SOLAIRE, EOLIEN, ECONOMIES...., C'est par ou là sortie du Nuke ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SOLAIRE, EOLIEN, ECONOMIES...., C'est par ou là sortie du Nuke ?

Message  kercoz le Jeu 17 Mar - 7:06

Salomon , il lui reste a faire connaitre un prénom . Négawat a de l'avenir ..médiatique (?)
J'ouvre ce fil pour l' humour du titre et pour débattre sur les modèles quantitatifs.

http://www.rue89.com/schneidermann-9-15/2011/03/16/eolien-photovoltaique-biomasse-cest-par-ou-la-sortie-du-nucleaire-1952

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLAIRE, EOLIEN, ECONOMIES...., C'est par ou là sortie du Nuke ?

Message  alter egaux le Jeu 17 Mar - 8:05

Une piste : les Allemands sortent du nucléaire, c'est plié. Et comme c'est un peuple pragmatique et une économie puissante, on ferait bien d'y jeter un coup d'oeil.
Comment le monde réévalue le nucléaire

L'énergie de l'atome, du fait de ses faibles émissions en CO2, semblait jusqu'à récemment avoir le vent en poupe dans le monde en raison du réchauffement climatique, de l'envolée des prix des hydrocarbures et de la raréfaction attendue du pétrole. Mais l'accident de Fukushima n'a pas manqué de susciter des réactions dans les pays équipés ou en voie d'équipement Pourtant, peu d'entre eux envisagent de renoncer à l'énergie nucléaire.

France: Sarkozy convaincu de la "pertinence" du nucléaire

Le gouvernement a annoncé des contrôles sur le parc nucléaire, François Fillon promettant qu'"aucune des questions posées" par la catastrophe japonaise ne serait éludée.

Mais Nicolas Sarkozy a profité du Conseil des ministres pour réaffirmer son refus de remettre en cause le virage nucléaire opéré dans les années 1960 par la France. Comme son Premier ministre François Fillon mardi devant les députés, le président a promis que l'Etat tirerait "les enseignements de l'accident de Fukushima (...) à travers une revue complète des systèmes de sûreté de nos centrales nucléaires" et que "ce travail sera rendu public". Mais Nicolas Sarkozy a écarté l'idée d'un référendum sur le nucléaire exigé par les écologistes ou même à celle d'un débat organisé, réclamée par les ONG de défense de l'environnement.

Russie: Poutine commande une étude

Le Premier ministre Vladimir Poutine a commandé mardi une étude sur le secteur nucléaire en Russie. Le Premier ministre a souligné que la Russie n'avait pas de centrales nucléaires dans des zones sismiques et n'avait pas l'intention d'en construire dans de tels endroits.

Un expert russe, l'académicien Vladimir Kouznetsov, membre du Conseil publique auprès de l'Agence russe de l'énergie atomique (Rosatom), a pourtant affirmé mardi que quatre centrales russes étaient potentiellement dangereuses et que deux d'entre-elles -- "Les centrales nucléaires de Balakovo (Volga) et de Rostov (sur le Don, sud-ouest)-- se trouvaient dans des zones sismiques actives.
Il a par ailleurs dénoncé la "prolongation frénétique du délai d'exploitation des vieux réacteurs", citant le cas de la centrale Leningradskaïa (près de Saint-Pétersbourg), qui doit désormais fonctionner jusqu'en 2025.
La Russie dispose actuellement de dix centrales nucléaires avec au total 32 réacteurs d'une puissance de 24.242 mégawatts qui ont produit 169,4 milliards de kilowatts en 2010.

Les Etats-Unis doivent améliorer la "sûreté" de ses centrales

Alors que des parlementaires américains ont appelé à un moratoire sur l'énergie nucléaire, le président américain Barack Obama a affirmé mardi qu'il souhaitait que les Etats-Unis examinent comment "améliorer la sûreté et la performance" de leurs "centrales nucléaires". "Les centrales nucléaires sont conçues pour résister à certains niveaux de séisme, mais ceci étant dit, rien n'est sûr à 100%", a déclaré le président américain dans une interview à une chaîne locale de CBS.
Il a souligné que l'autorité de régulation nucléaire américaine (NRC), chargée de surveiller les centrales nucléaires du pays, "envisageait toutes les éventualités" dans le cadre de sa mission.

La Chine ordonne une inspection générale des centrale

La détermination de la Chine à développer l'électricité nucléaire ne changera pas
Pékin a ordonné mercredi une inspection générale de ses centrales, parmi d'autres mesures d'urgence censées répondre à l'inquiétude croissante de la population face aux rejets radioactifs de la centrale japonaise de Fukushima. La Chine compte treize réacteurs nucléaires et environ 40% des centrales en chantier dans le monde (27 réacteurs sont en construction et 50 autres programmés). Mais "La détermination de la Chine à développer l'électricité nucléaire ne changera pas", a déclaré le vice-ministre de la Protection de l'environnement, Zhang Lijun, ce week-end.

Allemagne: arrêt temporaire de sept réacteurs

La chancelière allemande Angela Merkel a annoncé mardi l'arrêt immédiat, pour trois mois, des sept réacteurs nucléaires les plus anciens du pays. "Les réacteurs qui sont entrés en service avant la fin 1980 seront arrêtés pendant la durée du moratoire", soit jusqu'au 15 juin, a-t-elle ajouté. Sept réacteurs correspondent à ce critère. Le plus ancien, celui de Neckerwestheim 1, au Bade-Wurtemberg, sera mis à l'arrêt définitivement.

Le Parlement avait décidé à l'automne l'allongement de 12 ans en moyenne de la durée de vie des 17 centrales nucléaires du pays, alors qu'elles auraient dû s'arrêter vers 2020.

Royaume-Uni: toutes les leçons doivent être tirées

A Londres, où le gouvernement a mis en place un ambitieux plan de relance du nucléaire, le ministre de l'Energie Chris Huhne a ainsi affirmé que "toutes les leçons nécessaires" devaient être tirées de l'accident au Japon, "à la fois pour nos réacteurs existants et pour tout nouveau programme nucléaire".

Le Canada confiant

La Commission canadienne de sureté nucléaire se veut rassurante. Sur son site, elle explique qu'il est très peu probable que des problèmes comme ceux que connaissent la centrale Fukushima Daiichi surviennent au Canada.

L'Ukraine aussi

Les autorités locales l'affirment: une catastrophe du type de celle qui a frappé la centrale de Fukushima serait impossible en Ukraine. La raison ? Quand la construction des centrales nucléaires a démarré en Ukraine soviétique, tous les équipements ont été prévus en prenant en compte les risques de séisme jusqu'à une magnitude de 6 rapporte Courrier international.

Suisse, suspension

Berne a annoncé la suspension de ses projets de renouvellement de centrales nucléaires, en l'attente d'éventuelles "normes (de sécurité) plus strictes".

Italie retour au nucléaire, comme promis

Le gouvernement de Silvio Berlusconi maintient de son côté le cap sur le retour à l'énergie nucléaire décidé en 2008 alors que l'atome avait été abandonné en 1987 après un référendum à la suite de la catastrophe de Tchernobyl. Mais l'opposition au nucléaire se renforce et un nouveau référendum doit avoir lieu en juin sur le sujet.

L'Autriche, héraut des "anti"

Vienne, farouchement antinucléaire depuis les années 1970, veut profiter de la crise au Japon pour populariser auprès de ses partenaires européens sa ligne. Premier pas dans cette démarche, il réclame l'évolution d'Euratom, la branche nucléaire de l'Union européenne (UE), en une agence chargée notamment de préparer la sortie de l'atome. Auparavant, Vienne a fait pression pour obtenir les tests de résistance des quelque 150 réacteurs nucléaires dans l'UE, décidés mardi par Bruxelles -- es pays de l'UE ont décidé mardi d'effectuer des tests de résistance de leurs centrales nucléaires aux tremblements de terre, raz-de-marée et attaques terroristes.

Le consensus autrichien sur la question trouve son origine dans l'opposition populaire au lancement d'une centrale nucléaire à la fin des années 1970. Par référendum, les Autrichiens dirent "non" le 5 novembre 1978 au raccordement au réseau de la centrale flambante neuve de Zwentendorf (est), qui du coup n'a jamais fonctionné.

Pologne: discussion

"La Pologne est en train de travailler à son projet nucléaire et les événements au Japon vont provoquer une discussion", a souligné le ministre de l'Environnement Janusz Zaleski.

Turquie

Ankara est décidé à construire avec la Russie sa première centrale nucléaire à Akkuyu, une zone réputée sismique, a indiqué mardi le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan. "Nous comptons maintenant les mois, voire les semaines pour entamer avec la Russie notre projet de centrale nucléaire à Akkuyu", a déclaré lors d'une visite de travail à Moscou le Premier ministre turc, cité par l'agence turque Anatolie.

Biélorussie

La centrale nucléaire que la Russie construira au Bélarus aura un "niveau de sécurité beaucoup plus élevé" que celui des centrales au Japon, a déclaré mardi à Minsk le Premier ministre russe, Vladimir Poutine. Le Bélarus et la Russie ont signé dans la soirée à Minsk un accord sur la construction d'une centrale nucléaire

Inde

New dehli compte cinq réacteurs en construction. Pour anticiper les angoisses de l'opinion, le Premier ministre indien Manmohan Singh a demandé que soient examinés les réacteurs du pays. L'Inde, qui cherche activement de nouvelles sources d'approvisionnement pour alimenter sa croissance, s'est résolument tournée vers le nucléaire. La troisième puissance économique d'Asie, qui opère 20 réacteurs nucléaires générant 4.780 mégawatts, cherche à se doter de 63.000 MW supplémentaires d'ici 2032.

Iran

L'Iran a pris toutes les mesures de sécurité nécessaires pour sa centrale nucléaire de Bouchehr, qui utilise une technologie plus moderne que la centrale japonaise de Fukushima 1, endommagée par le séisme de vendredi, a assuré mardi le président iranien Mahmoud Ahmadinejad. "Les standards de sécurité sont des standards d'aujourd'hui. Il faut prendre en compte le fait que les centrales nucléaires japonaises ont été construites il y a 40 ans avec les standards de l'époque", a poursuivi M. Ahmadinejad.
La construction de cette centrale, entamée par l'Allemagne avant la révolution islamique de 1979 et achevée par la Russie, a nécessité plus de 35 ans et a multiplié les vicissitudes liées notamment à la révolution islamique et à la guerre contre l'Irak (1980-88).

Corée du sud

La Corée du Sud dispose des meilleures centrales nucléaires en terme de sécurité
Séoul, loin de vouloir ralentir, espère exporter plus encore sa technologie. "La Corée du Sud dispose des meilleures centrales nucléaires en terme de sécurité et d'efficacité et elles deviendront un modèle dans le Moyen-Orient", a assuré lundi le président Lee Myung-Bak.

Bangladesh: troisième génération

Dhaka, qui a signé un contrat avec la Russie pour deux centrales, évoque des réacteurs de "troisième génération qui seront capables de résister au plus puissant des tremblements de terre".

La Thaïlande doute

"Ce qui s'est passé au Japon influence probablement la décision de bâtir des centrales nucléaires", a ainsi admis le Premier ministre thaïlandais Abhisit Vejjajiva, alors que le pays planche sur cinq projets de centrales mais n'a rien oublié du tsunami de 2004. "J'ai toujours soutenu l'idée (...) parce que le pays a besoin d'électricité bon marché, mais aujourd'hui j'abandonne", a renchéri mercredi son vice-Premier ministre, Suthep Thaugsuban.

... pas le Vietnam

Hanoï vient de confirmer un programme de huit centrales d'ici 20 ans. "Je ne pense pas que l'incident aura un impact" sur le projet, a indiqué à l'agence Dow Jones Newswires Vuong Huu Tan, patron de l'Institut de l'énergie nucléaire du Vietnam. Tout juste la porte-parole du ministère des Affaires étrangères a-t-elle précisé que "les questions de sécurité constituaient la priorité absolue" du régime communiste.

La Malaisie prend son temps

Kala Lumpur temporise en soulignant que les deux projets en cours d'examen ne verront pas le jour avant dix ans. "Nous avons le temps", a déclaré le ministre de l'Eau, de l'Energie et des Technologies vertes, Peter Chin Fah Kui. "Le gouvernement ne mènera aucune étude en secret sans informer le public".

Le Venezuela recule

Le président Hugo Chavez a annoncé mardi la suspension du programme de construction d'une centrale nucléaire dans son pays. Le Venezuela avait signé en 2010 un accord avec la Russie portant sur la construction d'une centrale nucléaire, un projet qui avait provoqué l'inquiétude des Etats-Unis.
http://www.lexpress.fr/actualite/environnement/comment-le-monde-reevalue-le…
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLAIRE, EOLIEN, ECONOMIES...., C'est par ou là sortie du Nuke ?

Message  yvesT75 le Jeu 17 Mar - 9:10

J'y crois pas vraiment pour l'Allemagne

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLAIRE, EOLIEN, ECONOMIES...., C'est par ou là sortie du Nuke ?

Message  alter egaux le Jeu 17 Mar - 9:33

yvesT75 a écrit:J'y crois pas vraiment pour l'Allemagne
C'est marrant, moi, je crois à 100%. L'Allemagne est une vraie démocratie, (vs France). Ils vont donc le faire.
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLAIRE, EOLIEN, ECONOMIES...., C'est par ou là sortie du Nuke ?

Message  kercoz le Jeu 17 Mar - 10:32

Ce qu'il faudrait c'est ne évaluation "réaliste" de nos possibilités de production EnR . Par ex en partant du fait que le cout du Kw actuel x3 serait la limite soutenable (c'est un ex). On en déduit le "reste" necessaire en "fossile" .
Pour les economie , , il me semble que les etudes sont faussées par ex pour les maisons passives : les "Dtu" des matos sont de 20 ans ...il serait donc logique de fabriquer et reconstruire ts ls 20/40 ans .....ce qui plombe pas mal les calculs energetiques .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLAIRE, EOLIEN, ECONOMIES...., C'est par ou là sortie du Nuke ?

Message  yvesT75 le Jeu 17 Mar - 10:41

alter egaux a écrit:
C'est marrant, moi, je crois à 100%. L'Allemagne est une vraie démocratie, (vs France). Ils vont donc le faire.

Un ami (connaissance) Allemand me disait qu'il ne connaissait pas de dialogue plus délirant que celui sur l'énergie en Allemagne, quand les boulons vont se resserrer ça va changer à mon avis ..

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLAIRE, EOLIEN, ECONOMIES...., C'est par ou là sortie du Nuke ?

Message  alter egaux le Jeu 17 Mar - 11:11

yvesT75 a écrit:Un ami (connaissance) Allemand me disait qu'il ne connaissait pas de dialogue plus délirant que celui sur l'énergie en Allemagne, quand les boulons vont se resserrer ça va changer à mon avis ..
Tu trouveras toujours quelqu'un pour dire le contraire. Mais est que cela correspond à la réalité ? Non. Donc acte.
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLAIRE, EOLIEN, ECONOMIES...., C'est par ou là sortie du Nuke ?

Message  yvesT75 le Jeu 17 Mar - 11:34

Quelle réalité ? Sur le futur du nucléaire en Allemagne ? On verra dans six mois ...

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLAIRE, EOLIEN, ECONOMIES...., C'est par ou là sortie du Nuke ?

Message  kercoz le Jeu 17 Mar - 13:22

Une remarque :
Ce sont les Urbains qui peuvent le plus aisément se passer de bagnoles .......Pourtant ils n'auront , logiquement , bientot , aucune raison de rester en ville .
Les ruraux et rurbains , qui ne peuvent pratiquement pas s'en passer seront , eux , mieux placés pour décroitre mais vont lutter pour conserver leur caisse !

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLAIRE, EOLIEN, ECONOMIES...., C'est par ou là sortie du Nuke ?

Message  moinsdewatt le Dim 24 Avr - 8:55

yvesT75 a écrit:Quelle réalité ? Sur le futur du nucléaire en Allemagne ? On verra dans six mois ...

En bien dans ces 6 mois ils auront poussé la consommation de charbon et lignite,
augmenté la consommation de Gaz Russe,
et acheté, mais chut il faut pas l' ebruiter, des GWh nucléaire aux Français.

moinsdewatt

Messages : 92
Date d'inscription : 26/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLAIRE, EOLIEN, ECONOMIES...., C'est par ou là sortie du Nuke ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum