Crises géopolitiques et prix du baril

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Crises géopolitiques et prix du baril

Message  alter egaux le Lun 31 Jan - 9:39

Le brent est presque à 100 $.

Mais je trouve qu'il y a 2 choses bizarres :
- l'écart entre le Brent et le WTI me semble très injustifié.
- je suis étonné du peu de spéculation sur le prix du baril depuis l'aggravation des évènements en Egypte, à cause du canal de Suez.

Pour rappel, avec des chiffres donnés par Wikipedia (je ne sais pas s'ils sont à jour), le canal de Suez représente environ 30 % du volume du trafic maritime mondial (y arrive ou la traverse) et que 50 % de ses marchandises transportées doivent être considérées comme dangereuses, pétrole compris.

Je suis adepte d'un prix du baril capé, pour éviter la crise en W aux USA.
Mais la situation géopolitique est un très fort facteur d'instabilité du prix du baril. Et il a dû mal semble t il à dépasser les 100 $ le baril, alors que la situation géopolitique est inédite en Egypte, du jamais vu depuis l'affaire de la nationalisation du canal de Suez par Nasser le 26 juillet 1956 (les paras français et anglais avaient été parachutés).

Vous avez un avis sur la question ?


Dernière édition par alter egaux le Lun 31 Jan - 11:53, édité 1 fois
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  yvesT75 le Lun 31 Jan - 10:10

alter egaux a écrit:

Je suis adepte d'un prix du baril capé, pour éviter la crise en W aux USA.


Perso je suis adepte d'un message clair vers les USs du genre : vous commencez à nous faire chier, si vous n'avez pas au moins une cible de $2 de taxe le gallon d'essence sous les deux ans, on considère que vous n'avez plus la parole sur la scène internationale.

On vaut pas beaucoup mieux ? Certes, mais un peu quand même

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  alter egaux le Lun 31 Jan - 10:17

Attention : je n'exprime pas ce que je veux, mais ce que je pense être la loi actuellement. Comme logiciel actuel chargé...
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  yvesT75 le Lun 31 Jan - 10:38

Sinon je ne crois pas du tout à un impact fondamental de la spéculation sur le prix du barril

Caper le prix du barril ? Ça veut dire quoi ? Dire aux Saoudiens ça c'est notre part et vous fermez vos gueules ?

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  alter egaux le Lun 31 Jan - 10:51

yvesT75 a écrit:Sinon je ne crois pas du tout à un impact fondamental de la spéculation sur le prix du barril
Dans le sens où tu ne penses pas qu'il y a une réelle spéculation ?

yvesT75 a écrit:Caper le prix du barril ? Ça veut dire quoi ?
Que les producteurs ont accepté un prix du baril fixé entre un min et un max, négocié par les pays consommateurs et les entreprises producteurs (un "contrat à 3). Le but était d'éviter une crise économique en W, notamment aux USA. Et ceci, depuis le pic à 147 $ puis à la descente à 30.
Cela contente tout le monde : pays producteurs (prix élevé mais "constant"), multinationales (prix permettant un bon rendement + prix permettant des investissements en eaux profondes et autres techniques) et pays consommateurs (visibilité et crise en W écartée).

Sauf qu'en situation de crises géopolitiques en Egypte, le prix devrait, s'il était spéculatuf, exploser. Il n'explose pas, et reste stable. Comme depuis 2009.
Soit l'accord est puissant (prix capé), soit la spéculation a été "interdite".
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  yvesT75 le Lun 31 Jan - 11:00

alter egaux a écrit:
Dans le sens où tu ne penses pas qu'il y a une réelle spéculation ?
Dans le sens spéculation sur immobilier ou actions (actifs en général), avec pompage de bulles avant de passer à la suivante, non je n'y crois pas du tout pour le pétrole, ceux qui peuvent spéculer c'est les Saoudiens


Que les producteurs ont accepté un prix du baril fixé entre un min et un max, négocié par les pays consommateurs et les entreprises producteurs (un "contrat à 3). Le but était d'éviter une crise économique en W, notamment aux USA. Et ceci, depuis le pic à 147 $ puis à la descente à 30.
Cela contente tout le monde : pays producteurs (prix élevé mais "constant"), multinationales (prix permettant un bon rendement + prix permettant des investissements en eaux profondes et autres techniques) et pays consommateurs (visibilité et crise en W écartée).

Donc tu veux dire que l'OCDE et les majors aient des sièges à l'OPEC ? Je ne vois pas trop pourquoi l'OPEC serait d'accord, à moins qu'ils y soient "forcés".


yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  alter egaux le Lun 31 Jan - 11:07

yvesT75 a écrit:Donc tu veux dire que l'OCDE et les majors aient des sièges à l'OPEC ? Je ne vois pas trop pourquoi l'OPEC serait d'accord, à moins qu'ils y soient "forcés".
Il y a un contrôleur : les USA (route du pétrole, bases militaires dans les pays producteurs, sauf Iran, quelques majors, etc...)
Forcé n'est pas le bon mot : ils y trouvent leur compte, car plus de passage par le niveau de 30 $ le baril. Négocié.
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  Pierre M. Boriliens le Lun 31 Jan - 11:15

Le PNB réel US est 30% inférieur aux chiffres officiels

Qu'en est-il dans le reste du monde ?

A en juger d'autre part par ceci, qui donne une idée du commerce mondial :



1100, actuellement, proche des plus bas, juste après l'effondrement brutal au début de la crise, de 12 000 à 700 en quelques semaines !

Voir ici le graphique sur 5 ans : http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=BDIY:IND

Dans ces conditions, il se pourrait bien que du pétrole il y en ait, pour l'instant, à profusion, si bien que son prix pourrait être artificiellement (spéculation) très élevé...

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  yvesT75 le Lun 31 Jan - 11:16

alter egaux a écrit:
yvesT75 a écrit:Donc tu veux dire que l'OCDE et les majors aient des sièges à l'OPEC ? Je ne vois pas trop pourquoi l'OPEC serait d'accord, à moins qu'ils y soient "forcés".
Il y a un contrôleur : les USA (route du pétrole, bases militaires dans les pays producteurs, sauf Iran, quelques majors, etc...)
Forcé n'est pas le bon mot : ils y trouvent leur compte, car plus de passage par le niveau de 30 $ le baril. Négocié.

C'est sur on peut voir les choses comme ça aussi (si l'on considère que les USs contrôlent encore quelquechose), mais il reste toujours la vraie question de la stratégie interne des USs vis à vis de leur conso, et du fait de mettre un peu leur tribu de cinglés au courant ou pas, car la vision US du PO, ça reste souvent à peu près ça :
http://www.youtube.com/watch?v=4bHZRSlhJxY&feature=related
(associé bien sûr à l'horreur de toute taxe en général, et au dogme que baisser les taxes est la seule solution pour faire "repartir" l'économie, et que le gouvernement est toujours -par définition-, trop gros, mis à part l'armée peut-être)

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  Pierre M. Boriliens le Lun 31 Jan - 11:37

yvesT75 a écrit:l'horreur de toute taxe en général, ...
et de tout impôt (c'est utile de le préciser dans le cas des américains) me paraissent assez proches de l'obsession des taxes (et de l'horreur des impôts, surtout progressifs ?).

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  alter egaux le Lun 31 Jan - 11:38

yvesT75 a écrit:(si l'on considère que les USs contrôlent encore quelquechose),
Contrairement à toi, je pense qu'ils contrôlent encore beaucoup de chose. L'empire est encore déployé (ses bases, ses portes avions, des réseaux, ses militaires), les multinationales sont encore très implantées.

yvesT75 a écrit:mais il reste toujours la vraie question de la stratégie interne des USs vis à vis de leur conso, et du fait de mettre un peu leur tribu de cinglés au courant ou pas, car la vision US du PO,
Quelque soit la part du gâteau, il se réduit, et les miettes laissées par les uns seront mangées par les autres (Chine notamment, avec ses 18 millions de voitures vendues en 2010).
Je trouve en plus que les USA ont fait des efforts : laisser tomber la classe moyenne aux USA, il fallait oser !
Article très intéressant, Pierre.
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  hyperion le Lun 31 Jan - 11:59

Pierre M. Boriliens a écrit:Le PNB réel US est 30% inférieur aux chiffres officiels

Qu'en est-il dans le reste du monde ?

A en juger d'autre part par ceci, qui donne une idée du commerce mondial :



1100, actuellement, proche des plus bas, juste après l'effondrement brutal au début de la crise, de 12 000 à 700 en quelques semaines !

Voir ici le graphique sur 5 ans : http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=BDIY:IND

Dans ces conditions, il se pourrait bien que du pétrole il y en ait, pour l'instant, à profusion, si bien que son prix pourrait être artificiellement (spéculation) très élevé...
c'est aussi l'avis fiorentino, il estimait que c'était en effet lié à la crise dans les emergents.pourtant les derniers chiffres de croissance sont plutot bon chez eux.
nous nous situerions à l'équivalent des années 70 pour l'ocde où il y avait réelemnt une cause geostratégique en tout cas au moins pour l'iran.


mais c'est peut etre aussi un signe de relocalisation régionales ameriques europes asies. enfin le fret maritime c'est du fuel lourd , ce n'est pas ce qui tire le prix à la hausse en marginal

hyperion

Messages : 261
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  yvesT75 le Lun 31 Jan - 12:02

Pierre M. Boriliens a écrit:
et de tout impôt (c'est utile de le préciser dans le cas des américains) me paraissent assez proches de l'obsession des taxes (et de l'horreur des impôts, surtout progressifs ?).

Oui aussi, tout à fait d'accord, mais refuser de considérer qu'il y a une vraie urgence aujourd'hui à introduire un vrai différentiel sur un produit, ou classe de produits donnée (au sens matérialiste marxiste), par rapport aux alternatives ou investissements en efficacité (voitures beaucoup plus petites et moins puissantes), est vraiment se voiler la face.

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  Pierre M. Boriliens le Lun 31 Jan - 12:09

hyperion a écrit: mais c'est peut etre aussi un signe de relocalisation régionales ameriques europes asies.
Le fait que le pib américain serait surestimé de 30% incite plutôt à penser que l'activité est réduite. Il se peut qu'il y ait malgré tout un peu de relocalisation, mais je doute que ce soit très important (sauf en Chine, mais du coup ce n'est pas de la relocalisation, de se tourner davantage vers le marché intérieur) : ça fait des produits plus chers, qui risquent de ne pas se vendre ou de se vendre mal, en période de crise... Aucun fabricant ne prendra ce genre de risque.
hyperion a écrit:enfin le fret maritime c'est du fuel lourd , ce n'est pas ce qui tire le prix à la hausse en marginal
Bien sûr. Mais qui dit fret élevé, dit production élevée, et donc consommation d'énergie élevée. Et réciproquement.

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  yvesT75 le Lun 31 Jan - 12:12

Un article de Jean Laherrère sur les quotas OPEC posté sur TOD :
http://www.theoildrum.com/node/7363#more
(pas encore lu)

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  Pierre M. Boriliens le Lun 31 Jan - 12:23

yvesT75 a écrit:
Pierre M. Boriliens a écrit:
et de tout impôt (c'est utile de le préciser dans le cas des américains) me paraissent assez proches de l'obsession des taxes (et de l'horreur des impôts, surtout progressifs ?).

Oui aussi, tout à fait d'accord, mais refuser de considérer qu'il y a une vraie urgence aujourd'hui à introduire un vrai différentiel sur un produit, ou classe de produits donnée (au sens matérialiste marxiste), par rapport aux alternatives ou investissements en efficacité (voitures beaucoup plus petites et moins puissantes), est vraiment se voiler la face.
On va pas remettre ça ! Pour moi la chose est claire : on trouve du pétrole partout, dans tout, et c'est donc tout qu'il faut réduire. Aucune taxe n'y parviendra, et surtout pas chez ceux qui consomment le plus (à l'heure actuelle ils se feront même rembourser via le bouclier fiscal !)...

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  alter egaux le Lun 31 Jan - 12:27

Et c'est reparti sur la taxe carbone ! C'est pas vrai !

Vous devriez regarder le doigt au lieu de regarder la Lune :

2 articles sur le Canal de Suez et une pénurie possible de pétrole :

le 31/01/2011 à 12:40 Pétrole : le canal de Suez fonctionne "à pleine capacité"
Le canal de Suez, axe stratégique du commerce mondial, fonctionne "à pleine capacité", ont rapporté lundi les médias officiels, citant un responsable du canal, au septième jour de violentes manifestations antigouvernementales en Egypte.

"Le canal de Suez fonctionne à pleine capacité, et n'a pas été affecté par les évènements actuels", a déclaré un responsable du canal cité par les médias officiels.

Le canal de Suez, qui relie Port Saïd, sur la Méditerranée, à Suez, sur la mer Rouge, est contrôlé par l'Egypte.

Environ un million de barils y transitent par jour, selon des analystes, et il constitue un des principaux passages pour le transport pétrolier entre le Moyen-Orient et l'Europe.

"Il y a un risque de pénurie réelle" de brut pour le marché mondial si la crise égyptienne entraînait le blocage de passages comme le canal de Suez, a prévenu lundi le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole dans des propos rapportés par l'agence Dow Jones Newswires.


Le mouvement de contestation qui réclame le départ du président égyptien Hosni Moubarak a lancé lundi un appel à la grève générale ouverte et invité les manifestants à participer à une marche géante mardi, une semaine après le début d'une révolte sans précédent ayant fait au moins 125 morts.

Au septième jour de manifestations, le pays est en partie paralysé. Les banques et la Bourse sont fermées pour une deuxième journée consécutive et la place du Caire sera de nouveau fermée mardi, selon la télévision publique.

L'agence de notation Moody's a dégradé lundi d'un cran la note de l'Egypte, et envisagé de l'abaisser encore à moyen terme. La plupart des distributeurs de billets sont vides.
http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=35…

Egypte: risque de "pénurie" de pétrole, l'OPEP prête à réagir
LONDRES — L'aggravation de la situation en Egypte pourraît entraîner le blocage de routes pétrolières stratégiques et générer une "pénurie" de brut, mais l'Opep est prête à accroître sa production si tel était le cas, a indiqué lundi son secrétaire général Abdallah Salem El-Badri.

"Il y a un risque de pénurie réelle" pour le marché mondial si la crise égyptienne entraînait le blocage de passages comme le canal de Suez, a estimé le responsable de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) dans des propos rapportés par l'agence Dow Jones Newswires.

Le canal de Suez, contrôlé par l'Egypte et par lequel transitent environ un million de barils par jours selon des analystes, constitue un des principaux passages pour le transport pétrolier entre le Moyen-Orient et l'Europe[...]
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5imX4RBWNVV-RITlYPrz7PX5-…]

C'est le moment d'observer si la main invisible du marché a la poigne ferme !
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  yvesT75 le Lun 31 Jan - 12:30

Pierre M. Boriliens a écrit: Aucune taxe n'y parviendra, et surtout pas chez ceux qui consomment le plus (à l'heure actuelle ils se feront même rembourser via le bouclier fiscal !)...

C'est tout simplement faux. la preuve : conso per capita Europe vs US et politique fiscale depuis premier choc pétrolier
point barre, il faut pas non plus exagérer
Pour moins c'est clair :
1) besoin de différenciation sur un produit matière première urgent et ceci dans tous les cas
2) besoin de redistribution sur les revenus tout aussi essentiel


yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  Pierre M. Boriliens le Lun 31 Jan - 12:49

yvesT75 a écrit:1) besoin de différenciation...
Y en a pas assez, de la différenciation ? Partout ? Jusqu'aux encoches dans les vis, surtout qu'on ne puisse pas ouvrir avec un tournevis ordinaire et qu'on jette plutôt que de tenter la réparation ?
Cet esprit-là est beaucoup plus grave et plus systématique que celui du prolo qui se laisse abuser par la pub et qui achète une bagnole un peu grande... Dont on pourrait purement et simplement interdire la production, si on n'était pas faux-cul jusque derrière les oreilles : on ne vous l'interdit pas, mais on va vous saigner avec les taxes pour que vous puissiez plus l'acheter à moins d'avoir vraiment du blé... Si c'est pas complètement faux-cul, ça, moi je suis le pape... Alors sûr, ça différencie encore davantage les pauvres des riches... On est content !

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  yvesT75 le Lun 31 Jan - 12:52

Pierre M. Boriliens a écrit:
yvesT75 a écrit:1) besoin de différenciation...
Y en a pas assez, de la différenciation ? Partout ? Jusqu'aux encoches dans les vis, surtout qu'on ne puisse pas ouvrir avec un tournevis ordinaire et qu'on jette plutôt que de tenter la réparation ?
Cet esprit-là est beaucoup plus grave et plus systématique que celui du prolo qui se laisse abuser par la pub et qui achète une bagnole un peu grande... Dont on pourrait purement et simplement interdire la production, si on n'était pas faux-cul jusque derrière les oreilles : on ne vous l'interdit pas, mais on va vous saigner avec les taxes pour que vous puissiez plus l'acheter à moins d'avoir vraiment du blé... Si c'est pas complètement faux-cul, ça, moi je suis le pape...

Ecoute, encore une fois avec une taxe redistribuée directement les pauvres font du bénef, maintenant soit tu dis que la phrase précédente est fausse et tu m'expliques, sinon pas besoin de continuer.

Et le rapport à la bagnole il change.

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  Pierre M. Boriliens le Lun 31 Jan - 13:01

yvesT75 a écrit:Ecoute, encore une fois avec une taxe redistribuée directement...
Ça ne s'est jamais vu ! C'est tout !
Et à mon avis, à l'heure où les Etats baissent les impôts directs, forcément ils se font une joie pour trouver n'importe quel prétexte pour augmenter les indirects (la tva sur internet, pour la dernière en date, ce qui touche évidemment surtout les revenus modestes)... Ils ne vont certainement pas redistribuer le moindre kopeck (sauf sous forme d'intérêts aux banquiers, pour le service de la dette, comme on dit).

Et je pense qu'une éventuelle taxe supplémentaire ne serait pas de taille à modifier ton standing, sans quoi tu ne prendrais certainement pas le risque d'y être aussi favorable. Vrai ou faux ? Laughing

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  yvesT75 le Lun 31 Jan - 13:40

Pierre M. Boriliens a écrit:
Et je pense qu'une éventuelle taxe supplémentaire ne serait pas de taille à modifier ton standing, sans quoi tu ne prendrais certainement pas le risque d'y être aussi favorable. Vrai ou faux ? Laughing

Bof mon standing ... C'est sur n'ayant plus de bagnole depuis 15 ans je m'en fous un peu, et puis je suis vraiment nul dans la gestion de mes finances personnelles, mais pas forcément le sujet, enfin j'ouvrirai un fil pour essayer de discuter de manière un peu plus précise et comparer autres possibilités (par exemple TEQ proposés en UK), quant au fait que ça n'ait jamais existé, pas forcément une raison.

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crises géopolitiques et prix du baril

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum