Anselm Jappe - Critique de la valeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anselm Jappe - Critique de la valeur

Message  Pierre M. Boriliens le Mer 23 Nov - 19:20

Salut tout le monde,

Redémarrage sur les chapeaux de roue. Une conférence d'Anselm Jappe à la fondation Copernic :

Critique du néo-libéralisme ou critique de la société marchande ?


On y apprend, entre beaucoup de choses, que la croissance est intrinsèquement nécessaire au capitalisme. Je crois qu'on en avait beaucoup discuté et que la question n'a jamais été réglée. J'espère que les arguments d'Anselm Jappe seront plus solides que les miens...
En tous cas, à écouter avec beaucoup d'attention...

Pour plus d'informations sur la "critique de la valeur" :

La revue du groupe Krisis (ne pas confondre avec le machin d'extrême-droite de de Benoist) : http://www.krisis.org/navi/francais
Les actualités sur le sujet : http://palim-psao.over-blog.fr/

L'intérêt de tout ça, c'est que ça remet en cause un certain nombre d'idées reçues et d'explications simplistes sur ce qui nous arrive...



PS : Firefox 8.0 (linux) ne m'affiche pas les boutons permettant d'écrire. Heureusement que ça fonctionne avec Konqueror. C'est comment, chez vous ?

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anselm Jappe - Critique de la valeur

Message  kercoz le Mer 23 Nov - 19:31

Salut . Content de te lire .
Ote moi un doute : Tu n'imputerais pas la crise a une cause systémique , comme Jorion ? Qd un fusible pète , c'est pas lui qu'il faut incriminer . Le système economique est pourave parce que consumeriste Pas parce que capitaliste ...meme si c'est fusible plus pourrit qu'un autre .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anselm Jappe - Critique de la valeur

Message  Pierre M. Boriliens le Mer 23 Nov - 19:41

kercoz a écrit:Salut . Content de te lire .
Ote moi un doute : Tu n'imputerais pas la crise a une cause systémique , comme Jorion ? Qd un fusible pète , c'est pas lui qu'il faut incriminer . Le système economique est pourave parce que consumeriste Pas parce que capitaliste ...meme si c'est fusible plus pourrit qu'un autre .
A peine je suis de retour que déjà tu me cherches ! Evil or Very Mad

La conférence dure 1h12'
Ne me dis pas que tu as réussi à la suivre en 20' ?

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anselm Jappe - Critique de la valeur

Message  kercoz le Mer 23 Nov - 21:56

trop crevé pour ecouter ça ce soir .
Mais que ce système capitaliste ne fonctionne que sur un système "ouvert" (comme tout système constructivisme) ....C'est évident et Bataille que je ne connaissais pas le dit mieux que moi ...Pour a critique de la valeur , j'irai voir ..mais en général j'ai ma propre critique perso et celles qu'on m'a deja présentées sont moins bien roulées .. comme ce sont des textes "messianiques" , en général ça fache !
Tres étonné d'entendre José Bové hier sur Fr cult . dérouler un discours et des ref surprenantes (Jouvenel qui aurait bossé avec Ellul et meme charbonneau .....).

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anselm Jappe - Critique de la valeur

Message  hyperion le Mer 23 Nov - 23:24

les objets réels sont en effet fetichisés, en fait seul compte plus d'argent, plus de fétiches n'est que le moyen. les fétiches satisfont de moins en moins des besoins réels puisqu'ils ne sont que des drogues permettant de créer plus de valeur.la valeur abstraite des objets, son prix , a quasiment éliminé la valeur réelle, la satisfaction d'un besoin.
c'est intrinsèque au ssystème qui est obligé de créer de plus en plus d'objet et donc d'épuiser de plus en plus de ressources pour tjs accroitre l'argent.

bien joli, mais pas forcément convaincu, il me semble que 29 était pire et le système a bien perduré, assez d'accord avec la critique du rabachage des banquiers spéculateurs comme symptome qu'on accuse de causes avec relents moralisateurs.
laors bien sur on peut arguer que le capitalisme a perduré avec avec le pillage du néocolonialisme , on pense à la dette des pays du 1/3 monde des années 80 qui voyaient le fmi arriver comme il fait son entrèe en europe ce jour...mais c'est oublier toutes les avancés scientifiques et toutes les technologies et automatismes( certes trouvées pour créer de la valeur) qui sont maintenant réeellmement à notre disposition.
alors , ils ont d'accord plutot comblés des besoins materiels ( coté moralisateur plus strict), mais avec la poussée démo , celà pouvait-il etre autrement.....?
le truc du sytème serait maintenat de faire de la valeur avec moins de ressource et donc de fetiches; il doit bien y avoir un moyen Laughing truc genre résilience environnement, fetiches virtuels.....

hyperion

Messages : 261
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anselm Jappe - Critique de la valeur

Message  yvesT75 le Jeu 24 Nov - 6:39

Salut Pierre, content de te voir de retour !
Pas le temps d'écouter tt de suite, donc pas de commentaire pour le moment Wink
Baudrillard a écrit des trucs pas mal sur les objets (et signes) aussi
(sinon perso sous firefox 8.0.1 pas de problème, sur mac os ou xp au boulot)

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anselm Jappe - Critique de la valeur

Message  nemo111 le Jeu 24 Nov - 11:33

Bon retour Pierre. Pas de souci non plus pour moi avec firefox dernière version.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anselm Jappe - Critique de la valeur

Message  nemo111 le Jeu 24 Nov - 14:56

J'ai écouté la conf intéressant mais rien de vraiment nouveau pour moi. Par contre rien ne dis que la capitalisme ne puisse pas connaitre une autre évolution que celle liés à la financiarisation. Tout va dépendre du nouveau système monétaire qui sortira fatalement de cette crise. Je ne doute pas que cela sera favorable aux banquiers...
Je me pose aussi une question : au de là de la valorisation du capital ce système ne pourrait-il (dans sa nouvelle phase) se contenter de maintenir les rapports de domination? Autrement dis devenir une sorte de capitalisme "à perte" maintenant les structures sociales, réservant l'énergie (par exemple) à certain...

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anselm Jappe - Critique de la valeur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum