DECROISSANCE

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DECROISSANCE

Message  kercoz le Sam 5 Juin - 9:34

Je pense que ce thème mérite un fil.
Ce matin émission sur "terre a terre " (7h le samedi sur Fr cult.) ......Terre a terre mériterait aussi un fil de commentaire .

http://www.franceculture.com/emission-terre-%C3%A0-terre.html

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  Roland le Dim 6 Juin - 21:42

kercoz a écrit:Je pense que ce thème mérite un fil.

Ah oui ! Comment ça se conçoit en pratique ? Moi je ne vois pas, et je ne suis pas surpris d'entendre parler de "frugalité" ou de "simplicité volontaire". Y'a quelques définitions à clarifier dans tout ça !
avatar
Roland

Messages : 301
Date d'inscription : 10/05/2010
Localisation : Rennes, 35

Voir le profil de l'utilisateur http://jargonf.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  the_oliver_2000 le Lun 7 Juin - 7:35

J'ai un peu de mal avec la décroissance. Elle est inévitable et à nos portes, c'est évident. Mais communiquer sur une notion "négative", ce n'est jamais très motivant.
Non je préfère parler de simplification (acheter moins pour jeter moins, se déplacer moins pour gagner du temps, etc...). C'est plus porteur je trouve.

Terre à terre j'aime bien, mais je trouve que Ruth Stégassy tire un peu trop la couverture à elle parfois. Elle est trop bavarde, ses questions sont parfois plus longues que les réponses des invités.

the_oliver_2000

Messages : 297
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  kercoz le Lun 7 Juin - 19:05

Je sévis parfois sur le site décroissance info . C'est curieux , car la pluspart ne sont pas ou peu conscient de la déplétion induit par le PO.
La question essentielle est que ces gentils anars croient choisir un mode de vie alors que la déplétion sera et ne pourra etre que SUBIE et salement subie .
Ce ne sera pas aussi simple , OLIVER . Je pense que si la croissance a été ressentie comme un développementt progressif , la décroissance ne sera pas son symétrique mais des délitelments brudque de secteurs en casse gueule sérieux .
Optimiser ses choix pour amortir la chute , sera l'art d'anticiper et surtout le courage des choix .
Je pense par ex que rester en ville c'est parier sur le fait d'etre parmi les 1/20 ou 1 / 50 qui resteront ds la barque.
Se rapprocher des circuits courts en ce qui concerne l'essentiel me parait judicieux.
Le pire c'est qu'un individu qui se dit "décroissant" actuellement et qui pense rester urbain , deviendra un instrument de contrainte des ruraux , c'est mathématique.trier ses déchets ne suffira pas .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  Roland le Lun 7 Juin - 22:00

the_oliver_2000 a écrit:Non je préfère parler de simplification (acheter moins pour jeter moins, se déplacer moins pour gagner du temps, etc...). C'est plus porteur je trouve.

Quand j'envisage mon potager, c'est pas simple du tout ! Des dizaines d'espèces de pucerons, des centaines d'insectes sur des dizaines de variétés de plantes, des techniques variées, une multiplication volontaire des biotopes, des calculs sur au moins plusieurs années... Et au-delà, ELP, "Economiser, localiser, produire" : c'est chercher à tout faire soi-même. Là encore, c'est loin d'être simple. Il y a autre chose mais je ne sais pas mette le neurone dessus, trouver le mot ou l'expression qui va bien.

Peut-être que ce qui me dérange le plus avec ces mouvances, ce sont aussi les "paquetages", issus de précurseurs obligés d'aller dans l'extrême : décroître, ce serait des toilettes sèches, une yourte, être végétarien (ou mieux : végétalien), refuser le bizness, etc. Tout un tas d'images d'Epinal qui sont loin du fondement idéologique vraiment intéressant là-dedans, et qui brouillent les intentions de ceux qui voudraient se lancer. On dérape en cherchant à afficher des "valeurs" qui se résument finalement à des images dans la société du spectacle...
avatar
Roland

Messages : 301
Date d'inscription : 10/05/2010
Localisation : Rennes, 35

Voir le profil de l'utilisateur http://jargonf.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  Roland le Lun 7 Juin - 22:05

kercoz a écrit:Je pense par ex que rester en ville c'est parier sur le fait d'etre parmi les 1/20 ou 1 / 50 qui resteront ds la barque.

En ce qui me concerne, cela fait 10 ans que j'habite à un kilomètre de mon boulot de fonctionnaire, dans un petit collectif en chauffage urbain, capable de vivre dans un périmètre de trois kilomètres : jamais utilisé une voiture pour aller au boulot, appartement neuf bien isolé... J'en connais par contre, des bios-décroissants, partis à la campagne dans leur maison individuelle, et qui sous couvert de "décroissance", utilisent deux bagnoles tous les jours... Evidemment, il leur faut des subventions et des compensations financières de la part de leur employeur pour leurs coûts de transport. A la dernière enquête de la DRH, j'ai réclamé qu'on me rembourse mes semelles ! C'est pas gagné.

Le pire c'est qu'un individu qui se dit "décroissant" actuellement et qui pense rester urbain , deviendra un instrument de contrainte des ruraux , c'est mathématique.trier ses déchets ne suffira pas .

Ca dépend des intentions qu'on a... Trier ses déchets, c'est aussi faire un geste quotidien, et c'est pas mal pour changer d'état d'esprit (j'ai testé dans mon entourage).
avatar
Roland

Messages : 301
Date d'inscription : 10/05/2010
Localisation : Rennes, 35

Voir le profil de l'utilisateur http://jargonf.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  kercoz le Mar 8 Juin - 7:17

Roland a écrit:

Peut-être que ce qui me dérange le plus avec ces mouvances, ce sont aussi les "paquetages", issus de précurseurs obligés d'aller dans l'extrême : décroître, ce serait des toilettes sèches, une yourte, être végétarien (ou mieux : végétalien), refuser le bizness, etc. Tout un tas d'images d'Epinal qui sont loin du fondement idéologique vraiment intéressant là-dedans, et qui brouillent les intentions de ceux qui voudraient se lancer. On dérape en cherchant à afficher des "valeurs" qui se résument finalement à des images dans la société du spectacle...

C'est un vrai problème. Les "décroisants" actuels sont pour 80% complètement inconscient des problèmes réels de PO § co (un bon titre!).
Ils se réfèrent inconsciemment a une idéologie qui s'est inscrite "en creux" de la société consumériste des années 70/80 .Leur démarche est philosophique plus que conjoncturelle. C'est une démarche honorable mais qui n'est plus de mise actuellement . Meme s'il y a une certaine conjonction entre les buts énergetiques . Le coté qui irrite chez eux (décroissance choisie) c'est l'aspect "Moral" de leur démarche , et leur manque de pragmatisme .C'est fort dommage car ils sont proches de nombreuses solutions réalistes et ne font que repousser ceux qui voudraient s'y pencher .
D'un autre coté , j'ai perso vécu tres proche de ce milieu et ce "spectacle" comme tu dis est necessaire pour se protèger qd tu te marginalise . A la fois pour repousser ceux qui pourraient te rendre pour un blaireau , et pou t'éviter d'etre tenté de retourner ds le troupeau.
La teinture a l'eau et un percing , permet de jouer les rebelles le WE et retourner derriere son guichet , tres clean , mais des ripes tres longs ne peuvent se couper le lundi , et a cette époque interdisait pas mùal de boulots. La fabrication d'une culture annexe (language , habits, accent , art...)permet de se protèger des groupes voisins , de se reconnaitre. Ce qui est inqietant c'est que ce phenomène de "groupage" qui etait localisé ds l'espace (unité de temps et de lieu) et qui parcellisait , morcelait la société ds l'espace , s'est réinstitué de façon virtuelle en supprimant l'aspect unité de lieu . Ce n'est pas un village qui a cette culture , c'est un groupe de motard ou de décroissants ....disséminés .
J'ai un peu peur de ce changement structurel . Les contreforces régulatrices de ce système (feed back), bn'ont pas fait leur preuves comme l'on fait les millénaires d'essais de l'ancienne structure.

/////////////Le pire c'est qu'un individu qui se dit "décroissant" actuellement et qui pense rester urbain , deviendra un instrument de contrainte des ruraux , c'est mathématique.trier ses déchets ne suffira pas .//////////
je n'ai pas assez développé ce thème :
Sur OLEO , j'ai été plus qu'effrayé lorsqu'on abordait ce sujet.
Pour pas mal de modèle déplétif, la simple mathematique montre l' impossibililté de conserver le modèle urbain en l'etat et meme a moitié.(en terme de population). Au fil des discussions , on s'apecevait que les argumentaires des "urbains" etait plus affectifs (dépendance sécuritaire protection du système sur l'indiviudu: "ce sont les campagnes qui nourrissent les villes , la culture agri est un savoir ...etc "....(Je ne discute que de l'aspect "Collage" a ce modèle , pas sur le fond des arguments).......
Ce qui est sidérant , c'est que pour préserver ce modèle, il etait admis qu'il serait necessaire de s'appuyer sur une "gouvernance" plus forte , ririgide , voire provisoirement dictatoriale afin de conserver "LE" modèle.tout autre etant qualifié d'aventureux et d'utopiste ...
C'est cet aspect socio-affect qui me fait peur ..la possibilité pour la démagogie de s'en servir pour conserver ou prendre un pouvoir . Le maintient d'un système centralisateur urbanisé ne peut passer que par une "charge" energetique supplémentaire .......alors qu'il ne restera pas trop d'energie.

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  Pierre M. Boriliens le Mar 8 Juin - 8:36

Ce qui est bien, avec toi, c'est qu'il suffit que les mathématiques existent. Pas même besoin de s'en servir !
Il suffit de dire qu'une proposition ceci ou cela, en ajoutant "à l'aide de la simple mathématique", pour qu'aussitôt elle devienne vraie !

Il y a quelque chose de magique là-dedans, comme dit Claude Lévi-Strauss... Basketball

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  kercoz le Mar 8 Juin - 9:21

Je vais essayer d'argumenter aussi court que toi:

/////Pour pas mal de modèle déplétif, la simple mathematique montre l' impossibililté de conserver le modèle urbain en l'etat et meme a moitié.(en terme de population)./////
Tu constates la précaution :""Pour pas mal de modèles""".
J'ai pas trop envie de redévelopper la démo, mais en gros , si tu n'a plus d'esclaves "virtuels" en raison du manque d"énergie , il te faut des esclaves réels pour maintenir le modèle urbain.
Mais c'est là un débat des "faisabilité" de la production de l'essentiel sans energie gratuite et son impact socio-politique sur la pyramide sociale.
J'esperais induire un débat sur l'effet de "collage" a un modèle et son exploitation ineluctable par le démagogue .Cette inertie est a mon sens gravissime puisque c'est en terme physique une "force" inconsciente qui put agir en défaveur de son bénéficiaire .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  Pierre M. Boriliens le Mar 8 Juin - 9:41

Puisque tu le dis...

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  hyperion le Mar 8 Juin - 10:48

Le pire c'est qu'un individu qui se dit "décroissant" actuellement et qui pense rester urbain , deviendra un instrument de contrainte des ruraux , c'est mathématique.trier ses déchets ne suffira pas .
je ne comprends pas" deviendra un instrument de contrainte des ruraux".?
amha la vie sera plus dure en ville,uniquement pendant la transition, ce qu'elle est déjà, mais rien n'interdit des modes d'approvisionement enrgetique plus autonomes en ville. un espace sans centre me parait encore loin d'atteinte.

hyperion

Messages : 261
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  kercoz le Mar 8 Juin - 13:03

hyperion a écrit:
Le pire c'est qu'un individu qui se dit "décroissant" actuellement et qui pense rester urbain , deviendra un instrument de contrainte des ruraux , c'est mathématique.trier ses déchets ne suffira pas .
je ne comprends pas" deviendra un instrument de contrainte des ruraux".?
amha la vie sera plus dure en ville,uniquement pendant la transition, ce qu'elle est déjà, mais rien n'interdit des modes d'approvisionement enrgetique plus autonomes en ville. un espace sans centre me parait encore loin d'atteinte.

Si tu prends le modèle assez cata d'un surcout energetique sur l'essentiel qui supprime une grande partie des productions non essentielle, la solution optimisée serait un rapprochement des consommateurs de la production pour reduire les trajets et parce qu'elle necessitera plus de main d'oeuvre. Une auto-production partielle etant bien sur logique.
Tout frein a ce changement se paiera par un equivalent énergetique donc temps de travail .
Ce que je veux dire c'est que l 'habitude et les conforts des modes de vie urbains induira ce "frein" . C'est ce désir inconscient de coller au modèle urbain , meme s'il n'est plus justifiable , qui induira des contraintes sur les ruraux .On retombe sur le remplacement des "esclaves virtuels" par des esclaves "en chair et en os" sous payés permettant de nourrir des urbains inactifs .
Je grossis le trait pour mieux visualiser ce qui peut etre plus diffus et insidieux .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  kercoz le Mar 8 Juin - 16:35

Qd on regarde les commentaires des gens sur un article du Figaro concernant le PO :
http://plus.lefigaro.fr/article/une-penurie-de-petrole-menace-le-monde-20100608-218485/commentaires
On comprends que les gens sont prets a prendre toute démagogie pour vérité. La déplétion est en cours et elle est probablement due au passage du PO. Qd je parle "effet de collage " au modèle anterieur , ces commentaires en sont la preuve .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  Roland le Mar 8 Juin - 18:13

kercoz a écrit:Qd on regarde les commentaires des gens sur un article du Figaro concernant le PO :
http://plus.lefigaro.fr/article/une-penurie-de-petrole-menace-le-monde-20100608-218485/commentaires
On comprends que les gens sont prets a prendre toute démagogie pour vérité. La déplétion est en cours et elle est probablement due au passage du PO. Qd je parle "effet de collage " au modèle anterieur , ces commentaires en sont la preuve .

Oui, enfin on pourrait dire que les lecteurs du Figaro ne sont pas non plus des références ! Razz Au-delà, il y a aussi les stades de l'acceptation (incrédulité, colère, résignation, etc. me souviens plus de tout). C'est une question de sens commun : quand tu dis à quelqu'un que son quotidien va s'effondrer, il ne veut pas l'entendre et c'est compréhensible, la question devient alors : comment l'aider ? Aider à entendre, puis écouter, se résoudre à voir une réalité en face ? En ce qui me concerne, j'étais et je suis toujours bien dans ma vie de citadin, mais je sais que cela aura une fin. Filer à la campagne, non pas en rêve mais les pieds dans la boue, c'est pas forcément emballant et je n'y pensais pas sérieusement il y a quelques années... Et pourtant aujourd'hui je m'imaginerais très volontiers sur quelques hectares de polyculture vivrière. Le truc c'est que je parviens de mieux en mieux à imaginer un mode de vie différent mais très satisfaisant, sans fantasmer sur les bienfaits de la vie à la campagne... Le problème c'est que se dresser un tableau intéressant, c'est loin d'être évident.

Comment s'imagine-t-on l'avenir ? (c'est une finalité de ce forum à mon sens).
avatar
Roland

Messages : 301
Date d'inscription : 10/05/2010
Localisation : Rennes, 35

Voir le profil de l'utilisateur http://jargonf.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  ~~sylvain~~ le Mar 8 Juin - 18:32

monte ton projet et met le en route dans un réseau ou tes voisins pensent comme toi Very Happy

~~sylvain~~

Messages : 214
Date d'inscription : 26/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  Roland le Mar 8 Juin - 18:43

~~sylvain~~ a écrit:monte ton projet et met le en route dans un réseau ou tes voisins pensent comme toi Very Happy

C'est exactement pour cela que ce que tu dis me plaît beaucoup mais je n'ai pas encore eu le temps d'y répondre, pour la simple et bonne raison que je suis débordé par mon parc de Mac au boulot qui passe cette semaine à 400 machines !!!

Mais où sont les voisins qui pensent comme moi et comment m'assurer qu'ils pensent comme moi alors même que je m'en fous un peu, car après tout ils sont libres de penser ce qu'ils veulent !?!? (c'est en tout cas un des paramètres que je prends en compte).
avatar
Roland

Messages : 301
Date d'inscription : 10/05/2010
Localisation : Rennes, 35

Voir le profil de l'utilisateur http://jargonf.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  kercoz le Mar 8 Juin - 19:14

Roland a écrit:
kercoz a écrit:Qd on regarde les commentaires des gens sur un article du Figaro concernant le PO :
http://plus.lefigaro.fr/article/une-penurie-de-petrole-menace-le-monde-20100608-218485/commentaires
On comprends que les gens sont prets a prendre toute démagogie pour vérité. La déplétion est en cours et elle est probablement due au passage du PO. Qd je parle "effet de collage " au modèle anterieur , ces commentaires en sont la preuve .

Oui, enfin on pourrait dire que les lecteurs du Figaro ne sont pas non plus des références ! Razz Au-delà, il y a aussi les stades de l'acceptation (incrédulité, colère, résignation, etc. me souviens plus de tout). C'est une question de sens commun : quand tu dis à quelqu'un que son quotidien va s'effondrer, il ne veut pas l'entendre et c'est compréhensible, la question devient alors : comment l'aider ? Aider à entendre, puis écouter, se résoudre à voir une réalité en face ? En ce qui me concerne, j'étais et je suis toujours bien dans ma vie de citadin, mais je sais que cela aura une fin. Filer à la campagne, non pas en rêve mais les pieds dans la boue, c'est pas forcément emballant et je n'y pensais pas sérieusement il y a quelques années... Et pourtant aujourd'hui je m'imaginerais très volontiers sur quelques hectares de polyculture vivrière. Le truc c'est que je parviens de mieux en mieux à imaginer un mode de vie différent mais très satisfaisant, sans fantasmer sur les bienfaits de la vie à la campagne... Le problème c'est que se dresser un tableau intéressant, c'est loin d'être évident.

Comment s'imagine-t-on l'avenir ? (c'est une finalité de ce forum à mon sens).
C'est sur que Rennes , la campagne c'est souvent humide et boueux (je zone vers Lanion 5 ou 6 fois ds l'année. Viens faire un tour plus au sud ça t'ouvrira des perspectives moins agricoles .Je pense que meme si ça percute sévère , on gardera une rémanence de modernité (NET , elec a 12 A, TEC etc ... et que la rurbanité sera l'avenir du genre humain . tout ce qu'on peut avoir en Ville on l'a a 50 bornes d'une ville , avec la place et une possibilité d'autarcie débutante sécurisante en plus .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  ~~sylvain~~ le Mar 8 Juin - 20:25

désolé roland , tu as raison j'aurais du spécifier

donc je recommence :

monte ton projet et met le en route dans un réseau ou tes voisins pensent :
" je suis bien dans ma vie de citadin, mais je sais que cela aura une fin. Filer à la campagne, non pas en rêve mais les pieds dans la boue, c'est pas forcément emballant et je n'y pensais pas sérieusement il y a quelques années... Et pourtant aujourd'hui je m'imaginerais très volontiers sur quelques hectares de polyculture vivrière. Le truc c'est que je parviens de mieux en mieux à imaginer un mode de vie différent mais très satisfaisant, sans fantasmer sur les bienfaits de la vie à la campagne... Le problème c'est que se dresser un tableau intéressant, c'est loin d'être évident."

pour le lieu:
de pas cher il a le choix, d'ensoleillé et humide avec des hivers plus court que la moyenne française , un climat océanique , il y en a moins, de pas surpeuplé il reste le sud ouest
et comme voisins dont certains pensent comme toi il y a le raiseau d'airials (c'est mon bébé)

chacun fait ce qu'il veut mais a comme voisins , des pickistes et s'implique s'il le veux pour partager ses découvertes sur l'agriculture ,l'élevage, l'économie d'energie etc, sachant qu'il n'y a rien d'autre à gagner que sa propre sécurité

~~sylvain~~

Messages : 214
Date d'inscription : 26/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  Roland le Mer 9 Juin - 15:09

kercoz a écrit:
C'est sur que Rennes , la campagne c'est souvent humide et boueux (je zone vers Lanion 5 ou 6 fois ds l'année. Viens faire un tour plus au sud ça t'ouvrira des perspectives moins agricoles .Je pense que meme si ça percute sévère , on gardera une rémanence de modernité (NET , elec a 12 A, TEC etc ... et que la rurbanité sera l'avenir du genre humain . tout ce qu'on peut avoir en Ville on l'a a 50 bornes d'une ville , avec la place et une possibilité d'autarcie débutante sécurisante en plus .

Méfie-toi des fractales !... La côte bretonne en est un exemple bien connu. Le climat des Côtes-du-nord est bien différent du bassin rennais. Ici on a des petits-gris (les melons locaux) et à Ste-Thérèse les gens font leurs vendanges :
http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Apres-les-vendanges-du-Haut-Quineleu-la-degustation-_35238-avd-20091007-56907829_actuLocale.Htm

Quant à la rurbanité, je pense aussi que c'est une des voies d'organisations de la vie quotidienne à venir.
avatar
Roland

Messages : 301
Date d'inscription : 10/05/2010
Localisation : Rennes, 35

Voir le profil de l'utilisateur http://jargonf.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  kercoz le Mer 9 Juin - 15:24

Roland a écrit:

Méfie-toi des fractales !... La côte bretonne en est un exemple bien connu.
Dans le bouquin de Gleick sur le Chaos , il prend l'exemple d'une cote type bretonne et montre que son perimetre est infini , si on reduit a chaque fois l'echelle . de meme manier , une etoile inscrite ds un cercle a laquelle on rajoute des branches a l'infii, voit son perimetre tendre vers l'infini ...ds une surface finie.

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  Roland le Mer 9 Juin - 15:33

kercoz a écrit:
Roland a écrit:

Méfie-toi des fractales !... La côte bretonne en est un exemple bien connu.
Dans le bouquin de Gleick sur le Chaos , il prend l'exemple d'une cote type bretonne et montre que son perimetre est infini , si on reduit a chaque fois l'echelle . de meme manier , une etoile inscrite ds un cercle a laquelle on rajoute des branches a l'infii, voit son perimetre tendre vers l'infini ...ds une surface finie.

Oui, je ne sais pas pourquoi ils ont été nombreux à prendre la Bretagne en exemple, m'enfin... Mon allusion portait sur le fait qu'il n'y a pas de raison que les climats, micro-climats et échelles inférieures ne soient pas aussi fractals, c'est-à-dire avec des variations brusques sur une petite distance. En fait c'est ce qui est marrant dans la région, l'environnement change radicalement d'un coin à un autre ; il se trouve que je connais bien (et de mieux en mieux) mon biotope, voilà pourquoi je ne suis pas trop partant pour me délocaliser ailleurs.
avatar
Roland

Messages : 301
Date d'inscription : 10/05/2010
Localisation : Rennes, 35

Voir le profil de l'utilisateur http://jargonf.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  Pierre M. Boriliens le Mer 9 Juin - 15:36

kercoz a écrit:
Roland a écrit:

Méfie-toi des fractales !... La côte bretonne en est un exemple bien connu.
Dans le bouquin de Gleick sur le Chaos , il prend l'exemple d'une cote type bretonne et montre que son perimetre est infini , si on reduit a chaque fois l'echelle . de meme manier , une etoile inscrite ds un cercle a laquelle on rajoute des branches a l'infii, voit son perimetre tendre vers l'infini ...ds une surface finie.
La plus jolie, c'est la poussière de Cantor. Tu enlèves le tiers du milieu d'un segment. Il te reste donc 2 morceaux séparés par un vide. Tu refais la même chose sur chacun des 2 morceaux, etc. En répétant indéfiniment, tu tends vers une infinité de segments, dont la longueur cumulée est nulle !

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  kercoz le Mer 9 Juin - 15:39

Effectivement , sur les bords de mer , surtout les pointes, l 'ensoleillement est nettement superieur. On voit d'ailleurs les champs d'artichauds et de chou sur paimpol et au large de Morlaix ...perso c'est le vent ,plusque la pluviometrie qui m'empeche de revenir vers la Bretagne ...la densité importante de population , aussi m'effraie un peu .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  kercoz le Mer 9 Juin - 15:45

Pierre M. Boriliens a écrit:
kercoz a écrit:
Roland a écrit:

Méfie-toi des fractales !... La côte bretonne en est un exemple bien connu.
Dans le bouquin de Gleick sur le Chaos , il prend l'exemple d'une cote type bretonne et montre que son perimetre est infini , si on reduit a chaque fois l'echelle . de meme manier , une etoile inscrite ds un cercle a laquelle on rajoute des branches a l'infii, voit son perimetre tendre vers l'infini ...ds une surface finie.
La plus jolie, c'est la poussière de Cantor. Tu enlèves le tiers du milieu d'un segment. Il te reste donc 2 morceaux séparés par un vide. Tu refais la même chose sur chacun des 2 morceaux, etc. En répétant indéfiniment, tu tends vers une infinité de segments, dont la longueur cumulée est nulle !

Le truc qui chez moi a du mal a passer c'est la démo des integrales : on multiplie des rectangles afin de réduire la surface des mini triangles ......une infinité de surfaces qui tendent vers zero ....et qu'on peut donc négliger .là j'ai du mal a admettre .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  Pierre M. Boriliens le Mer 9 Juin - 16:41

kercoz a écrit:
Pierre M. Boriliens a écrit:
kercoz a écrit:
Roland a écrit:

Méfie-toi des fractales !... La côte bretonne en est un exemple bien connu.
Dans le bouquin de Gleick sur le Chaos , il prend l'exemple d'une cote type bretonne et montre que son perimetre est infini , si on reduit a chaque fois l'echelle . de meme manier , une etoile inscrite ds un cercle a laquelle on rajoute des branches a l'infii, voit son perimetre tendre vers l'infini ...ds une surface finie.
La plus jolie, c'est la poussière de Cantor. Tu enlèves le tiers du milieu d'un segment. Il te reste donc 2 morceaux séparés par un vide. Tu refais la même chose sur chacun des 2 morceaux, etc. En répétant indéfiniment, tu tends vers une infinité de segments, dont la longueur cumulée est nulle !

Le truc qui chez moi a du mal a passer c'est la démo des integrales : on multiplie des rectangles afin de réduire la surface des mini triangles ......une infinité de surfaces qui tendent vers zero ....et qu'on peut donc négliger .là j'ai du mal a admettre .
C'est parce que c'est mal expliqué et que c'est une généralisation de quelque chose de beaucoup plus simple. Trace un hexagone dans un cercle. Tu peux calculer le périmètre de l'hexagone (la longueur d'un côté, c'est du Pythagore, multipliée par 6). Puis tu prends le milieux de chaque côté et tu obtiens ainsi facilement un dodécagone. Pareil, tu calcules le périmètre. Et ainsi de suite, des polygones à 24 côtés, puis 48, etc. Tu obtiens facilement une série (la formule) qui donne le périmètre du polygone en fonction du rayon du cercle et du nombre de côtés du polygone... Et tu constates que ton périmètre tends vers 2 pi R, à mesure que le nombre de côtés augmente. Par ailleurs, il est logique aussi que le polygone avec une infinité de sommets (ou de côtés), donc une infinité de points sur le cercle, n'est pas très différent du cercle lui-même... Bien sûr tu peux faire pareil avec la surface, à la place du périmètre, ou le volume, si c'est une sphère...
Le calcul intégral, c'est juste une généralisation à une courbe quelconque (presque) et bien entendu des techniques plus sophistiquées...

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECROISSANCE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum