Le film sur les moines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le film sur les moines

Message  kercoz le Dim 20 Fév - 20:02

A ecouter imperativement , si vous avez raté , l'émission du masque et la plume de ce soir : Xavier truc qui raconte le tournage ... génial !
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/ev/fiche.php?ev_id=1371

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le film sur les moines

Message  sylva le Dim 20 Fév - 21:22

salut Kercoz, j'approuve tout à fait, cela dit (c'est pas pour me vanter Wink mais) il y a un fil "Cinéphilie"... il peut peut-être servir ? Smile
avatar
sylva

Messages : 267
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le film sur les moines

Message  kercoz le Lun 21 Fév - 6:12

sylva a écrit:salut Kercoz, j'approuve tout à fait, cela dit (c'est pas pour me vanter Wink mais) il y a un fil "Cinéphilie"... il peut peut-être servir ? Smile
Saut sylva .
désolé du doublon . Si qqun peut recadrer ce post ça ferait plus propre

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le film sur les moines

Message  sylva le Sam 26 Fév - 12:42

De bons moments, le cinéaste sait raconter les choses avec beaucoup de drôlerie.... Laughing malgré la gravité du sujet.

Mais surtout, à la fin de l'entretien, il dit quelque chose que j'ai trouvé intrigant et très intéressant Suspect
Il explique que pour finir le tournage il a dû dépasser un peu le temps prévu, il fallait qu'il continue jusqu'à ce qu'il le trouve parfait, c'était plus fort que lui ; et il dit : "à ce moment-là, je ne sais pas comment le dire mieux que ça, mais J'ETAIS le film...." Shocked

(S'il est sincère) je pense que c'est ça un vrai artiste : il fait corps avec son oeuvre, il y a fusion, identité, il n'y a pas de séparation ; je trouve à cette formule un aspect "zen" (cf l'histoire de l'archer qui a réussi à toucher la cible dans la pénombre et qui dit : "j'ai réussi parce que, à ce moment-là, j'étais l'arc, j'étais la flèche, j'étais la cible..." donc la vue était presque superflue)
et j'y vois même, dans cette idée de fusion et de non-séparation, presque un aspect mystique...

D'ailleurs il y a un singulier contraste entre, d'une part cette notion quasi-mystique de l'artiste et tout simplement le sujet même du film, et d'autre part, la façon de parler de ce jeune cinéaste qui affiche quasiment (à mes oreilles) un genre "petit branleur" jocolor bien dans notre époque, avec une intonation nonchalante, un vocabulaire parfois trivial, un air de ne rien prendre au sérieux, etc...
avatar
sylva

Messages : 267
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le film sur les moines

Message  kercoz le Sam 26 Fév - 20:45

Ouais , il est mysthique parce qu'il avait de la bonne herbe !
ceci dit il a des fulgurances géniales , comme de contraindre ses acteurs a vivre une semaine ds un monastère .....Un truc de louf ou les gens sont overbookés et se lèvent a 3h du matin pour chanter !

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le film sur les moines

Message  sylva le Sam 26 Fév - 22:28

kercoz a écrit:Ouais , il est mysthique parce qu'il avait de la bonne herbe !
oui, ça peut aider, paraît-il, à accéder à d'autres dimensions de la réalité.... drunken Wink (jamais essayé...)
n'empêche.... derrière ses airs de branleur, c'est un vrai artiste, je pense... y a pas que l'herbe derrière tout ça... il y a une vraie profondeur...
Faut se méfier des faux branleurs, ça peut être des vrais profonds, j'en connais d'autres (...et se méfier des apparents profonds, c'est peut-être profond... mais parfois creux Wink )

ceci dit il a des fulgurances géniales , comme de contraindre ses acteurs a vivre une semaine ds un monastère .....Un truc de louf ou les gens sont overbookés et se lèvent a 3h du matin pour chanter !

ouais, qui dira encore que les moines n'en branlent pas une ??? Laughing

quant à la méthode, elle n'est pas si surprenante, ni si rare... chez les Etazuniens, ça s'appelle l'Actor's studio, je crois ?
exemple :pour le film "le pianiste" de Polanski (le pianiste juif polonais prisonnier du ghetto, puis caché pendant des mois dans un appart, contraint au silence total, puis errant dans les ruines de Varsovie), l'acteur Adrien Brody a passé d'abord des semaines réellement enfermé dans un appart sans voir personne et au régime (bon, il est déjà très maigre de nature), pour se mettre dans l'ambiance "ermite traqué tournant à la sauvagerie"..

avatar
sylva

Messages : 267
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le film sur les moines

Message  sylva le Sam 26 Fév - 22:35

Modérateurs, SVP,
est-ce possible de fusionner ce fil avec "Cinéphilie" ? ("hors sujet, discussions etc")
Kercoz est d'accord et ça éviterait la dispersion...
merci et gros bisous
clown
avatar
sylva

Messages : 267
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le film sur les moines

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum