L'influence du changement de climat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'influence du changement de climat

Message  Falco le Mar 20 Juil - 12:25

Pour essayer de minimiser au maximum l'effondrement prochaine de notre société industrielle, une des solutions qui me vient à l'esprit est de devenir autonome (du moins au maximum) d'un point de vue alimentaire, en eau, en chauffage. Je ne mentionne pas l'électricité car si l'on veut pousser le vice jusqu'au bout, mon indécrotable pessimisme me fait penser qu'il est illusoire de compter sur l'électricité, même à partir de système d'énergie renouvelable.

J'habite à l'Est de la Belgique sous un climat assez rude, du moins en hiver. Par chance, la région est bonne au niveau de l'approvisionnement de l'eau (nombreuses naissances de sources dans les "Fagnes") et pas de problème non plus en ce qui concerne le bois de chauffage. Reste le domaine de l'alimentaire. Beaucoup de prairies pour le bétail, culture de maïs mais pas grand chose d'autre Sad Dans la mesure où l'on recherche une certaine indépendance alimentaire individuelle, cela ne pose pas de problème pour créer à partir de rien, le jardin "potager" adéquat. Dans mes projets, j'avais l'intention de sillonner les villages environnants pour interroger les gens qui ont un potager, de manière à savoir ce qui pousse facilement, comment ils pratiquent etc... Cette petite enquête devant me servir de base documentaire. J'avais aussi l'intention d'y inclure l'influence que pourrait avoir le réchauffement climatique vu qu'il est maintenant admis par tout le monde que le climat se dérègle plus vite que prévu. Et là, je cale... Question Dans mes nombreuses recherches sur le net, je suis tombée sur un rapport traduit en français du Pentagone à l'intention du gouvernement américain, sur ce que pourrait être les conséquences du fameux réchauffement climatique. Au propre comme au figuré, cela fait froid dans le dos. Leur hypothèse, est une sorte de glaciation comme aurait connu la terre en période - 8 700 ans. Les glaces des banquises fondent, l'apport d'eau douce dans l'océan perturbe le Gulffstream qui ralentit, d'où refroidissement du climat en Amérique du Nord et dans toute l'Europe avec toutes les conséquences que cela entraîne.

Bon, vous me direz que la Seine ou la Meuse perpétuellement gelée n'est pas pour demain, mais au rythme ou cela va... qu'en penser ? Notre avenir dépendant de notre seule capacité d'adaptation et des bons choix à faire, que priviliégier comme agriculture de base : climat tempéré avec excès de chaleur périodiquement ou refroidissement généralisé d'année en année ? Vos avis sont les bienvenus.
avatar
Falco

Messages : 10
Date d'inscription : 04/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'influence du changement de climat

Message  alter egaux le Mar 20 Juil - 13:47

Falco a écrit:Je ne mentionne pas l'électricité car si l'on veut pousser le vice jusqu'au bout, mon indécrotable pessimisme me fait penser qu'il est illusoire de compter sur l'électricité, même à partir de système d'énergie renouvelable.
Alors, figure toi que je me suis renseigné sur la France.

Pour l'électricité, tu n'as pas trop de soucis à te faire. La calamité du Nuke français a aussi son avantage :
- autonomie en uranium d'un an de production française des centrales NUKE,
- les centrales nukes arrivent à se démarrer entre elle,
- les barrages sont nombreux en France, nous avons d'ailleurs atteint le maximum possible, hors micro centrale,
- les lignes électriques françaises sont en excellent état (service publique).

En clair, alors que tous les pays européens seront dans un black out total, de la station orbitale, on ne verra que la France la nuit. Bon, c'est un peu imagé, mais c'est vrai.
En effet, j'ai étudié le black out européen de nov 2007 (il me semble pour la date, sinon, c'est 2008). Les réseaux électriques sont interconnectés. Mais si un pays claque, automatiquement, les portes claquent si le Hertzien est en dessous des 50 Hz et isole le pays frontalier. Résultat, automatiquement, la France se retrouve isolée, les autres dans le noir, notamment l'Espagne, le Portugal, l'Italie et ... La GB. Bien oui, on est au centre.
1 semaine pour remonter le réseau. Je ne te dis pas le chaos.

Donc, en 2007, la France a été obligé de vider ses barrages pour sauver le continent. J'ai lu la liste des barrages, et surprise, j'ai vu que le barrage qui est à 1 km de mon plan B est dans la liste.

Conclusion : pas de problème disons pendant 1 an, avec des coupures de temps en temps. Mais cela va être dur.
Par contre, pas de soucis pour ceux qui sont à proximité du barrage, leur consommation étant résiduel. En gros, je viens de te donner un objectif. Evite d'habiter en dessous du barrage, plutôt au dessus.

Pour la Belgique, renseigne toi. Sinon, tu n'auras plus qu'à traverser la frontière. Et ton excellent français fera le reste.

Falco a écrit:le climat se dérègle plus vite que prévu. Et là, je cale... :?
Nous aurons un problème énergétique avant, ou social. Par contre, si nous avons une glaciation en Europe, on est vraiment mal. Les généticiens disent que l'humanité est passé au moins une fois par un goulot d'étrangement de 5 000 personnes seulement. Voici ce qui nous attend, si...
Mais c'est possible. Je te ferais remarquer que, à part avoir un ticket de 1 milliard d'euros pour une arche, laisse tombé le scénar : on est mort !
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'influence du changement de climat

Message  kercoz le Mar 20 Juil - 14:35

Pas tout compris ta démo sur le role de la frequence ds l'histoire des interconnexions.
Les relais de delestages s'occupent d'autres facteurs me semble t il .
Le type de réseau "maillé" en france est un grand avantage ...je pense que les autres pays font de meme.
En solution globale au "Bug" , il faudrait un delestage terminal a 10A (10A secouru ds ts les comptages) , ce qui éviterais les delestages de quartiers ou "au choix" des nouveaux compteurs .sans ce delestage , il deviendra obligatoire d'avoir un groupe de 2kva pour le congelo et la pompe si les coupures sont frequentes .
En solution individuelles , penser a modifier sa chaudiere en thermo-syphon sur au moins un radiateur , ce qui permet de se passer de l'elec .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'influence du changement de climat

Message  alter egaux le Mar 20 Juil - 15:26

kercoz a écrit:Pas tout compris ta démo sur le role de la frequence ds l'histoire des interconnexions.
La fréquence du courant électrique distribué par les réseaux aux particuliers est de 50 Hz en Europe. C'est la même fréquence entre les pays, pour chaque pays. Ces réseaux sont interconnectés. Mais si la fréquence du réseau d'un pays tombe, le réseau des autres pays s'auto déconnecte de lui même. Cela se fait de façon automatique. Pour reconnecter le réseau, il faut augmenter sa fréquence, pour le raccorcher. L'opération est périlleuse.
La France a donc coupé des régions entières françaises, quelques heures, à lâcher ses barrages pour soutenir les pays espagnole et portugais et augmenté sa fréquence, toujours autour des 50 Hz, et a reconnecté son réseau à l'Allemagne, qui avait été à l'origine de la chute. Cela a marché. Mais si cela n'avait pas marché, on avait droit à un black out européen d'une semaine. Peut être pas en France, mais dans probablement un grosse partie de l'Europe.

Pourquoi la France était à la manœuvre ?
Parce qu'elle est au centre, et qu'il a d'immense barrage et une énergie nucléaire constante. C'était la seule capable géographiquement et technologiquement à reconnecter le réseau. L'Allemagne ne pouvait pas le faire. Les autres, n'en parlons pas.

Le maillage n'a rien a voir : il sécurise une région. Par exemple, Marseille était en bout de course d'une seule ligne. Je crois que le pays a fait de gros travail pour doubler la ligne. On imagine une tempète, et une ville entièrement coupée pendant 1 ou 2 semaines. C'est aujourd'hui inacceptable. Peut être que cela sera commun, dans 15 ans.


Dernière édition par alter egaux le Mar 20 Juil - 17:09, édité 1 fois
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'influence du changement de climat

Message  kercoz le Mar 20 Juil - 15:46

Bon , alter , j'etais spécialiste en elec , nottament en HT, réseaux etc (AIF, VERITAS APPAVE etc ...), je connais assez bien les problèmes des reseaux , mais moins ceux des grands réseaux ..j'ai peut etre loupé qq chose . Par ex , j'ai été surpris de l'utilisation du DC ds la THT !
Pour la frequence , il y a eu des grosses conneries de faites . L'EDF garantit 50Hz a +/- 5% comme la tension . Mais l'inertie du réseau est telle que ça ne varie pas plus de 0,5 % par jour ......Pour les hopitaux , j'ai réceptionné des groupes secours /EJP de l'ordre de 3 ooo KVA.
Lors de la mise en service pour gagner des tunes /EJP, les médecins sont arrivés en courant ! (Hopital spécialisé cancereux): les Hautes frequences des rayons focalisés sont fabriqés en plultipliant les 50hz par 1000 ou plus ......et le reglage de focalisation se fait aussi en mult les 50 hz .........On brulait lers gus et ailleurs que sur la tumeur parce que les groupes variaient de 5% (garantis) en qqs secondes ......
Solution : on a fait "adosser" le reseau secouru en cogeneration avec l' EDF, pour beneficier de la stabilité des 50hz ....et automatiser l'arret des raYons sur panne EDF.
Les réseaux maillés sont assez complexesen terme d'impédance . Ils ont beau faire des rotations reguliere aux cables , il y a un max de capacité et de self ..la resultante etant plutot selfique . En premiere etude la coupure brusque de réseaux peut occasionner des surtensions par effet de résonnance , mais les frequences sont liés aux generateurs . Un generateur peut encaisser une surcharge et se "mettre a genoux" , en ralentissant sans decrocher , ce qui va faire baisser la frequence , mais les interconnexions interdisent a la frequence de baisser , il y a un phenomene d'accrochage comme ds mon histoire d'hopital .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'influence du changement de climat

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum