[Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  alter egaux le Jeu 24 Fév - 8:47

nemo111 a écrit:
Ma conviction est faite : l'OTAN va agir.
On déplace pas des armées comme des pions sur un échiquier.
Les porte avions US étaient déjà en face de la Tunisie lorsque celle ci avait encore Ben Ali au pouvor, prêt à agir.
Après, les armées ont toutes une amplitude de mesures pour agir, avec ou sans risque de perte humain américaine. Des mesures discrètes ou médiatisées.
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  kercoz le Jeu 24 Fév - 10:26

/////10h42: Aziz Miled, l’«ami» de MAM et Ollier accusé d’avoir transporté des mercenaires de Kadhafi
L'homme d'affaires tunisien, qui a transporté et accueilli les deux ministres lors des fêtes de fin d'année à Tabarka,aurait transporté des mercenaires à la solde de Kadhafi, selon Mediapart. La compagnie Nouvelair, dont il est PDG, a en effet loué à la compagnie nationale libyenne quatre de ses avions la semaine dernière. Au moins deux de ces appareils ont été utilisés par le régime de Tripoli pour transporter des mercenaires à sa solde entre des villes libyennes.///////

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  hyperion le Jeu 24 Fév - 12:48

ce gouvernement et président ont la scoumoune médiatique Laughing ; tous les gus qui ont voté pour ce pantin en 2007.....vous remettrez bien une infirmière bulgare, pauvre con!

hyperion

Messages : 261
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  alter egaux le Jeu 24 Fév - 14:13

hyperion a écrit:ce gouvernement et président ont la scoumoune médiatique
En même temps, il fallait être con pour continuer à croire en 2007 que les néoconservateurs français ferait mieux que leurs homologues américains.
Résultat : la diplomatie française est totalement à l'Ouest... Evil or Very Mad

En passant :
Le porte avion Charles de Gaulle vient de rentrer à Toulon, ce lundi (jamais au bon endroit).
Pour les USA, c'est Enterprise à propulsion nucléaire qui croise devant Tripoli (avec navire lance missile USS Leyte Gulf et un navire de combat en soutien USNS Arctic), ainsi que très probablement le USS Kearsarge :

avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  nemo111 le Ven 25 Fév - 15:48

Apparemment le dénouement approche pour Kadhafi. Il va se terrer dans un bunker jusqu'a ce qu'on le débusque comme Sadam Hussein?

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  nemo111 le Ven 25 Fév - 15:58

Des manifestations en Arabie Saoudite apparemment, source en arabe que je ne peux donc vérifier. Pas d'une très grande ampleur pour le moment.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  yvesT75 le Ven 25 Fév - 16:18

Ca chauffe en Irak aussi, dans le nord à Mossoul, Tikrit et sud à Bassorah

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  nemo111 le Ven 25 Fév - 18:12

Gréve en Arabie Saoudite :
http://www.socialistworker.co.uk/art.php?id=24025

"They are Zionists, they don’t even allow me to pray on time!"
une fine analyse par l'un des grévistes. Laughing Avec ça y sont bien barré.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  axelou/ le Ven 25 Fév - 22:21

"They are Zionists, they don’t even allow me to pray on time!"
une fine analyse par l'un des grévistes. Avec ça y sont bien barré.
ça représente bien une tendance assez marquée de tous ces mouvements de soulèvement, la haine d'Israël.
J'ai bien peur que ce mouvement nous mène à ce qui nous pourrons appeler la 3ème guerre mondiale...

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  nemo111 le Ven 25 Fév - 22:39

axelou/ a écrit:
"They are Zionists, they don’t even allow me to pray on time!"
une fine analyse par l'un des grévistes. Avec ça y sont bien barré.
ça représente bien une tendance assez marquée de tous ces mouvements de soulèvement, la haine d'Israël.
J'ai bien peur que ce mouvement nous mène à ce qui nous pourrons appeler la 3ème guerre mondiale...
Hum voilà qui me parait plus que prématuré comme pronostic.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  axelou/ le Ven 25 Fév - 22:58

Hum voilà qui me parait plus que prématuré comme pronostic.
Certes. Je ne vais pas m'étendre sur tous ceux qui ont annoncé un tel dénouement, de personnages plus ou moins occultes (Albert Pike, 33ème degré de FM), aux sources religieuses (le Coran est assez explicite sur le sujet, il me semble).

Pour rester plus terre à terre, il est facilement démontrable que tous les gouvernements qui sont tombés (et ceux qui vont tombés) ont permis de mater leur population par la force, et qu'aux yeux du peuple, ils étaient vendus à l'Occident ("aux juifs et aux américains" pour dire comme la "rue arabe").
Que penses-tu qu'il va se passer si cette colère populaire envers Israël arrive au pouvoir dans des pays comme l'Egypte, la Libye, l'Arabie Saoudite ?

Bon après tout je me trompe peut-être. Peut-être que les médias occidentaux ont raison, et que ces révolutions sont des émancipations libérales et laïques, que les peuples arabes ont envie (enfin !!) d'évoluer et de rejoindre la modernité européenne.

Cette vidéo date de 2003 :
http://www.youtube.com/watch?v=FS_H7nSWlr4

Étonnant au vu des évènements actuels...

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  nemo111 le Ven 25 Fév - 23:35

Pour ce qui est des prévisions du Coran reste l'éternelle question de la date.
La question est de savoir si des gouvernements suffisamment hostile a l'occident apparaitront dans plusieurs de ces pays. Pas simplement plus hostile mais bien "suffisamment".
Je ne le pense pas pour plein de raison. Si les positions occidentales dans la région sont totalement battus en brèche (ce qui a mon avis est pas le cas actuellement - la suite en Égypte et l'Arabie Saoudite seront la clé) on connaitra la fin de l'empire tel qu'on le connait. Ce qui peux mener a une guerre certes. Celle-ci serait alors probable dans le cas d'Israël, ce qui pourrait entrainer le reste de l'occident dans la guerre. C'est un scénario possible mais très très très hypothétique.


Dernière édition par nemo111 le Ven 25 Fév - 23:49, édité 1 fois

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  nemo111 le Ven 25 Fév - 23:48

Intéressante ta vidéo. Mais le gars déconne complétement en ce qui concerne la puissance militaire Israélienne. Je crois qu'il se trompe en faisant d'Israël une entité a part de ce que sont les US. Je pense qu'Israël n'est qu'un outil des tazus. Une ruse de plus pour tromper ceux qui cherche ou se trouve la tête de la bête.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  axelou/ le Sam 26 Fév - 8:48

La question est de savoir si des gouvernements suffisamment hostile a l'occident apparaitront dans plusieurs de ces pays. Pas simplement plus hostile mais bien "suffisamment".
Tout-à-fait d'accord.
Je pense qu'Israël n'est qu'un outil des tazus. Une ruse de plus pour tromper ceux qui cherche ou se trouve la tête de la bête.
Il y'a deux thèses :
1) Ceux qui disent qu'Israël est un jouet dans les mains de l'Empire USA. C'est la tendance Chomsky.
2) Ceux qui prétendent l'inverse, se basant entre autres sur cette hallucinante déclaration d'Ariel Sharon le 3 octobre 2001 : "Je veux être clair : ne vous inquiétez pas des pressions américaines sur Israël. Nous, le peuple juif, contrôlons l'Amérique et les Américains le savent."

Perso, je pense que c'est encore plus compliqué. Ce sont bien les sionistes (juifs et chrétiens évangélistes) qui contrôlent l'Empire, mais ils ne sont pas en Israël, ils sont tous aux USA, et en cas de conflit grave en terre sainte, ils laisseront leurs frères, à qui ils ont bourré le mou depuis des lustres avec leur nationalisme religieux, se battre sans eux...

(On évoque assez peu le sionisme chrétien, pourtant déterminant pour comprendre les USA.
Les USA ne soutiennent pas qu'Israël pour leur intérêt ou par pression de ce dernier, il y'a tout le messianisme d'un certain protestantisme derrière tout ça :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sionisme_chr%C3%A9tien )

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  nemo111 le Sam 26 Fév - 11:19

Perso, je pense que c'est encore plus compliqué. Ce sont bien les sionistes (juifs et chrétiens évangélistes) qui contrôlent l'Empire, mais ils ne sont pas en Israël, ils sont tous aux USA, et en cas de conflit grave en terre sainte, ils laisseront leurs frères, à qui ils ont bourré le mou depuis des lustres avec leur nationalisme religieux, se battre sans eux...
C'est exactement mon point de vue en ne limitant pas la sphère qui contrôle aux sionistes, juifs ou non. Il y a d'autre composante plus simplement impériale et moins illuminés. Ceci dis on peut penser qu'avec l'entrée dans une ére plus messianique comme il semble que nous le fassions (notamment depuis le 9/11) les cyniques assoiffés de pouvoir seront de plus en plus évincé par les fanatiques illuminés.
Mais le corollaire de cette hypothèse est qu'Israël ne peux pas être l'état impérial.
Une des choses qui semblent avoir échapper a l'ensemble des observateurs et qui pourtant montre bien a mon avis qui commande est l'annonce de la fin de la guerre en 2006. Qui fait cette annonce et ou est-elle faite? Cette annonce se fait à Washington par Condoliza Rice. Ça parait anecdotique mais c'est extrêmement significatif.
Il faut ajouter que la sphére dirigeante n'est pas limité aux tazus, ils forment la pointe de l'empire mais les têtes de cet empire ne sont pas tous là bas.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  yvesT75 le Lun 28 Fév - 9:04


Chine : nouvel appel à des "rassemblements du jasmin"

LEMONDE.FR avec AFP | 28.02.11 | 09h46





Les forces de sécurité chinoises ont beau empêcher par la force tout début de contestation dans la rue, allant jusqu'à brutaliser les journalistes étrangers, un nouvel appel à des "rassemblements du jasmin" a été lancé lundi sur Internet. Les organisateurs, toujours anonymes, d'une campagne antigouvernementale sur la Toile ont appelé à des rassemblements dimanche prochain dans un message posté sur Facebook, Twitter et d'autres réseaux étrangers.

"D'après les retours que nous avons reçus, le 27 février, le mouvement s'est propagé à cent villes, dépassant largement notre attente initiale de vingt-sept villes", dit le texte, appelant à une nouvelle "marche" de protestation dimanche 6 mars. C'est d'abord dans treize villes que la population avait été appelée, sur le site de Chinois expatriés situé aux Etats-Unis Boxun, à manifester dans l'esprit de la "révolution du jasmin" tunisienne, pour exiger davantage de transparence du gouvernement et de liberté d'expression.

Les auteurs du texte appellent "tous ceux qui souffrent d'injustice", notamment "les intellectuels, les diplômés au chômage, les chrétiens, les membres [de la secte] du Falungong, les personnes expropriées et la jeune génération" à protester. Les mystérieux "Organisateurs de la révolution chinoise du jasmin" promettent de "faire connaître leur identité en temps voulu". Pourant, dimanche, apparemment personne n'a bravé les policiers déployés en masse, à Pékin, Shanghaï, ou ailleurs.

DES BRUTALITÉS "INQUIÉTANTES"

Dans la capitale, des centaines de policiers en uniforme et des centaines d'autres en civil, parfois acompagnés de chiens policiers, ont fait une démonstration de force rue Wangfujing – endroit du ralliement –, restreignant l'accès et empêchant sans ménagement les journalistes, surtout les vidéastes et photographes, de travailler. Une douzaine de journalistes ont été menés au poste de police. Un journaliste de Bloomberg News a été roué de coups par au moins cinq hommes de la sécurité en civil alors qu'il tentait de filmer et a dû recevoir des soins à l'hôpital, a annoncé lundi le groupe de presse américain, sans préciser la gravité de ses blessures. L'ambassade des Etats-Unis a qualifié les brutalités contre la presse étrangère en Chine d'"inquiétantes". Le Club des correspondants de presse étrangers en Chine (FCCC, organisation "illégale" pour Pékin) s'est dit "outré" par l'agression d'un journaliste "qui essayait de faire son travail".

Dimanche, la sécurité était très forte également à Shanghaï, où plusieurs personnes ont été embarquées par la police sans qu'on sache si elles manifestaient.

Face aux révoltes du monde arabe, les autorités chinoises sont visiblement très nerveuses à l'idée d'une contagion et déterminées à tuer dans l'œuf toute protestation. Les reportages télévisés sur la Chine ont été censurés sur CNN et TV5 notamment, laissant la place à un écran noir.

Nervous Beijing blocks social network sites

At least 100 interrogated, put under house arrest; others detained for 'endangering state security'

Vancouver Sun February 27, 2011



In efforts to stave off infection by the Middle East's "Jasmine Revolution," the Chinese government has intensified its Internet censorship, including closing down the business networking site LinkedIn last week.

Chinese authorities also detained at least five proreform activists and the clampdown embroiled the United States ambassador to Beijing, Jon Huntsman.

Chinese Web censors already block popular Western social sites such as Facebook, Twitter and YouTube, but since such sites were used to organize anti-regime rallies in the Middle East, the authorities have intensified their scrutiny of similar local networks.

All references to events in the Middle East and words and phrases like "Tunisia," "Egypt" and "Jasmine Revolution" have been blocked from sites such as the local popular social networking centre Sina.com's Weibo.

But on Friday, LinkedIn was blocked after a new discussion group was set up called "Jasmine Voice," which appeared to be calling for pro-reform "jasmine rallies."

Although it is a Western site, access to LinkedIn had not been blocked by the authorities in the past because it is largely a business network and is an important job hunting and recruiting marketplace.

At the same time Chinese Human Rights Defenders, a network operating both inside and outside China, reported that at least 100 people have been interrogated and subjected to house arrest while five pro-reform activists have been detained for "endangering state security."

Efforts to use social network sites to spur protest demonstrations emulating those in the Middle East were first evident a week ago.

But only a few dozen people went to any of the billed protest rallies.

However, one man among the handful of people who turned up at a demonstration outside a McDonald's restaurant in central Beijing was the American ambassador, Huntsman.

The ambassador, wearing a leather jacket with a stars and stripes emblem on the shoulder, was videoed talking with someone who appeared to be a plainclothes policeman.

The man angrily confronted Huntsman and asked, "Do you want to see chaos in China?"

American embassy officials insist Huntsman just happened to be passing the demonstration and stopped to see what was going on. His presence was not planned.

But he had already angered Chinese authorities by recently standing outside a Beijing court to protest the denial of an appeal by an American convicted of industrial espionage.

The general view is that Huntsman's exploits have more to do with his incipient campaign for the Republican nomination for the 2012 U.S. presidential election than a desire to foment popular protest in China.

He is due to leave his Beijing post at the end of April.

But the Chinese authorities are already sensitive to U.S. pronouncements on Internet freedom after U.S. Secretary of State Hillary Clinton labelled it a basic human right earlier this month.

"We believe that governments who have erected barriers to Internet freedom -whether they're technical filters or censorship regimes or attacks on those who exercise their rights to expression and assembly online -will eventually find themselves boxed in," she said.

And she singled out China, saying the Beijing regime faces the "dictator's dilemma" of being left behind while the rest of the world embraces new technologies.

Beijing responded by accusing Clinton of "information imperialism" and blocking all access to her speech and subsequent blog comments from Chinese Internet sites.

jmanthorpe@vancouversun.com

Read more: http://www.vancouversun.com/Nervous+Beijing+blocks+social+network+sites/4358045/story.html#ixzz1FFNNj3o2

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  yvesT75 le Mar 1 Mar - 15:49

L'exode de réfugiés crée le chaos à la frontière tuniso-libyenne


La garde-frontière tunisienne a tiré mardi en l'air pour disperser des foules de réfugiés fuyant l'insurrection en Libye et cherchant à franchir le point de passage de Ras Jdir.

Les gardes tunisiens laissent entrer les fuyards, pour la plupart des expatriés, mais, débordés par leur afflux, ils ne sont pas en mesure de gérer en temps réel les formalités d'immigration.

La foule se presse contre le mur de béton érigé dans le no man's land entre les postes libyen et tunisien, attendant que les douaniers tunisiens entrouvrent une grille métallique bleue pour laisser entrer au compte-gouttes les immigrants.

Impatients, certains migrants jettent leurs sacs par dessus le mur et tentent de l'escalader, poussant les gardes tunisiens à les bastonner, puis à tirer en l'air pour maîtriser les mouvements de foule.

Dans la cohue, certains se sont évanouis et ont dû être évacués par des équipes du Croissant-Rouge, a constaté l'envoyé spécial de Reuters sur place.

"La tension croît. Mais les Tunisiens n'ont pas encore perdu le contrôle", confie Hovig Etyemezian, un responsable de la sécurité du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Un officier de l'armée tunisienne confirme que ses hommes maîtrisent la situation mais se plaint que les gouvernements étrangers concernés n'en fassent pas plus pour rapatrier leurs ressortissants.

"Nous avons besoin d'une évacuation très rapide. Le point faible, ce sont les transports aériens et maritimes", précise le colonel Mohamed Essousi.

Des milliers de travailleurs égyptiens employés en Libye se considèrent comme abandonnés à leur sort par leur gouvernement.

"Quand est-ce qu'on va nous sortir de là? C'est inacceptable. Qu'on me donne un chameau, je veux juste rentrer chez moi!" se lamente un Egyptien parqué dans un camp à quelques kilomètres de la frontière.

Des informations font état de l'envoi par l'Egypte de deux navires chargés de rapatrier ses ressortissants, mais les bâtiments n'avaient toujours pas fait mardi leur apparition au large des côtes tunisiennes.

Dépourvus de tous moyens de paiement pour regagner leur pays, nombre de réfugiés sont contraints de dormir à la belle étoile depuis plusieurs jours, en dépit du temps humide et froid.

Le HCR a étendu la nuit dernière son camp de tentes du côté tunisien afin de pouvoir héberger 10.000 personnes. Mais, signe de l'ampleur de l'exode, il envisage maintenant de carrément doubler sa capacité d'accueil.
Par Reuters
http://www.lexpress.fr/actualites/2/monde/l-exode-de-refugies-cree-le-chaos-a-la-frontiere-tuniso-libyenne_967552.html

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  yvesT75 le Mar 1 Mar - 16:28




Saudi stocks fall 7% on fears of unrest

By Robin Wigglesworth in Manama

Published: March 1 2011 12:52 | Last updated: March 1 2011 12:52

Saudi Arabia’s stock market, the largest and most liquid in the Arab world, tumbled the most since November 2008 amid concerns that the unrest sweeping the region could spread to the world’s largest oil exporter.

The Saudi benchmark index slid 6.8 per cent on Tuesday, and has now shed almost 17 per cent since mid-February, cutting the bourse’s market capitalisation to $296bn, the lowest in 10 months.


Credit-default swaps linked to Saudi Arabia, used as a measure of confidence although they are not linked to any debt, climbed to 145 basis points on Tuesday, up from 117 a month ago, according to Markit.

Saudi Arabia has thus far been spared the political turmoil of many regional states, but some analysts fear widespread protests by Shia in nearby Bahrain could spread to Saudi Arabia’s oil-rich eastern province, which has a significant Shia minority.

Though tensions have calmed somewhat in Bahrain this week, rumours that Saudi Arabia could intervene spooked local retail investors, who dominate trading.

“They have a herd mentality,” said Fadi Tabbara, chief investment officer at Jadwa Investment, one of the largest local asset managers. “When people get jittery they all head for the exit.”

Saudi Arabia’s King Abdullah has unveiled a $35bn spending package on social, unemployment and housing benefits to prevent unrest from spreading to the kingdom. The only sign of protests so far have been a spate of petitions published by activists and academics, calling for the introduction of a constitutional monarchy.

Mr Tabbara said that Tuesday’s drop on stock markets was overdone, given the country’s relatively healthy economy, strong corporate earnings and the unlikelihood of political protests.

“The risk premium is increasing, but what happened today doesn’t make sense,” he said. “Bahrain is an issue, as its very close both geographically and culturally, but things have calmed down somewhat there, and Saudi Arabia’s fundamentals are strong as ever.”

Tuesday’s sell-off were triggered by rumours of tanks crossing the causeway between Saudi Arabia’s eastern province and Bahrain, but the Bahraini government denied the rumour after local markets closed.

A statement from the Bahraini information ministry said: “Tanks identified on Monday evening were Bahraini tanks returning from Kuwait National Day celebrations, where military from several allied countries participated in an event commemorating Kuwait’s liberation in 1991.”


The Bahraini statement could calm investor nerves, but money managers said that the ongoing market turmoil across the Arab world could lead to international investors shunning the region.

“The specialists might stay, but emerging market funds with investments in the region might throw in the towel soon, if they haven’t already,” said a trader at a London-based hedge fund.

Copyright The Financial Times Limited 2011. You may share using our article tools. Please don't cut articles from FT.com and redistribute by email or post to the web.

A propos de la rumeur des tanks, par exemple :
http://en.rian.ru/world/20110301/162803894.html

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  yvesT75 le Mer 2 Mar - 9:56

Attaques de Kadhafi en cours :


#
0952: Tom Rayner of Sky News tweets: "Rebel sources in Benghazi claim Brega civilians mounting fightback against mercenaries&10,000 armed rebels moving from Ajdabiya to assist"
#
0948: Al-Jazeera is now reporting that opposition forces have re-established control of Brega.
#
0944: The Associated Press is meanwhile reporting that the western towns of Gharyan and Sabratha, both near Tripoli, have also been retaken by government troops. A resident of Gharyan, a strategic town in the Nafusa Mountains, said it had fallen after dark on Friday in a surprise attack. Opposition supporters and soldiers who defected have been detained, the resident added. However, opposition forces have been able to repulse attacks in Misrata, to the east, Zawiya to the west, and the mountain town of Zintan to the south.

#
0954: The Guardian's Martin Chulov tweets: "Benghazi's organising committee has just formally asked UN to help end Ghaddafi's air strikes in eastern #libya"
(live bbc)


@Kios : Les raids aériens semblent viser des bases militaires et des dépôts de munition. L'objectif est également de reprendre contrôle d'éléments stratégiques comme les raffineries de pétrole et les aéroports.
mercredi 2 mars 2011 10h56
10h58

Selon Al-Jazira, les rebelles auraient repris contrôle de Marsa El-Brega. La situation est très confuse. Nous vous tenons au courant dès que nous avons plus d'informations.
mercredi 2 mars 2011 10h58
11h04

Le porte-parole de la coalition anti-Kadhafi de Benghazi confirme la reprise de Marsa El-Brega par les insurgés, quelques heures après avoir perdu son contrôle. Selon lui, les forces fidèles au colonel opèrent par à-coups pour récupérer la ville stratégique d'Ajdabya.
mercredi 2 mars 2011 11h04
11h07

Le porte-parole indique par ailleurs que la coalition va formuler une demande d'intervention auprès de l'ONU pour déloger Kadhafi.
(live Le Monde)

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  yvesT75 le Mer 2 Mar - 11:47

Kadhafi est reparti dans un discours à rallonges :
http://english.aljazeera.net/watch_now/

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  axelou/ le Jeu 3 Mar - 8:33

Par rapport à la Libye, position un peu hétérodoxe dans le concert de condamnations des gouvernements mondiaux, Chavez préfère être prudent et craint des manipulations :
http://www.dailymotion.com/video/xhce2y_chavez-la-situation-en-libye-et-l-empire_news#from=embed

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/03/03/kadhafi-aurait-accepte-la-mediation-proposee-par-chavez_1487550_3212.html#ens_id=1481986

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  nemo111 le Dim 6 Mar - 18:04

http://m.apnews.com/ap/db_15716/contentdetail.htm?contentguid=OGVhi3jm

"Prise de la bastille" en Egypte. Des milliers de manifestants ont pénétrés différents bâtiments des service de sécurités dans différentes villes cherchant des documents incriminant Mubarak et d'autres officiel et des détenus maintenu au secret.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  yvesT75 le Jeu 10 Mar - 11:33

Paris est favorable à des frappes aériennes en Libye

LEMONDE | 10.03.11 | 11h36 • Mis à jour le 10.03.11 | 12h24


Des opposants au régime de Kadhafi tentent de s'abriter des frappes aériennes sur Sidra, à 10 km à l'ouest de Ras Lanouf, jeudi 10 mars.

Des opposants au régime de Kadhafi tentent de s'abriter des frappes aériennes sur Sidra, à 10 km à l'ouest de Ras Lanouf, jeudi 10 mars.AFP/MARCO LONGARI

La communauté internationale se divise sur l'éventualité d'une intervention militaire en Libye. Ainsi, alors qu'elle était débattue depuis plus d'une semaine, l'idée d'une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye, permettant de protéger les populations, semble remisée.

A la veille d'une réunion de l'OTAN à Bruxelles, jeudi 10 mars, suivie d'un sommet européen consacré aux pays arabes, vendredi, d'autres options, humanitaires et militaires, prenaient le dessus. La France soutient désormais l'idée de frappes aériennes ciblées, capables de neutraliser l'aviation du colonel Mouammar Kadhafi, afin de l'empêcher de bombarder ses opposants et de regagner du terrain.

Tandis que les premiers contacts diplomatiques occidentaux se nouent avec les opposants de Benghazi, Paris cherche avec Londres un accord pour une résolution "claire" des Nations unies (ONU), autorisant, dans le cadre du chapitre VII, les Etats qui le souhaiteraient à recourir à la force.

Pour Paris, l'OTAN n'est pas l'organisation pertinente pour une action coercitive. En revanche, une coalition ad hoc européenne – France et Royaume-Uni en tête – pourrait, en une semaine, monter une opération, estime-t-on au Quai d'Orsay. Dans ce schéma, le rôle qu'auraient les Américains n'est pas clarifié. D'un autre côté, l'accord des pays arabes, présenté comme une condition nécessaire, paraît acquis. Les six monarchies du Conseil de coopération du Golfe ont apporté leur soutien de principe à une zone d'exclusion aérienne. Une réunion de la Ligue arabe doit se tenir, samedi, au Caire.

Geste politique fort, mais opération lourde, la no fly zone bute sur l'absence de consensus au Conseil de sécurité de l'ONU. Les Russes s'y opposent. "Nous ne considérons pas une intervention étrangère, surtout armée, comme un moyen permettant de régler la crise en Libye", a déclaré le ministre des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, lundi 7 mars. Même position de la Chine, au nom de la non-ingérence.

Le président américain, Barack Obama, à l'unisson du Pentagone, ne s'est pas rangé à l'idée, parmi les options militaires à l'étude à Washington. Tandis que l'OTAN lançait la planification de l'opération, l'ambassadeur américain auprès de l'Alliance, Ivo Daalder, indiquait, lundi, à Bruxelles, qu'"une zone d'exclusion aérienne n'aura pas réellement d'impact sur ce qui se passe en ce moment". Les avions radars Awacs de l'OTAN ont toutefois été placés au-dessus du pays, pour une surveillance vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

L'accord solide requis pour une telle opération, dont les modalités sont toujours l'objet de dissensions (périmètre de la zone, règles d'ouverture du feu, commandement), fait donc défaut. Par ailleurs, son aspect très coercitif a joué contre la no fly zone.

La demande des insurgés libyens, analysent les milieux diplomatiques, est d'obtenir une aide (et des armes) pour combattre eux-mêmes M. Kadhafi, et non la présence de troupes étrangères sur le territoire. Or, l'opération supposerait une destruction des défenses antiaériennes du pays : il faudrait déployer – même sans le dire – des forces spéciales au sol. Ces préalables comportent un risque politique, celui de victimes civiles ou de dégâts collatéraux. D'autant qu'une no fly zone peut déboucher sur un engagement plus massif: "Il est impératif d'accepter une éventuelle escalade, car la no fly zone peut être violée", explique Paul Smyth, ancien commandant de la Royal Air Force, dans une analyse du think tank londonien RUSI.

Un autre inconvénient a été pesé. Parce que sa crédibilité se joue sur la permanence de la surveillance du ciel, l'opération réclame beaucoup d'avions (200 en Bosnie en 1992) : des chasseurs, des ravitailleurs et des avions radars. Un effort qui aurait détourné l'attention de fronts prioritaires, Irak et surtout Afghanistan, où l'année est considérée comme cruciale.

Au fond, certains doutent de la pertinence de la no fly zone. La situation réelle de l'armée libyenne pose question. Elle affiche près de 400 avions, 800 chars lourds et un stock conséquent de munitions, mais les experts s'accordent sur le côté obsolète de ces matériels. Parce qu'il retient sa force ou parce que celle-ci est peu opérante, le colonel Kadhafi n'a pas, à ce jour, causé des dommages assez massifs sur des civils pour convaincre la communauté internationale d'agir. L'idée de la no fly zone aura été un instrument de pression parmi d'autres.
Nathalie Guibert

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  alter egaux le Mer 16 Mar - 10:12

Dommage collatéral en Libye ?
Libye: le fils de Kadhafi assure avoir financé la campagne de Sarkozy

Saïf al-Islam traite le président français de "clown" dans une interview à Euronews, en promettant des preuves prochainement.

Kadhafi avait menacé la semaine dernière: si le président français persistait à reconnaître le Conseil national de résistance comme seul représentant du peuple libyen, le "Guide" rendrait public "un grave secret" lié à la campagne présidentielle française de 2007, de nature à faire chuter Sarkozy.

Le fils de Mouammour Kadhafi précise sa pensée ce jeudi, dans une interview à Euronews. Saïf al-Islam affirme: "Il faut que Sarkozy rende l'argent qu'il a accepté de la Libye pour financer sa campagne électorale. C'est nous qui avons financé sa campagne, et nous en avons la preuve. Nous sommes prêts à tout révéler. [....] Nous avons tous les détails, les comptes bancaires, les documents, et les opérations de transfert. Nous révélerons tout prochainement."
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/le-fils-de-kadhafi-assure-avoir-finance-la-campagne-de-sarkozy_972765.html
Khadafi ne sait pas qu'en France, un président corrompu est intouchable ? king
Le corollaire :
2012: Fillon craint que "la droite ne soit pas au second tour"
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  nemo111 le Mer 16 Mar - 12:30

Apparemment le régime Libyen est pas près de tomber. Absolument impossible de prévoir les conséquences de tous ce bordel. L'ensemble de la géopolitique de la région est bousculé et c'est loin d'être finis.
Bahreïn et le Yémen notamment paraissent de bons candidats pour une déstabilisation durable et en profondeur.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum