[Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  nemo111 le Dim 13 Fév - 10:52

Cela ne fait que commencer non seulement d'ici fin 2011, mais d'ici la fin de la décennie l'ensemble des rapports géopolitiques, sociaux et économiques auront changer chez nous et dans le reste du monde.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  yvesT75 le Dim 13 Fév - 10:56

alter egaux a écrit:
Obama = Gorbatchev ?

Oui fort possible !






yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  hyperion le Dim 13 Fév - 15:46

Personnellement, cela me touche de voir ses révoltes dans le bassin de la civilisation, la méditerranée. Pour le meilleur ou pour le pire ?

En tant que peakiste, j'ai bien peur que cela soit pour le pire...

ces gouvernements sont le reflet de la corruption du système occidental, leur chute en sens inverse signifie aussi un regain de moralisme chez nous , pour faire plaisir à ariès.
pourquoi ça serait pire? de toute façon , ces systèmes étaient trop inégalitaire en période de crise pour des populations alphabétisées

hyperion

Messages : 261
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  nemo111 le Dim 13 Fév - 18:45

Pour l'instant les signes ne sont pas très bon en ce qui concerne la profondeur du changement en Egypte. Maintien d'un gouvernement d'ancien proche de Mubarak pour le moment...

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  yvesT75 le Dim 13 Fév - 21:55

Ils ont quand même dissout le parlement aujourd'hui et doivent mettre en place une sorte de constituante avec referendum sur propositions de modifs constitution puis élections

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  yvesT75 le Lun 14 Fév - 9:06

Ils fuient la nouvelle Tunisie en crise

Fuyant une situation économique catastrophique, des milliers de tunisiens quittent leur pays et arrivent clandestinement sur les côtes italiennes. Rome tire la sonnette d'alarme et réclame l'aide de l'Europe.
Des milliers de tunisiens affluent sur l'île de Lampedusa
Des milliers de tunisiens affluent sur l'île de Lampedusa SIPA

« J’étais prêt à me rendre n’importe où. En Italie, en France, en Suisse ou en Allemagne, affirme Sami, dont le bateau vient d’être intercepté par la marine italienne. Pour moi, cela n’a pas d’importance, pourvu que l’on me donne du travail. Chez nous, il n’y en a plus. » Comment est-il parvenu à quitter son pays ? « Avant la révolution, ce n’était pas aussi facile. Mais maintenant il n’y a plus aucun contrôle dans les ports. Un vaste trafic s’est mis en place. Il suffit de payer son passage. On donne 2.000 dinars (1.000 €, NDLR) et c’est bon, on peut embarquer », raconte le jeune homme.

Ce n’est pas le moindre des paradoxes. Alors que la Tunisie s’engage dans la démocratie, des milliers de ses citoyens préfèrent la fuir. En cinq jours, ce sont des centaines d’embarcations qui sont arrivées sur l’île de Lampedusa. A leur bord, plus de 5.000 personnes. Des jeunes Tunisiens, des hommes presque exclusivement. Ils sont originaires des villes de Zarzis, Ben Guerdane, Tataouine, Médenine et Gafsa, des localités du sud et du centre du pays. « Pour nous, la vie sur place est devenue impossible. Il y a des violences, des agressions et des viols. On ne comprend plus qui dirige le pays, la Tunisie est en pleine débandade. Je suis parti hier soir et maintenant je veux rejoindre la France, où j’ai de la famille », témoigne l’un d’entre eux. Selon le maire de Lampedusa, Bernardino De Rubeis : « Soixante-quinze pour cent des clandestins souhaitent gagner la France. » Quelques femmes seulement ont été recensées par les autorités italiennes, une cinquantaine d’enfants aussi.

Située à l’extrême sud de la Sicile, à 150 kilomètres seulement des côtes tunisiennes, l’île de Lampedusa (6.000 habitants) est devenue un immense camp de réfugiés à ciel ouvert. Le centre de rétention dont elle dispose ne compte en effet qu’un millier de places. « Nous devons mobiliser les pays de la Méditerranée qui ont des navires, des avions et des hélicoptères », alerte le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini. Rome, qui vient de décréter un état d’urgence humanitaire, propose en outre que des policiers italiens soient déployés au plus vite dans les ports et le long des côtes tunisiennes afin d’endiguer le flux de migrants à sa source. En attendant, à Lampedusa, les rapatriements ont d’ores et déjà commencé. Un pont aérien a été mis en place pour raccompagner dans leur pays les premiers clandestins interceptés. Insuffisant selon les autorités italiennes pour répondre aux nouvelles arrivées. Afin de les prévenir, Franco Frattini propose la mise en place du « modèle albanais ». L’Italie, à la fin des années 1990, avait vu des milliers de réfugiés albanais débarquer sur ses côtes. « Nous avons alors résolu la crise en envoyant patrouiller nos navires dans les eaux albanaises, raconte le chef de la diplomatie transalpine. Le gouvernement de Tirana avait accepté notre aide et cela a mis fin à la migration. Quand les trafiquants de clandestins voient des navires militaires à deux kilomètres de la côte, ils ne font pas partir leurs embarcations », assure-t-il.

Les Tunisiens qui se pressent désormais aux portes de l’Europe fuient un pays que certains décrivent à la dérive. De nombreuses entreprises ont fermé à cause des troubles et des incertitudes liés à la nouvelle donne politique. Le remplacement – par le gouvernement de transition – des gouverneurs des 24 provinces tunisiennes et l’épuration des services de police de leurs éléments pro-Ben Ali semblent avoir ouvert de profondes brèches dans le système sécuritaire. Alors que les partis politiques et une partie de la population réclament que les administrations soient nettoyées des soutiens de l’ancien régime, le nouveau gouvernement doit trouver au plus vite des hommes et des femmes capables de les remplacer.
http://www.francesoir.fr/actualite/international/ils-fuient-nouvelle-tunisie-en-crise-73021.html#

"Enfin libre de bronzer": la Tunisie post-Ben Ali fait sa pub en France

(AFP) – Il y a 17 heures

PARIS — La Tunisie va lancer lundi, un mois après la chute du régime Ben Ali, une campagne de séduction pour faire revenir les touristes français, en utilisant les slogans de la Révolution du jasmin, a annoncé dimanche le ministre tunisien du Tourisme, Mehdi Houas.

"Enfin libre de bronzer" sera l'un des slogans de cette campagne publicitaire lancée un mois jour pour jour après la fuite du président Zine El Abidine Ben Ali, qui a fui son pays le 14 janvier pour se réfugier en Arabie saoudite, a indiqué M. Houas à la radio RTL.

Cette campagne compte "détourner" des slogans entendus pendant le mouvement de révolte contre le régime, tout en profitant du fait que le 14 février est aussi la Saint-Valentin, la fête des amoureux.

L'opération de communication s'adressera à "nos amis français pour qu'ils viennent déclarer leur flamme à la Tunisie", a lancé le ministre. Le logo créé en anglais pour l'occasion portera la mention: "I love Tunisia" ("j'aime la Tunisie"), a précisé son ministère.

La France a levé samedi les restrictions de voyage vers les stations balnéaires en Tunisie (Monastir, Hammamet, Sousse...) et l'île de Djerba. Les recommandations du Quai d'Orsay, prises à la mi-janvier, avaient entraîné le retour anticipé de quelque 9.000 vacanciers français et la suspension des départs.

Depuis lors, les voyagistes français font face à une chute vertigineuse des réservations vers la Tunisie, une destination qui attire 1,4 million de vacanciers (sur 6 millions de touristes en moyenne par an) et pèse lourd dans le chiffre d'affaires des voyagistes.

Pour la Tunisie, le secteur touristique, premier pourvoyeur de devises, représente 6,5% du Produit intérieur brut et emploie plus de 350.000 personnes sur dix millions d'habitants.

"La côte et nos infrastructures touristiques n'ont pas été touchées par les événements et sont opérationnelles pour accueillir les Français dans les meilleures conditions", a assuré M. Houas.

Interrogé sur l'afflux ces derniers jours sur l'île italienne de Lampedusa de plusieurs milliers d'émigrés clandestins tunisiens, M. Houas a estimé qu'il faudra "quelques mois pour que les Tunisiens reprennent confiance et puissent avoir des opportunités de travail dans leur pays".

"Ce n'est pas parce que nous avons fait une révolution que la fracture Nord-Sud n'existe plus", a ajouté le ministre disant s'exprimer "à titre personnel".
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jJOUx9mENCQK5BnSbVUAEEQBQwEg?docId=CNG.9bc7b4e5dc8c62fad7ef9ce9132d8b3e.151

Mehdi Houas : "Si l’on ne fait rien, ce sont 350.000 Tunisiens qui partiront"

Pour le nouveau ministre tunisien du Tourisme, c’est la situation économique et sociale du pays qui explique l’exode.
Mehdi Houas est le nouveau ministre du Tourisme tunisien
Mehdi Houas est le nouveau ministre du Tourisme tunisien MaxPPP

FRANCE-SOIR Des milliers de Tunisiens fuient leur pays, comment expliquez-vous cette situation ?

MEHDI HOUAS Je suis très étonné que les gens en France et en Europe tombent des nues ! La situation n’a pourtant pas changé, les pauvres du Sud veulent toujours rejoindre l’eldorado du Nord.

F.-S. Cinq mille personnes en cinq jours, c’est du jamais-vu !

M. H. Il y a eu une révolution ici. Pendant un mois, le pays a été paralysé ; 350.000 personnes vivent du tourisme (6 % du PIB tunisien, NDLR) et sont en situation de doute. Certains sont pris de panique. C’était une chose prévisible. Ce n’est pas parce que l’on s’est débarrassé de la dictature que tout s’est arrangé. La différence, c’est que nous n’avons plus une seule famille (Ben Ali) qui pompe les finances du pays, voilà tout. Mais il y a toujours 10 millions d’habitants, dont certains pensent qu’il n’y a plus d’espoir. Je suis là pour le leur rendre.

F.-S. Il est paradoxal qu’ils perdent espoir au moment où le pays se démocratise…

M. H. Il n’y a pas eu de touristes en janvier, en février non plus. Si l’on ne fait rien, ce n’est pas 4.000 Tunisiens qui partiront mais 350.000.

F.-S. Certains migrants arrivés en Italie affirment qu’il n’y a plus de contrôles dans les ports…

M. H. Peut-être, je ne sais pas. Je vous ferai toutefois remarquer que ce n’était pas non plus très compliqué de monter dans un bateau avant la révolution. Ce ne sont pas des policiers sur les plages qui vont changer quelque chose à cette situation, mais la relance de la machine économique.

F.-S. Comment comptez-vous vous y prendre ?

M. H. La remise à niveau de ce pays va prendre du temps. Mais on n’a pas le droit de laisser les gens dans un tel état de désespérance, se jeter ainsi à la mer. Notre devoir est de remettre la Tunisie dans le bon sens.

F.-S. Attendez-vous de l’aide des Européens ?

M. H. Nous ne sommes pas aidés, par personne ! Il faut peser sur les pays européens pour qu’ils déploient des moyens. Je ne demande pas l’aumône, je ne fais pas la manche. Il y a des zones côtières entières où il ne s’est rien passé. Je demande un peu d’enthousiasme, de l’élan, que l’UE lève ses réserves (sur les voyages des tour-opérateurs). On a besoin de temps et de soutien, c’est très important. En ce moment, le moindre message négatif peut nous faire du mal.

F.-S. Vous lancez aujourd’hui une campagne dans les médias pour faire revenir les touristes français…

M. H. Le 14 février, c’est la date anniversaire de la révolution. Elle a un mois aujourd’hui. C’est aussi la Saint-Valentin. La campagne s’appelle « I love Tunisia ». Chaque année, 1,4 million de touristes français viennent nous voir. Il faut leur dire : venez passer chez nous vos vacances de Pâques. On a trouvé des slogans liés à la révolution comme : « Enfin libre de venir bronzer », « Je révolutionne mon agenda, je viens en Tunisie ».
http://www.francesoir.fr/actualite/international/mehdi-houas-si-l%E2%80%99-ne-fait-rien-ce-sont-350000-tunisiens-qui-partiront-73031.html

"Que l’UE lève ses réserves (sur les voyages des tour-opérateurs). On a besoin de temps et de soutien, c’est très important. En ce moment, le moindre message négatif peut nous faire du mal."
La porte de sortie par le tourisme, c'est fou à quel point ce message était rabâché il a une dizaine ou quinzaine d'années (ou plus), quelle folie ...

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  alter egaux le Lun 14 Fév - 9:37

Il y a aussi probablement quelques collabos en fuite aussi, j'imagine...
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  yvesT75 le Lun 14 Fév - 9:58

alter egaux a écrit:Il y a aussi probablement quelques collabos en fuite aussi, j'imagine...

Mais pas dans les barques de pécheurs sans doute, enfin peut-être quelques uns ...

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  alter egaux le Lun 14 Fév - 10:34

Petit retour sur les méthodes anti manifestations :

Dans l'émission de Autour du diplo de Daniel Mermet, Olivier Piot parle des snipers, miliciens internationaux entrainés en Afrique du Sud pour buter à distance des opposants dans les manifestations dans les dictatures. Il les a croisé à l'aéroport, tous avec des valises noirs de ce même format ci dessous. Un militaire français à la retraite sur les lieux lui a confirmé que c'était bien des tireurs d'élites de sociétés privées.
Voici une vidéo des snipers, protégés par l'armée tunisienne car menacés par les manifestants.



Voici une autre vidéo montrant cette fois ci ses mercenaires pris la main dans le sac, avec leurs armes dans leurs valises.
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  alter egaux le Mar 15 Fév - 17:29

Juste pour le plaisir : Vidéo montrant qu'il n'y a pas d'erreur sur le diagnostic : Sarkozy est bien une erreur de casting...
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  nemo111 le Mar 15 Fév - 17:45

Faudrait modifier le titre : manifestation violemment réprimé a Bahrain 3 morts, ce qui est sans précédant dans cet état minuscule.
Il y aurait également 2 morts en Iran les manifestations apparemment des partisans du gouvernement. Bref ça recommence a chauffer.

Pour ceux qui s'intéresse a l'astrologie : le Moyen Orient est associé au couple Uranus Pluton dont nous connaissons actuellement le carré montant. Il est donc normal que les bouleversement actuel touche plus particulièrement cette région. Je crois que ça concerne aussi le Pakistan (mais faut que je vérifie). Je rappelle aussi que tout ceci ne fait que commencer que le cœur de toute cette période c'est 2012-2015 et que ça ne sera pas vraiment "finis" avant 2017 au moins.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  alter egaux le Mar 15 Fév - 17:59

nemo111 a écrit:Faudrait modifier le titre
C'est fait, mais il ne me satisfait pas. Pardon pour les autres ethnies, berbères et autres qui considèrent les arabes comme des envahisseurs, au même titre que les croisés...
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  yvesT75 le Mar 15 Fév - 18:29

alter egaux a écrit:
C'est fait, mais il ne me satisfait pas. Pardon pour les autres ethnies, berbères et autres qui considèrent les arabes comme des envahisseurs, au même titre que les croisés...

Surtout si on parle aussi de l'Iran ils vont pas trop aimer (enfin pas évident que ça les gêne beaucoup non plus, l'audience restant limitée ! Wink ),
Moyen Orient et Afrique du Nord ? MENA ? Smile

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  nemo111 le Mar 15 Fév - 18:49

"Les révolutions du 21éme siècle"? Wink

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  alter egaux le Mer 16 Fév - 9:28

Ce que l'on sait de la fortune des Moubarak
publié le 11/02/2011 à 19:02

Le président égyptien vient de quitter un pays en pleine révolution. La question de l'avenir de son immense fortune ne manquera pas d'être évoquée. Le point sur ce qu'on sait déjà.

Un montant en débat
Selon les informations parues la semaine dernière dans le Guardian, et ABC News, qui se basaient sur l'analyse d'experts du Moyen-Orient, la fortune des Moubarak pourrait atteindre 30 à 70 milliards de dollars, ce qui ferait du président Egyptien l'un des hommes les plus riches de la planète. Il y a un an le journal arabophone Al Khabar, qui se fondait sur la fourchette la plus basse, estimait que la fortune de Moubarak se répartissait comme suit : Hosni Moubarak : 15 milliards de dollars, son épouse Suzanne : 1 milliard, leur second fils Gamal : 17 milliards et leur fils aîné Alaa : 8 milliards. Selon le quotidien, une bonne partie de la fortune des Moubarak serait déposée dans des banques ou investie dans de l'immobilier. En plus de sa richesse en Egypte, le président et sa famille posséderaient des propriétés en France, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Suisse, en Allemagne, en Espagne, à Dubaï et d'importants complexes hôteliers sur les côtes de la mer Rouge.

Mais il faut être très prudent à l'égard de ces chiffres, qui s'ils sont validés par certains experts, ne reposent pas sur grand-chose, comme le rappelle le professeur de politique au Moyen-Orient à l'Université de Durham, Christopher Davidson (Voir l'interview ici). Il est en effet très difficile d'estimer précisément les avoirs du clan : le secret des données financières, l'opacité de l'actionnariat des entreprises égyptiennes, autant que la peur d'un régime autoritaire ont limité la diffusion de l'information. Forbes, qui effectue chaque année un classement des plus grandes fortunes mondiales, doute fortement des estimations avancées. Pour le magazine américain, les experts cités par le Guardian et ABC News extrapolent à partir d'informations dont la vérification se heurte à des obstacles importants.

D'où vient cette fortune ?
Pour comprendre d'où vient cette fortune, il faut revenir à une époque où Moubarak n'était pas encore président d'Egypte. Bien avant 1981 en effet, Hosni Moubarak, alors officier général de l'armée, devient un puissant homme d'affaire qui négocie d'importants contrats d'armement, avec les Soviétiques notamment et les Américains. De ces contrats, Moubarak prélève d'importantes commissions qui, selon ABC News, constituent la base de son enrichissement. Lorsqu'il devient vice-Président, en 1975, il commence à acquérir des terrains de l'armée qu'il fait ensuite classer d'utilité publique, notamment dans les zones touristiques. Le prix des terrains flambe et il engrange de substantielles plus-values.

Son fils, Gamal, procède un peu de la même manière. Dans les années 80, il aurait fortement spéculé sur la dette souveraine de son pays sur le marché financier international. Avec les bénéfices réalisés, il aurait acquis des terrains militaires à des prix défiant toute concurrence qu'il revendait à des investisseurs. Le produit était directement versé dans des comptes en banques en Europe. Récemment, il a acquis des parcelles dans le désert du Sinaï, près d'Ismaïlia. Elles ont été immédiatement classées par l'Etat avant d'être revendues à des investisseurs.

Grâce à ces méthodes, peu régulières, tous les membres de la famille se sont donc constitués une véritable petite fortune personnelle.

Comment Moubarak domine l'économie égyptienne
"Il y avait beaucoup de corruption dans ce régime et un étouffement des ressources publiques à des fins personnelles", expliquait récemment Amaney Jamal, professeur à Princeton, au Guardian. Depuis qu'il est au pouvoir, Moubarak a en effet mis en place une véritable politique de centralisation de l'économie. Dans les années 90 notamment, le régime décide de privatiser un grand nombre d'entreprises, dont "les capitaux seront en partie redistribués à des proches du régime pour des prix cassés", explique à L'Expansion.com un économiste égyptien, qui a préféré garder l'anonymat.

Mais pour bien comprendre comment Moubarak s'est emparé d'une partie de la richesse du pays, il faut avoir à l'esprit le fonctionnement économique de nombreux pays du Maghreb. Dans ces pays en effet, il est assez fréquent que les pouvoirs politiques exigent des entreprises étrangères s'implantant sur leur sol de donner à un partenaire local une part de leur capital. Ce système de joint-venture permet aux pouvoirs politiques de conserver la mainmise sur l'économie : n'importe quelle entreprise qui veut mettre un pied sur le territoire doit s'associer à une entreprise locale. En Egypte, la part détenue par les égyptiens dans les co-entreprises serait ainsi de l'ordre de 20%, selon les experts.

A l'occasion de ces deals, la famille Moubarak aurait capté une partie du capital des entreprises. Durant ses 30 ans de règne, le président égyptien aurait donc eu accès à tous ces investissements hautement profitables. Un des exemples de l'imbrication des intérêts privés et publics des Moubarak est Orascom. Ce géant des télécoms, qui dispose d'une joint venture avec France Télécom, a toujours été proche du clan Moubarak. Le fils ainé du président, Alaa Moubarak, est l'un des actionnaires importants du groupe. En retour, Naguib Sawiris, le président d'Orascom, sait qu'il dispose d'appuis politiques décisifs pour ses affaires. Ce qui ne l'a pas empêché de prendre récemment ses distances avec le régime.
http://www.lexpansion.com/afrique/ce-que-l-on-sait-de-la-fortune-des-moubar…
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  axelou/ le Mer 16 Fév - 21:16

Pour ceux qui s'intéresse a l'astrologie : le Moyen Orient est associé au couple Uranus Pluton dont nous connaissons actuellement le carré montant. Il est donc normal que les bouleversement actuel touche plus particulièrement cette région. Je crois que ça concerne aussi le Pakistan (mais faut que je vérifie). Je rappelle aussi que tout ceci ne fait que commencer que le cœur de toute cette période c'est 2012-2015 et que ça ne sera pas vraiment "finis" avant 2017 au moins.
Hmm...
C'est sur, nous ne sommes qu'au début d'un long processus. Peut-être le tout début de l'Acte III dont parlait Albert Pike ?

Personnellement ce qui m'intrigue, c'est qu'on a affaire à une soi-disant une confrontation entre "progressistes" et religieux intégristes (représentés par les Frères Musulmans).
Or ce mouvement des "Frères musulmans" est né au début du 20ème siècle, en grande partie piloté par des réseaux londoniens.
C'est, pour dire le moins, un lieu et une époque étonnante pour la naissance d'un parti ennemi à mort de l'axe americano-sioniste...
... scratch

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  hyperion le Mer 16 Fév - 21:36

il y a un an , j'avais eu un échange avec nemo, lui exprimant toutes mes inquiétudes sur les multiples oppositions de l'année 2010. il les avait à juste titre relativisées, m'interpellant plutot sur ce carré pluton uranus des années 2010 , en fait surtout de fin 2011 à 2016. j'estimais alors que ce carré ou uranus s'affranchissait de pluton pourrait plutot etre liberateur à l'opposé de celui de 1932 33 ou uranus retournait vers pluton. il craignait au contraire une nouvelle norme integrant la propagande plutot qu'un affranchissement.
a-t-il tjs cet avis?

hyperion

Messages : 261
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  nemo111 le Mer 16 Fév - 21:52

il y a un an , j'avais eu un échange avec nemo, lui exprimant toutes mes inquiétudes sur les multiples oppositions de l'année 2010. il les avait à juste titre relativisées, m'interpellant plutot sur ce carré pluton uranus des années 2010 , en fait surtout de fin 2011 à 2016. j'estimais alors que ce carré ou uranus s'affranchissait de pluton pourrait plutot etre liberateur à l'opposé de celui de 1932 33 ou uranus retournait vers pluton. il craignait au contraire une nouvelle norme integrant la propagande plutot qu'un affranchissement.
a-t-il tjs cet avis?
Merci. Oui je pense que cet aspect d'intégration de la propagande est en cours mais ne devrait être aboutit que lors du trigone Uranus Pluton (dans plusieurs dizaines d'années). Pour le moment ce qu'on a c'est Pluton qui échappe au contrôle d'Uranus soit la propagande qui échappe des mains du système : le fameux phénomène internet qui prend des proportion inattendus.
Ceci dis je ne pensais pas que Pluton prendrait la forme des révolutions populaires ce qui me rend pessimiste sur leur issus dans les quelques années qui viennent lorsque la violence éclatera lors des grand carré impliquant Mars dans le carré Uranus Pluton. Mais je pense que la perte de contrôle par l'empire est inéluctable en tout cas a cours terme.
Faudrait que j'étudie ça pour en avoir le cœur net mais depuis quelques années j'avoue que je m'intéresse plus du tout à la prédiction y compris en astrologie mondiale.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  yvesT75 le Jeu 17 Fév - 16:22

Ca chauffe méchamment en Lybie et Barhein actuellement apparemment.

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  axelou/ le Jeu 17 Fév - 17:22

Ca chauffe méchamment en Lybie
La chute possible de Kadhafi, après celle de Ben Ali et Moubarak ?

Impressionnant, on vit vraiment la fin d'une époque...


axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  Pierre M. Boriliens le Jeu 17 Fév - 17:29

axelou/ a écrit:
Ca chauffe méchamment en Lybie
La chute possible de Kadhafi, après celle de Ben Ali et Moubarak ?

Impressionnant, on vit vraiment la fin d'une époque...

Faut voir si la Grande Tasse est dans le prolongement de la Pince à Sucre, pour se faire une opinion définitive...

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  alter egaux le Jeu 17 Fév - 17:59

Pierre M. Boriliens a écrit:Faut voir si la Grande Tasse est dans le prolongement de la Pince à Sucre, pour se faire une opinion définitive...
Reste que Obama semble assez clair : il a ouvert la porte à un renouvellement politique des pays sous sa dominance. C'est un encouragement clair.

Et la contrainte sur les prix alimentaires permettent aux points de rupture de faire leur job. L'Egypte n'est pas le dernier, cela va aller vite. Très vite.

Reste à savoir si fin 2011, il restera un pays pouvant accueillir tous ses dictateurs en fuite... Laughing
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  nemo111 le Ven 18 Fév - 11:56

Il faut signaler qu'Al-Jazzira ne couvre pas la répresion a Bahrain comme elle l'a fait en Tunisie et en Egypte. Il faut rappeler que c'est une chaine quatari, manifestement liés par des accords avec tous les états du golfe.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  alter egaux le Ven 18 Fév - 12:28

nemo111 a écrit:Il faut signaler qu'Al-Jazzira ne couvre pas la répresion a Bahrain comme elle l'a fait en Tunisie et en Egypte.
Tout média a ses limites : son mode de financement.
"Marianne" est devenu ce qu'elle est uniquement parce que les capitaux n'ont pas voulu financer le journal. Du coup, JFK a dû vivre sur les abonnements uniquement. Et donc, être libre.
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  axelou/ le Ven 18 Fév - 12:48

Il faut rappeler que c'est une chaine quatari, manifestement liés par des accords avec tous les états du golfe.
D'ailleurs quelqu'un a-t-il entendu des infos concernant l'Arabie-Saoudite ?
C'est quand même le pays le plus important dans toute cette zone...

axelou/

Messages : 379
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Crises] Les révolutions du 21éme siècle

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum