Le pic du nucléaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le pic du nucléaire

Message  Roland le Sam 10 Juil - 21:27

Il semble qu'un pic se produise en ce moment :
http://www.theoildrum.com/node/6710

Je m'y attendais pas ! Peut-être que ça va repartir à la hausse dans les années qui viennent, m'enfin c'est pas bon signe quand même.
avatar
Roland

Messages : 301
Date d'inscription : 10/05/2010
Localisation : Rennes, 35

Voir le profil de l'utilisateur http://jargonf.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic du nucléaire

Message  Arno le Dim 11 Juil - 15:30

Roland a écrit:Il semble qu'un pic se produise en ce moment :
http://www.theoildrum.com/node/6710

Je m'y attendais pas ! Peut-être que ça va repartir à la hausse dans les années qui viennent, m'enfin c'est pas bon signe quand même.

Comme tu l'as fort bien résumé dans un autre fil l'énergie est un problème complexe. Des que tu grattes un peu, tu t'aperçois que finalement il y a plein de choses auxquelles tu ne t'attendais pas. Et chaque nouvelle donnée rajoute a la complexité du bazar, c'est très bien expliqué par JMJ qui, pour prendre un exemple au hasard, a été taxé un peu vite de pro nuke par les (zéro) cologistes alors qu'il ne faisait que présenter une analyse quantitative. Sa conclusion est que même si le nucléaire n'est pas la panacée pour d'évidentes raisons de dangerosité, son utilisation permettrait de retarder l'épuisement des fossiles ET de prendre des décisions pertinentes pour le futur. Cette position est d'ailleurs très controversée, un des arguments étant que si le P.O. est inéluctable, la société qui va se mettre en place dans ce contexte n'aura probablement plus les moyens techniques pour assurer la sécurité de ces installations. Un autre argument concerne le retraitement des déchets, les uns voient dans ceux ci le carburant du futur et les autres le problème de demain...
Tout ça a été décortiqué depuis des années sur OLeo, T.O.D. et Crisis energetica qui traitent du P.O. . Le moteur semble être T.O.D. dont les articles et les discutions sont repris par les autres sites.
Quelque soit la langue il y a une constante, les discutions et les commentaires tournent tous autour de la même conclusion: mauvaise perception du problème et donc réponses inadaptées, inefficaces, voir contre productives. Pour moi, le nuke rentre dans la rubrique bruit et ne résoudra rien. Il est urgent de ne pas se précipiter , le signal est ailleurs....


Arno

Messages : 356
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic du nucléaire

Message  alter egaux le Dim 11 Juil - 17:50

Il ne resoud rien mais il faut lui reconnaitre 1 chose : son autonomie en matière première. La France "aurait" la capacité d'un an de production d'électricité nucléaire. Aucun pays ne peut affirmer ceci.
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic du nucléaire

Message  Arno le Dim 11 Juil - 18:09

alter egaux a écrit:Il ne resoud rien mais il faut lui reconnaitre 1 chose : son autonomie en matière première. La France "aurait" la capacité d'un an de production d'électricité nucléaire. Aucun pays ne peut affirmer ceci.
Embarassed je ne comprends pas le sens de ta phrase...

Arno

Messages : 356
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic du nucléaire

Message  Roland le Mar 13 Juil - 8:05

Arno a écrit:
Tout ça a été décortiqué depuis des années sur OLeo, T.O.D. et Crisis energetica qui traitent du P.O. . Le moteur semble être T.O.D. dont les articles et les discutions sont repris par les autres sites.
Quelque soit la langue il y a une constante, les discutions et les commentaires tournent tous autour de la même conclusion: mauvaise perception du problème et donc réponses inadaptées, inefficaces, voir contre productives. Pour moi, le nuke rentre dans la rubrique bruit et ne résoudra rien. Il est urgent de ne pas se précipiter , le signal est ailleurs....


Et puis le pic de l'uranium est inévitable. Je pensais simplement qu'on avait encore 10-20 ans de nucléaire sous le coude. Manifestement, ce n'est pas vraiment le cas...
avatar
Roland

Messages : 301
Date d'inscription : 10/05/2010
Localisation : Rennes, 35

Voir le profil de l'utilisateur http://jargonf.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic du nucléaire

Message  alter egaux le Mar 13 Juil - 9:14

je ne comprends pas le sens de ta phrase...
Tous ceux qui travaillent sur la transition sont ok pour dire que le plus important, c'est l'autonomie.
Par exemple, si tu passes aux granules pour le chauffage, et si tu peux stocker, tu augmentes ton autonomie de 1 an. Alors que si c'est du gaz et que Poutine coupe le robinet, c'est presque quelques jours.

De même, pour le pétrole commerciale, c'est 2 semaines car c'est en flux tendu.

Pour le nucléaire, si toute l'Europe est en black out électrique, la France a la capacité à fournir de l'électricité pour 1 an (en gros, c'est peut être un peu moins).
Je ne pense pas que c'est négligeable dans un critère de crise systémique et de rupture.

Bref, on peut considérer que le nucléaire est une plaie en France, mais aussi, pour ce critère, une point important qui peut faire la différence, pendant un moment, le temps de se réorganiser, notamment parce que le principal secteur d'activité de la France est l'agriculture. Ainsi, revenir à une souveraineté alimentaire, à marche forcée.

Bien entendu, je préfèrerais avoir une autonomie électrique sur les EnR, mais pour l'instant, c'est un rêve, sauf dans quelques communes, notamment où se trouve les barrages EDF (hé hé, je n'en reviens pas des qualités de mon plan B).
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic du nucléaire

Message  Arno le Mer 14 Juil - 2:56

alter egaux a écrit:Pour le nucléaire, si toute l'Europe est en black out électrique
Concrètement qu'est ce que tu entends par black out électrique? Du nucléaire sans apport thermique et/ou hydraulique pour le lissage tu sais bien que ça n'est pas possible...Black out = très gros ennuis pour tout le monde, c'est tout simplement intenable.
Si tu fais référence a une pénurie prolongée de gaz et/ou de pétrole, le désordre social que cela implique signifiera sera l'arrêt des centrales nucléaires pour d'évidentes raisons de sécurité. Dans ce contexte imaginer que tout va continuer a fonctionner gentiment parce que tu vas maintenir la production d'électricité me parait utopique...

alter egaux a écrit:Bref, on peut considérer que le nucléaire est une plaie en France, mais aussi, pour ce critère, une point important qui peut faire la différence, pendant un moment, le temps de se réorganiser, notamment parce que le principal secteur d'activité de la France est l'agriculture. Ainsi, revenir à une souveraineté alimentaire, à marche forcée.
Pas très réaliste non plus ça, surtout sans fossiles.

alter egaux a écrit:Bien entendu, je préfèrerais avoir une autonomie électrique sur les EnR, mais pour l'instant, c'est un rêve, sauf dans quelques communes, notamment où se trouve les barrages EDF
Dans un contexte de pénurie généralisée impossible d'imaginer que tu puisses disposer a ta guise des installations locales, tout ce qui est production d'énergie est stratégique et par définition inaccessible aux particuliers.


Arno

Messages : 356
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic du nucléaire

Message  Arno le Sam 24 Juil - 16:15

Rapport 2009 du CEA sur les centrales nucléaires dans le monde

Arno

Messages : 356
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic du nucléaire

Message  moinsdewatt le Mer 28 Juil - 8:17

Roland a écrit:Il semble qu'un pic se produise en ce moment :
http://www.theoildrum.com/node/6710

Je m'y attendais pas ! Peut-être que ça va repartir à la hausse dans les années qui viennent, m'enfin c'est pas bon signe quand même.

c'est pas étonnant aprés Tchernobyl et TMI aux USA tout le monde sauf la Chine a été trés refroidi. Les USA n' on pas construit une seule centale nuke depuis 30 ans.

Mais maintenant le nombre de centrale nuke en construction repart à la hausse.

moinsdewatt

Messages : 92
Date d'inscription : 26/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic du nucléaire

Message  Arno le Dim 1 Aoû - 20:37

Le nucléaire nord americain
UNITED STATES NUCLEAR REGULATORY COMMISSION

Arno

Messages : 356
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic du nucléaire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum