infrastructure technologique) de manière mathématiquement correcte, est de poser le pessimisme (ou fin nécessaire), comme hypothèse ou axiome de départ, et ensuite d'avoir un critère ou mesure majeur, celui de retarder cette fin (qui n'est plus un critère économique il est vrai). Ce qui ne veut pas dire que les théories économiques actuelles soient fausses, mais qu'elles fonctionnent exactement à l'inverse : obligation de l'optimisme, et le seul critère qui tienne est l'accélération vers la fin. Ce qui pourrait bien être plus juste dans la caractérisation du comportement humain il est vrai... ("Ma race ne se souleva jamais que pour piller : tels les loups à la bête qu'ils n'ont pas tuée." etc ..)

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  alter egaux le Jeu 13 Jan - 9:00

Axelou, chose promise, chose dûe.
Déjà, lorsqu’ils annoncent que "80% des collabos venaient de la gauche", cela ne fait pas très sérieux. Passons...

Zemmour annonce que cette gauche pacifiste était non antisémite mais jugeait que les juifs se rendaient responsables de la guerre dans les années 30. 2 secondes après, il se contredit en
les traitant d'antisémites sous l'occupation.

En fait, ce qu'il exprime tous simplement, c'est que les lignes de front bougent constamment dans les partis, faisant des militants mouvants d'une ligne à l'autre, un peu comme aujourd'hui avec les transfuges d'Eric Besson (ex-Ps) à Sarkozy, pour aller s'occuper des expulsions musclées des sans-papiers et des Roms. Que devient Eric Besson si la France devient une dictature ?
Regarde le CV d'Eric Besson et tu auras une bonne piste de ce qu'il est vraiment.

Rien de nouveau sous le soleil. Les transfuges ont toujours existé.

Un autre exemple ?
Regarde le chemin d'Alain Soral : du PC au FN. Et alors, cela prouve t il quelques chose ?
La porosité des courants idéologiques, ou l'errance olé olé de certains hommes politiques ?

Pierre Laval : SFIO depuis 1905, pacifiste militant en 1919, établie de bonnes relations avec l’Allemagne et l’Union soviétique, s’éloigne progressivement de la gauche à mesure que s’accroît sa fortune (liée à des actions industrielles dans les eaux, la radio), glisse de plus en plus vers la droite parlementaire. En 1927, il est élu Sénateur de la Seine, comme candidat sans étiquette, mais avec le soutien du centre droit et de la droite.

Un homme de gauche, Laval ? Bien avant les années 30 et l'occupation, il n'est déjà plus de gauche.

Suivant ?

Allez, suivant !

Pierre Drieu La Rochelle : nationaliste et européiste avant la lettre, fasciste et socialisant, issu d'une famille bourgeoise en décroissance et nationaliste. Lors des manifestations du 6 février 1934, il collabore à la revue de Bertrand de Jouvenel La Lutte des jeunes et se déclare à la fois "socialiste" et "fasciste".
Il publie l'essai "Socialisme fasciste", qui le conduit à adhérer en 1936 au Parti populaire français, fondé par Jacques Doriot (parti anti front populaire).
Sous l'Occupation, il devient directeur de La Nouvelle Revue française (NRF) et prend parti pour une politique de collaboration avec l'Allemagne.
De gauche den 1936 ? Pas vraiment.

Suivant ?

Jean Luchaire : témoin de la montée du fascisme en Italie avant de se consacrer au journalisme en France, Luchaire se fait très tôt le promoteur d'un rapprochement entre la France et l'Allemagne. C'est dans cette perspective qu'il fonde, en 1927, le mensuel Notre Temps qui appuyait la politique de paix prônée par Aristide Briand. En 1930, Luchaire fait la connaissance d'Otto Abetz le futur ambassadeur du Troisième Reich à Paris pendant l'Occupation, Luchaire travaille à mettre sur pied une propagande culturelle (le « Cercle du Sohlberg »). En plus, il eut comme parrain Horace Finaly, président de la Banque de Paris et des Pays-Bas. Un indice ?

Que du bon collabo avant l'heure, nazion à souhait.

Suivant ?

Jacques Doriot : communiste puis fasciste. Il est exclu du Parti communiste en 1934. En 1936, Doriot fonde le Parti populaire français (PPF) et reprend le journal La Liberté, lequel prend position contre le Front populaire.
Un bon gros fascho, bien de chez nous, qui criait "Hitler plutôt que le front populaire".

Je continue ?
Franchement, j'en ai pas envie... La soupe aux faschos le matin, cela ne passe pas. C'est à vomir.

Pour le bouquin, qui semble avoir réveillé Zemmour, du Figaro :
"Un paradoxe français : Antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance".
Il est de Simon Epstein, économiste (économiste pour le Ministre israélien des Finances) et historien israélien, probablement compatible NWO (non ?).
Il pose le paradoxe, peu abordé par l'historiographie "classique", des Dreyfusards, militants antiracistes français (dont membres de la LICA) et pacifistes de gauche se tournant vers la Collaboration durant l'Occupation et des antidreyfusards, militants antisémites et d'Extrême-Droite française (dont membres de l'Action française) qui s'engagent dans la France libre et la Résistance en juin 1940.

Le problème des gens cités, c'est qu'ils avaient viré faschos dès les années 30.
Je conçois parfaitement que, pacifiste convaincu et proche de l'Allemagne, on vire collabo, notamment si on adhère à la propagande fasciste des années 30 et que l'on en vive grassement, non ?

De même, une droite royaliste et catholique a choisi, en 1940, de rejoindre la résistance française, et même, de participer à l'élaboration du Programme du CNR, base du socle social français (SECU, Comité d'entreprise, vote des femmes, etc...).

Axelou, tu viens de découvrir cela, comme une révélation ?
Les résistants armés, le jour de la capitulation, se comptaient sur les doigts d'une main.

Allons plus loin, car je soupsonne Simon Epstein, israélien, de vouloir jouer le "choc des civilisations". As t il gratté pour savoir si des juifs étaient collabos, et participait non seulement à l'épuration (sélection, dénontiation, etc...), mais aussi au financement d'Hitler alors que celui ci était un nain politique ?
De même, as t il lu le livre d' Annette Wieviorka, "Ils étaient juifs, résistants, communistes ", introuvable aujourd'hui ?
A savoir, le seul, je dis bien le seul, groupe résistant à Paris était constitué d'étrangers, juifs et communistes. Eric Besson devrait en prendre note : "L'affiche rouge", tous issu des FTP-MOI, ou groupe "Manouchian", avec le fameux Rayman.
Ils ont fait tellement de dégats chez les gradés SS que ceux ci ont demandé aux RG français de les trouver et les arrêter. Chose faire, tous fusillés au fort du Mont-Valérien.

Remet tout ceci dans son contexte, avec le complot de la Synarchie, et tu auras fait la moitié du travail de recherche.

En passant, la bio de Robert Jospin est coton...
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  axelou/ le Jeu 13 Jan - 9:45

Bref il y'en a eu de tous les côtés, je te conseille le livre d'Epstein si tu veux la liste.
On pourrait se balancer des noms à la figure pendant des heures mais ça n'aurait pas vraiment d'intérêt.
Axelou, tu viens de découvrir cela, comme une révélation ?
Mon cas n'est pas important.
Par contre il faudrait peut-être qu'on fasse quelques révélations au public à qui on bourre le mou.
Par exemple concernant le très pénible donneur de leçon Michel Drucker qui refuse d'inviter Marine à cause de son histoire familiale. Parlons en de son histoire familiale !
Son père (celui de Michel, pas de Marine...) est très fortement soupçonné d'avoir travaillé à Drancy pour les nazis en tant que médecin, pour vérifier qui était circoncis ou non précisément... (voir livre de Maurice Rajsfus dans "Drancy, un camp de concentration très ordinaire").
Allons plus loin, car je soupsonne Simon Epstein, israélien, de vouloir jouer le "choc des civilisations". As t il gratté pour savoir si des juifs étaient collabos, et participait non seulement à l'épuration (sélection, dénontiation, etc...), mais aussi au financement d'Hitler alors que celui ci était un nain politique ?
De même, as t il lu le livre d' Annette Wieviorka, "Ils étaient juifs, résistants, communistes ", introuvable aujourd'hui ?
Là je saisis pas où tu veux en venir.
Quel rapport avec le choc des civilisations ?

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  Pierre M. Boriliens le Jeu 13 Jan - 9:49

axelou/ a écrit:Par contre il faudrait peut-être qu'on fasse quelques révélations au public à qui on bourre le mou.
Par exemple concernant le très pénible donneur de leçon Michel Drucker qui refuse d'inviter Marine à cause de son histoire familiale. Parlons en de son histoire familiale !
Qui c'est, Marine ?

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  axelou/ le Jeu 13 Jan - 9:56

Qui c'est, Marine ?
Marine le Pen.

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  Pierre M. Boriliens le Jeu 13 Jan - 10:28

axelou/ a écrit:
Qui c'est, Marine ?
Marine le Pen.
Ah ! C'est ta copine et tu te préoccupes de la visibilité du Front National ?

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  alter egaux le Jeu 13 Jan - 10:36

axelou/ a écrit:Par exemple concernant le très pénible donneur de leçon Michel Drucker qui refuse d'inviter Marine à cause de son histoire familiale. Parlons en de son histoire familiale !
Son père (celui de Michel, pas de Marine...) est très fortement soupçonné d'avoir travaillé à Drancy pour les nazis en tant que médecin, pour vérifier qui était circoncis ou non précisément... (voir livre de Maurice Rajsfus dans "Drancy, un camp de concentration très ordinaire").
Je connais (déjà) cette histoire. Le problème de Drucker, c'est de probablement ne pas vouloir faire un nouveau 2002, et de faire monter Marine, dont Soral dit qu'elle a accepté les conditions des mondialistes. Très probable.
Perso, je n'ai pas d'avis dessus. Drucker fait ce qu'il veut. Si les institutions ne sont pas d'accord, qu'il le vire. Ce ne sera pas le premier à se faire virer en ce moment, par Sarkozy.

axelou/ a écrit:
Allons plus loin, car je soupsonne Simon Epstein, israélien, de vouloir jouer le "choc des civilisations". As t il gratté pour savoir si des juifs étaient collabos, et participait non seulement à l'épuration (sélection, dénonciation, etc...), mais aussi au financement d'Hitler alors que celui ci était un nain politique ?
De même, as t il lu le livre d' Annette Wieviorka, "Ils étaient juifs, résistants, communistes ", introuvable aujourd'hui ?
Là je saisis pas où tu veux en venir.
Quel rapport avec le choc des civilisations ?
Si Zemmour veut jouer au con, qu'il découvre que les transfuges existent aujourd'hui, les petites trahisons et les grandes, cela me fait bien marrer. Mais alors, qu'il annonce la couleur : qui a financé Hitler ?
Parce que les collabos, les lâchetés petites et grandes, franchement, il y en a eu et il y en aura toujours. Mais Wall Street qui sort de son trou le pire des salauds, pour le mettre à la tête d'un pays de techniciens froids et pragmatiques, celle-là, je pense que c'est bien plus énormes.
Mais comme Zemmour est un libéral pur jus et qu'il est totalement dans le système, jamais il n'osera balancer.

Zemour (et probablement l'écrivain israélien) ont décidé de focaliser sur les innombrables petits lâches de ses périodes chaotiques, ok, mais est-ce vraiment du courage ?

Cependant, il faut être honnête : De Gaulle n'a pas voulu d'épuration. On en est donc encore là. Je ne juge pas, bien difficile était alors la situation, avec les ricains qui voulaient couper la France en 2 et écarter De Gaulle.
Les Allemands de l'Ouest, sur ce registre, ont fait fort : en 1968, les enfants sont allés voir leurs parents, et leur ont demandé ce qu'ils avaient fait pendant la guerre. Psychanalyse nationale garantie.

Pour en revenir au sujet, la vidéo est une propagande nationaliste, qui amalgame tout et n'importe quoi. De la vieille et bonne manipulation, à la française. Ils ont 17 ans, ce qui ont fait cela ?
En gros, pour résumer la vidéo c'est les nationalistes faschos qui ont sauvé la France (vieille rancune pétainiste), et la gauche qui a collaboré. C'est risible, tellement c'est niais.
Axelou, franchement, vu ton niveau d'analyse, je ne comprends même pas que tu te fasses piéger, et plus d'une fois.
Si tu doutes que la base militante du FN est peu ragoutante, tu n'as qu'à militer avec eux pour t'imprégner des courants contradictoires et puants (Soral le résume très bien, à ce propos), et nous en dire ce qu'il en retourne. Perso, je sais déjà ce qu'il y a dans cette boite glauque. J'ai lu quelques livres de personnes infiltrées, et d’autres qui ont analysé structurellement leur électorat, une bourgeoisie provinciale en décroissance qui manipule les laisser pour compte des multiples crises.

Pour ce qui ait de la résistance, soit armée, soit anonyme, soit frileuse, soit administrative, je pense que j'ai fait le tour de ceci il y a une bonne dizaine d'années. Il y avait tous les courants, du catho fondamentaliste, en passant par le royaliste, des étrangers, des juifs, des communistes, des chrétiens modérés, des gaullistes, des socialistes, etc... Mais ils étaient peu (armé), et innombrables (anonymes). Ce sont pour la plupart des choix individuels. L'histoire en a fait des héros, mais si la GB avait perdu, ce serait des parias.


Dernière édition par alter egaux le Jeu 13 Jan - 10:57, édité 1 fois
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  kercoz le Jeu 13 Jan - 10:38

Marrant la pub en haut de page ! peut etre suite a "front national" et "marine" ?

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  alter egaux le Jeu 13 Jan - 10:41

kercoz a écrit:Marrant la pub en haut de page ! peut etre suite a "front national" et "marine" ?
Événement Juif Événement Juif à bord d'un Bateau à Paris avec Traiteur Casher Seine-en-Bateaux.com/Evenements
Le camp du Struthof Documentaires sur le seul camp de concentration en France. www.filmsdocumentaires.com
Trop fort, effectivement.
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  kercoz le Jeu 13 Jan - 10:42

J'avais aussi "apprendre l' hébreu facile" !

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  alter egaux le Jeu 13 Jan - 10:56

kercoz a écrit:J'avais aussi "apprendre l' hébreu facile" !
lol!
Encore un coup d'Eric (Zemmour)...
Franchement, commence tous à nous gonfler avec "le choc de civilisation" et leurs communautarismes. On sent bien que la laïcité française n'est pas passé dans leurs petits cranes.

On dirait vraiment qu'ils essaient de faire monter la sauce pour que l'on se mette tous à s'entretuer, en France et ailleurs. Et cela ne fonctionne pas, malgré les agitateurs de tout bord.
Les gens, ils veulent juste un toit, une famille, un lopin de terre, 3 poules, et un jardin bio. Sont cons les gens. scratch

La dernière fois, je me suis tapé les vidéos de Faurisson pour débattre avec un posteur, je ne les avais jamais vu. J'ai souffert le martyre. Faurisson en plus doit y croire, c'est hallucinant de bêtise. 3 tours de passe passe et hop, va s'y que je t'entube. En plus, il le fait si mal que tu vois le tour foirer à l'avance. Toujours le même principe : partir d'y à 40 ans pour comparer à aujoud'hui, en zappant toute l'histoire.
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  alter egaux le Jeu 13 Jan - 11:08

Tiens en passant, sur Zemmour :

Eric Zemmour, par Thomas Legrand
Ce matin, vous évoquez le cas d’Eric Zemmour qui se retrouve devant le tribunal correctionnel de Paris, jugé pour avoir dit que les dealers seraient, je cite : « souvent des noirs et des arabes ».
Oui et j’espère qu’il ne sera pas condamné parce que s’il était condamné, cela voudrait dire qu’il y a une loi qui limite la bêtise. La connerie est insondable et aucun juge ne devrait pouvoir la jauger... Ce soutien à Eric Zemmour n’a rien de voltairien. Le fameux « je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire » ne s’applique à ce cas-là. Non, ici, il s’agit plus simplement de la liberté de dire des bêtises (et ça peut être utile pour tout éditorialiste !)…parce qu’enfin, d’une telle affirmation on ne devrait pouvoir tirer aucune conclusion raciste. C’est comme s’il avait dit « la plupart des brevets d’inventions sont déposés par des hommes », ce n’est pas faux mais qui oserait en déduire que les hommes sont plus intelligents que les femmes? Il ne s’agit pas de refaire l’eternel débat de l’inné et de l’acquis, sur la responsabilité personnelle et le conditionnement social... Mais, bien évidemment, le trafic de drogue croît et prospère là où les conditions sont réunies pour une économie parallèle. C'est-à-dire dans certaines cités et ghettos en périphérie de nos grandes villes. Nous voilà encore une fois au cœur du mal français... Non pas l’immigration mais la ghettoïsation et la question de « l’inégalité spatiale », pour parler comme Alfred Sauvy.


Eric Zemmour dit refuser de se coucher devant le « politiquement correct ».

Oui, il se drape dans une attitude de résistant face à la pensée dominante, la pensée unique, la dictature des « droits-de-l’hommistes », etc. Il faut ici s’arrêter sur cette notion de « politiquement correct » ; cette expression venue de la pensée marxiste et d’une mauvaise traduction de l’américain a été retournée dans les années 90. Le « politiquement correct » désigne, depuis, une sorte de pensée molle et consensuelle, que les médias diffuseraient par facilité, paresse intellectuelle, lâcheté et panurgisme. C’est une idéologie taxée de « bien-pensante, angélique, loin des réalités ». Les tenants de la « pensée unique » sont plus ou moins libéraux, antiracistes, vaguement post-soixante-huitards, c’est Bernard-Henri Lévy, Télérama, Libé, France-Inter, bref, c’est exaspérant ! Et c’est parfois un peu vrai... Contre ça, les réactionnaires argumentent, soit intelligemment comme Alain Finkielkraut, soit par truismes comme Eric Zemmour. Dans les deux cas, ils se sentent accablés et victimes. Mais voilà qu’il se trouve maintenant tout un tas de gens dans les médias et à la terrasse des cafés branchés pour fustiger le « politiquement correct ». La dernière mode, c’est justement de se précipiter pour écouter Fabrice Luchini lire du Philippe Muray pour rire du politiquement correct. Tous les hebdos applaudissent, on s’y perd. En réalité Eric Zemmour ne fait que confondre « politiquement correct » et combat idéologique gagné (perdu pour lui !). L’idée que les femmes et les hommes sont égaux, bref le féminisme est une idée qui a presque gagné (si non dans les faits au moins dans les têtes) donc pour lui c’est une idée dominante, forcément tyrannique. Zemmour parle alors de la « dictature féministe » et écrit un livre pour réhabiliter la phallocratie ! Toute idée progressiste qui gagne, l’antiracisme, l’anti-sexisme, l’écologie, la tolérance envers l’homosexualité est une idée qui est assimilée par Zemmour et les réactionnaires en général, à un dictat. Mais ils se trompent…ce n’est pas un dictat c’est simplement une défaite idéologique pour eux et leur pensée anachronique.
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/edito/
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fric, krach et gueule de bois...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum