Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Message  yvesT75 le Ven 24 Juin - 7:16


Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Afin de calmer les cours du brut, les pays riches de l'OCDE ont décidé, au terme de plusieurs semaines de discussions secrètes, de mettre sur le marché 60 millions de barils de brut issus de leurs stocks.

L'Agence internationale de l'énergie (l'AIE, une émanation de l'OCDE) se chargera de mettre chaque jour sur le marché 2 millions de baril durant un mois.

Ses vingt-sept pays membres pourront décider de poursuivre le processus à l'issue de cette période, si le remède n'est pas suffisant.

Cette initiative, sans précédent par son ampleur, vise à compenser l'arrêt des exportations libyennes de brut, a annoncé le 23 juin l'Agence internationale de l'énergie.


Mais il existe une autre raison, moins avouable et bien plus profonde.




Quelques perspectives, d'abord.

Jusqu'ici, deux fois seulement les pays de l'OCDE membres de l'Agence internationale de l'énergie s'étaient entendus pour recourir à leurs réserves stratégiques : lors de la guerre du golfe, en 1991, puis lors du passage de l'ouragan Katrina, en 2005. Mais les ponctions consenties alors étaient trois fois moins importantes qu'aujourd'hui.

50 % des 60 millions de barils qui vont être mis sur le marché seront extraits des stocks nord-américains, 30 % devraient venir d'Europe et 20 % d'Asie, avance l'agence Platts.

60 millions de barils, c'est l'équivalent de seulement trois jours de consommation américaine.

La production libyenne de brut s'élevait à 1,6 million de barils par jour (Mb/j) avant le début de la guerre.

Le monde consomme chaque jour plus de 82 millions de barils.

Le total des stocks des pays de l'OCDE (Organisation pour la coopération et le développement économique) s'élève à 4,1 milliards de barils.



Et maintenant la raison inavouable (et néanmoins évidente).

La décision de l'OCDE prouve que l'industrie pétrolière mondiale ne dispose plus dans l'immédiat de capacités de production supplémentaires inutilisées, et capables de répondre aux aléas du marché (hausse de la demande et/ou chute des approvisionnements).

Seule l'Arabie Saoudite bénéficie de capacités de production supplémentaires significatives. Partout ailleurs, les vannes de pétrole sont déjà ouvertes à fond.

Seulement voilà : les Saoudiens ont bien augmenté brièvement leur production en mars, après le début des affrontements en Libye. Mais les 2 Mb/j supplémentaires de pétrole « acide » (sour) qu'ils ont alors mis sur le marché n’ont pas trouvé preneurs auprès des raffineurs. Le pétrole de Libye est de la meilleure qualité : du light sweet crude, auquel on ne peut pas substituer n'importe quel autre type de brut (cela revient à essayer de remplacer un grand cru par de la piquette).

Le New York Times cite « une personne au courant de la décision » prise par les pays membres de l'Agence internationale de l'énergie. Elle affirme que, contrairement à ce qu'indique le communiqué officiel, la guerre en Libye n'est pas la seule cause de l'initiative. Cette personne mentionne le calendrier politique des Etats-Unis (« vous ne pouvez pas être élu avec un gallon à 4 dollars »), la hausse attendue de la demande de brut à partir de cet été, et enfin la « frustration face à l'incapacité de l'Opep d'augmenter sa production ».



La tactique aujourd'hui mise en oeuvre par les pays industrialisés membres de l'AIE devrait permettre d'assagir temporairement les cours du brut.

Mais elle a toutes les chances d'être interprétée comme un symptôme de tensions à venir de plus en plus fortes sur le marché du pétrole, au moment où la demande mondiale d'énergie connaît à nouveau une très forte croissance. La décision de l'AIE résonne comme l'aveu de l'approche d'une "tempête parfaite" (croissance forte de la demande face à des extractions durablement limitées), et risque donc au final d'alimenter la spéculation sur les marchés à terme.

Voilà une intéressante perspective nouvelle : celle d'un monde où croissance mondiale forte et prix faibles des matières premières deviennent incompatibles. L'économiste Jeremy Grantham, à la tête du très réputé fonds d'investissement GMO, voit dans une telle perspective « peut-être l'événement économique le plus important depuis la révolution industrielle », ou encore « la mère de tous les changements de paradigme ».
http://petrole.blog.lemonde.fr/2011/06/24/dos-au-mur-les-pays-riches-sentendent-pour-puiser-60-millions-de-barils-dans-leurs-stocks/

Ca chauffe vraiment, même si 60 millions de barils, après tout c'est nettement moins qu'une journée de consommation, mais justement montre le point de tension sans doute ...

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Message  hyperion le Ven 24 Juin - 12:32

en même temps, si cette quantité faible mis ssur le marché a un impact important sur le prix, l'ocde avec ses 4 milliards de barils de réserves a une capacité de maintenir l'illusion un paquet de temps, car finalement peu de monde feront réellment attention à cette manip au milieu des coquineries du bac et des infections à e coli.

hyperion

Messages : 261
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Message  yvesT75 le Ven 24 Juin - 16:22

hyperion a écrit:en même temps, si cette quantité faible mis ssur le marché a un impact important sur le prix, l'ocde avec ses 4 milliards de barils de réserves a une capacité de maintenir l'illusion un paquet de temps, car finalement peu de monde feront réellment attention à cette manip au milieu des coquineries du bac et des infections à e coli.

Oui je sais pas, je trouve ça vraiment curieux (le volume faible et les tractations à ce sujet ayant lieu depuis mai apparemment), mais je ne connais pas le marché du pétrole de près ..

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Message  Remundo le Sam 25 Juin - 10:10

60 Millions de barils, c'est une goutte d'huile dans l'océan de pétrole.

C'est la consommation mondiale pendant 16h...

Alors avec ça, je ne vois pas bien en quoi les cours vont être influencés à la baisse ! C'est peut-être même un signe laissant penser qu'il n'y a plus aucune marge de manoeuvre Twisted Evil
avatar
Remundo

Messages : 334
Date d'inscription : 24/04/2010
Localisation : Clermont Ferrand

Voir le profil de l'utilisateur http://sycomoreen.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Message  yvesT75 le Sam 25 Juin - 13:27

Remundo a écrit:

Alors avec ça, je ne vois pas bien en quoi les cours vont être influencés à la baisse !

Sauf que ça a marché, après il faut voir combien de temps ça dure, et si le "marché" comprend aussi : si vous spéculez à la hausse, on recommence les gars.

Mais bon, la "lame de fond" est toujours la même ..

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Message  Remundo le Sam 25 Juin - 14:31

En effet, avec un "forfait" de 60 Megabarils, on doit discuter ici de l'écume sur la vague, et encore je pense plus précisément de quelques bulles... Peut-être que le jour même, pendant quelques heures, ça a marché. 16h de consommation mondiale, pensez donc Razz

Cependant, c'est du "one shot" insignifiant. C'est ridicule. Surprised
avatar
Remundo

Messages : 334
Date d'inscription : 24/04/2010
Localisation : Clermont Ferrand

Voir le profil de l'utilisateur http://sycomoreen.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Message  kercoz le Lun 27 Juin - 6:45

la baisse des cours provient d'un ralentissement de la demande chinoise , ralentissement économique oblige .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Message  yvesT75 le Lun 27 Juin - 6:54

kercoz a écrit:la baisse des cours provient d'un ralentissement de la demande chinoise , ralentissement économique oblige .

La croissance chinoise diminue peut-être, mais il ne me semble pas qu'ils soient en récession non plus (diminution de conso), enfin il faudrait vérifier

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Message  kercoz le Lun 27 Juin - 9:19

J' ai entendu cet argument a la radio . Il me parait pertinent : Qd un taux de croissance baisse de 10 à 5 % , la demande en carburant baisse aussi ...et qd ça concerne une personne sur 4 sur le globe , cette baisse ne peut qu'etre importante ...si on conçoit que pour l' inde , ily a aussi une baisse de demande , on s'aperçoit que ce sont ces pays qui "font" le prix de l' énergie ......
Ce qui m'amène a penser qu'une des solutions de l'oncle sam , c'est un retour a une sorte de guerre froide (plus ou moins en accord avec l'asie)

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Message  yvesT75 le Mar 28 Juin - 7:00

kercoz a écrit:Qd un taux de croissance baisse de 10 à 5 % , la demande en carburant baisse aussi ...

J'avoue avoir du mal à comprendre comment cela pourrait être le cas, à moins que les chiffres soient faux bien sûr.

Un taux de croissance à 5%, c'est déjà énorme.

(après il y aussi le fait qu'en Chine, j'ai lu je ne sais où que beaucoup de voitures sont avant tout des "status symbols", et pas forcément utilisées tant que ça, mais bon les autoroutes se construisent, 7 périphériques à Pékin, et beaucoup de bouchons ...)

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Message  the_oliver_2000 le Mar 28 Juin - 13:30

kercoz a écrit:J' ai entendu cet argument a la radio . Il me parait pertinent : Qd un taux de croissance baisse de 10 à 5 % , la demande en carburant baisse aussi
Non, ça ne semble pas très pertinent.
C'est la hausse de la progression de la demande qui diminue Laughing mais pas la progression de la demande. 5% de croissance, ça reste de la croissance.

the_oliver_2000

Messages : 297
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Message  kercoz le Mar 28 Juin - 13:39

Le marché et l'offre réagit en prévision d'une demande "prévue" . Si celle ci baisse , le marché reste avec un surplus d'offre , et le prix baisse , faute de pouvoir stocker ...mais ça démontre que la baisse ne peut etre que conjoncturelle et de courte durée .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Message  yvesT75 le Mer 29 Juin - 11:39

kercoz a écrit:Si celle ci baisse ,

Et comment celle ci baisserait dans une économie en croissance à 5 % ?

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Message  kercoz le Mer 29 Juin - 14:15

L' economie , c'est pas trop mon truc , mais si un pays de 2 milliards d'habitants a une croissance de 10% , et que j'anticipe ma production necessaire pour couvrir ce besoin : disons Y + 10%de Y ,et 10% de Y peut etre énorme ...........Si la demande tombe a 5%de Y en sus de Y , ça me fait un stock de 5% de Y qui me reste sur les bras (ce qui peut etre 100 fois la conso française annuelle -au pif) ........Pour des raisons d'inertie de production , la poduction doit anticiper la demande , me semble t il ....

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Message  the_oliver_2000 le Jeu 30 Juin - 9:38

kercoz a écrit:L' economie , c'est pas trop mon truc , mais si un pays de 2 milliards d'habitants a une croissance de 10% , et que j'anticipe ma production necessaire pour couvrir ce besoin : disons Y + 10%de Y ,et 10% de Y peut etre énorme ...........Si la demande tombe a 5%de Y en sus de Y , ça me fait un stock de 5% de Y qui me reste sur les bras (ce qui peut etre 100 fois la conso française annuelle -au pif) ........Pour des raisons d'inertie de production , la poduction doit anticiper la demande , me semble t il ....
Si la demande est anticipée ton raisonnement se tient, en effet.
Mais en tout cas la conso continue d'augmenter.

the_oliver_2000

Messages : 297
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Message  yvesT75 le Jeu 30 Juin - 10:24

kercoz a écrit:L' economie , c'est pas trop mon truc , mais si un pays de 2 milliards d'habitants a une croissance de 10% , et que j'anticipe ma production necessaire pour couvrir ce besoin : disons Y + 10%de Y ,et 10% de Y peut etre énorme ...........Si la demande tombe a 5%de Y en sus de Y , ça me fait un stock de 5% de Y qui me reste sur les bras (ce qui peut etre 100 fois la conso française annuelle -au pif) ........Pour des raisons d'inertie de production , la poduction doit anticiper la demande , me semble t il ....

Oui effectivement, mais j'ai vraiment des doutes sur un tel alignement de croissance prévisionelle de prod du fait des producteurs aujourd'hui.
Et d'autre part ne pas oublier que la conso chinoise en barils n'est pas encore si monstrueuse que ça :
USA : 18,6
China : 8,2
France : 1,8
https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/rankorder/2174rank.html

En 2009 certes, mais on est clairement très très loin de 100 (surtout avec 5% sur total au départ ..)

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dos au mur, les pays riches s’entendent pour puiser 60 millions de barils dans leurs stocks

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum