Un complot oui, mais quel complot?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  nemo111 le Dim 19 Déc - 20:04

Je me suis bien mal m'exprimer pour que tu comprennes que je voue une quelconque admiration pour ceux qui souhaite détruire les religions.
Ou ai-je bien pu dire que les banques dépendais des états? Pas du tout ce que je voulais dire. Je ne me suis guère étendu sur le fonctionnement des banques et leur interaction avec la monnaie supposant un peu bêtement que tous mes lecteurs seraient suffisamment renseigné sur le sujet.
On devrait d’ailleurs créer un cours de six heures au moins à ces différentes problématiques.
C'est le seul point que j'approuve sans réserve. Pour le reste les considérations géopolitique que tu soulèves sont discutables, mais c'est pas du tout le sujet ce fil.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  alter egaux le Lun 20 Déc - 17:02

nemo111 a écrit:D'où je me pose la question suivante : de quoi exactement devra nous "sauver" ce fantastique leader qui nous attend? Il nous sauvera certainement des terroristes, de la peste, du réchauffement climatique, de la pollution et de la crise, oui certainement. Mais je commence a me demander s'il ne devra pas aussi nous "sauver" des Rothschild et consort?
Personne ne nous sauvera, car nous devrons nous sauver nous-même, d'un point de vue individuel et collectif.
Il n'y a pas de complot proprement dit au sens mondial du terme, mais une suite discontinue d'évènements, de manipulations, de rapport de force gagné ou perdu et d'idéologie contradictoire et en synergie.
L'accaparation du capital nous fait penser qu’il y a complot, alors qu'il y a juste une juxtaposition d'intérêt convergeant, transmis à des filiations (dynastie royale ou financière) sans imposition coercitif sur les successions.
Les Rothschild s'affrontent avec les Rockefeller (et entre membres d'une même famille), les Bilderberg entre eux aussi, mais avec des points de convergences propre au pouvoir de l'argent : une guerre commerciale et armée dans la continuité. On dit "concervateur", oui ou non ?

Je suis en train de pénétrer plus profondément les franc maçons actuellement, et plus j'en connais les contours, plus j'y vois une complexité dû à la divergence idéologique.

Le monde est complexe, et n'offre pas la même latitude à un individu qui emprunte sur 30 ans 200 000 € et quelqu'un qui se dit milliardaire. Mais l'individu est une masse de quelques milliards d'individus, et l'autre se compte sur quelques centaines.
La convention actuelle veut que se soit une ligne de zéro et de un qui dicte actuellement la "loi" (ou sa "loi"), alors que la convention dans quelques années pourraient juste être un voix, un vote, et un effacement des bases de données.
Le complot, c'est de croire au pouvoir de suprématie du binaire sur le nombre. C'est une suprématie de convention. L'Occident est en train de déchoir, mais les vieux peuples de vielles nations refuseront que ce ne soit qu'eux qui trinquent.
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  nemo111 le Lun 20 Déc - 23:45

Personne ne nous sauvera, car nous devrons nous sauver nous-même, d'un point de vue individuel et collectif.
Relis moi manifestement tu n'as pas compris ce que j'ai écris.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  alter egaux le Mar 21 Déc - 7:47

nemo111 a écrit:
Personne ne nous sauvera, car nous devrons nous sauver nous-même, d'un point de vue individuel et collectif.
Relis moi manifestement tu n'as pas compris ce que j'ai écris.
Désolé, effectivement, je ne comprend rien au fil que j'ai lu en diagonal, alambiqué et un peu illisible, voire désespérant. Si j'ai du temps, je vais essayer de faire l'effort de relire tout cela, mais c'est pas gagné...
Mais j'ai donné mon sentiment, avec disons 5 ans de recherche sur le net, en croisant mes infos avec des personnes d'ATTAC (Jennar entre autres), et des têtes de listes de la gauche radicale, voire avec quelques conférences de la droite souverainiste.

Quelques têtes de pont du capitalisme financier et royaliste pensent que nous sommes, au mieux des pions, au pire du bétail. Et ils n'ont aucune angoisse existentielle à voir transformer les animaux de notre alimentation dans des univers concentrationnaires. Il en sera de même pour l'Humanité. Ce qui nous attend donc, sous couvert de notre acceptation à dépendre de technologie miniaturisée, c'est de devenir un bétail dans une dictature scientifique. Et ce ne sera pas venu d'un complot, mais juste l'acceptation par faiblesse d'un état d'esclavagisme moderne, avec un mixte savant de méthodes de terreur et de méthodes d'acceptation.
Le consumérisme est déjà une forme avancée de cet état d'esclavagisme.
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  nemo111 le Mar 21 Déc - 11:15

Pourquoi répondre sur un fil que tu avoue ne pas avoir fait l'effort de suivre?
Enfin passons.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  hyperion le Mar 4 Jan - 22:02

tu te referes à quelle tradition
il y a bq de question ou sujets dans ton fil.

la subversion par rapport à l'ordre ancien , mais quel ordre? n'est ce pas plutot un désordre.

les banques et roths et consors qui seraient finalement jetés en pature pour l'avénement de l'antechrist..

mais l'antechrist et la subversion n'ont pas d'exclusivité historique,elles sont tout le temps à l'oeuvre. la subversion ,la provocation ,c'est la vie, notre réponse n'est qu'une réaction en fonction de nos mots pensées symboles , mémoire herités du passé,qui gène l'acte juste . parexemple au loin nous voyons une forme et en se rapprochant, nous allons la comparer à tous les concepts que nous connaissons qui pourraient se rapporter à cette forme , et si nous sommes obsédés par la perte de la tradition , peut etre verrons nous un christ en gloire dans la forme de cet arbre.

c'est la comprehension de celà le new age .la tradition est le pb.la reconnaissance d’une autorité est tjs ancienne,quand la véritable autorité est tj neuve. alors bien sur celà peut etre utilisé pour de nouvelles herreurs.

oui, guenon, la critique du monde moderne qui apparait comme une tradition inversée. a desjardins a bien décrit celà dans" monde moderne et sagesse ancienne" qu'il a écrit juste après avoir atteint un certain degré de maturité.mais quelle tradition et pourquoi, celle-ci s'est dénaturée et a disparu?

cette question de l'antechrist n'est qu'un archetype , on le retrouve partout, c'est une question de pouvoir, pierre le montre :pétain avant de gaule.
c'est un pb de chef, il veut s'appuyer sur une tradition pour diriger un groupe. qu'est qu'un chef?
cf Levi straus, c'est celui qui cristalise les désirs du groupe ,il a le consentement de celui-ci.
On peut retrouver cette histoire pour chaque élection , chaque guerre avec ses espions , ses traitres.

Les liens donnés par axelou ,il s’agit d’une chasse aux sorcières, du satanique, c’est sans doute la volonté de differencier l’occultisme, de la recherche de la vérité, 2 chemins différents certes, mais tout cela me parait un peu vieillot, l’occultisme, c’est le pouvoir, point barre et tout cela n’est rien d’autre que cela et chacun fait tjs le bien sinon il ne le ferait pas y compris l’étrangleur violeur, n’est-ce pas. ?


Cette suspiscion sur le new age et par exemple crowley ou mme blavatsky à l’origine du mvt théosophe est assez caractéristique de la confusion entre occultisme et recherche sincère. En effet le mvt théosophiste voulait accoucher d’un nouveau messie, Krishnamurti. Comme le successeur au grand jour d’une suite de maitres occultes. Or celui-ci tres touché par le dc de son frère loin de lui alors que les voyants auraient assuré que ce n’était pas pour de suite, a dissout l’ordre de l’étoile en 1929 qui devait faire de lui le messie universel. Il prone alors un enseignement subit indépendamment de toute autorité , étapes de développement ou traditions.

Dans le panthéon du gourou donné en lien par axelou,il donne à la fin Ramdas. A un proche qui demandait à celui-ci pourquoi chacun se sentait bien, à l’aise auprès de lui( car c’est peut etre cela le but de telles recherches) ,et s’ il faisait des progrès en restant là, comment le saint faisait t-il disparaitre l’égo, Celui-ci répondit : nous le faisons disparaitre par le rire….

hyperion

Messages : 261
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  alter egaux le Mar 4 Jan - 23:56

nemo111 a écrit:Je voudrai développer un peu plus sur la question de l'importance de tout ce qui concerne l'occultisme, le New age ect...
[...]
Un corollaire à ça est l'état d'angoisse/peur dans lequel tente (volontairement ou non peu importe) de nous maintenir nos dirigeants : peur des terroristes, des délinquants, du chômage, peur de notre bouffe, de nos médocs... On se retrouve donc pour les individus les plus fragiles dans un état qui oscille entre la stupeur due aux angoisses, à la fatigue lié au stress et au travail d'une part, et une réceptivité dénué de toute capacité critique d'autre part.
[...]
Tout ça me parait être un vaste plan visant à amener la plus grande masse de l'humanité dans un état ou elle sera passivement réceptive à une immense entreprise de suggestion.
Cette suggestion verra probablement le renversement de l'ordre actuel par une poignée de gens qui feront littéralement des miracles, du moins la suggestion nous le ferra croire.
C'est marrant, mais lorsque je te lis, je pense à une théorie du complot qui dit cela, en gros :
- les USA ont une avance technologie très importante sur l'Europe, la Russie et la Chine (JPP accrédite ce type de rumeur),
- Ils se serviront de ces technologies pour suggérer une attaque "extraterrestre", créant un stress et une panique globale,
- Le but, sachant que le Pic Oil déstabilisera de tout façon l'économie actuelle et que la guerre contre le terrorisme ne fonctionne pas comme agent de stress, sera de mettre en place une dictature scientifique, sous couvert qu'ils nous sauveront d'un envahisseur extra(ordinaire). Contrôle total, diminution de la population, esclavagisme, chaos.

En gros, les USA savent que c'est foutu, et que pour remplacer le paradigme de la guerre contre le terrorisme, il faut taper un grand coup, bien plus fort qu'un 911. De plus, les Rothschild branche française ( + équivalent allemand) commencent à les brouter grave (déjà en 2003 en refusant d'attaquer l'Irak, et maintenant avec Wikileaks, font carrément chier !), alors autant mettre le chaos totalement en Europe et dans le monde. C'est à ce prix qu'ils sauveront leur joujou militarisé. Les attaques sur l'Euro, la Grèce, l'Irlande, puis l'Espagne et l'Italie sont un contrefeu, histoire d'occuper la galerie.
D'ailleurs, l'offensive sur les OVNI sur le Net est tout à fait prometteuse : plus il y aura de blaireaux convaincus, plus il y aura de méchouis facile à faire. Seul regret, pas de champagne français pour sabler la victoire.
(je vous promet, j’ai lu ce scénar sur le net, oui, oui…)
nemo111, c'est ton intuition, ce scénar (second essai Cool ) ?


avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  nemo111 le Mer 5 Jan - 0:56

tu te referes à quelle tradition
J'utilise le mot au sens de Guénon. Un courant de connaissance de source non humaine, existant de tout temps, dont les traditions "orthodoxes" sont l'expression extérieures.
Il faut comprendre que le désordre ne s'est pas installé dans le monde hier matin. Selon la doctrine des cycles ont est dans la dernière partie du dernier age de ce cycle. Les gros désordres remontent donc déjà à un moment (6000 ans?). Les traditions telles qu'on les connait sont des pis-aller pour ralentir la dégradation de l'ordre, pas l'idéal. Seul ceux qui vont au bout de la connaissance sorte pour eux-même du désordre et vont avoir une certaine influence autour d'eux, mais c'est tout et c'est bien peu.
mais l'antechrist et la subversion n'ont pas d'exclusivité historique
Assez d'accord avec ça, analogiquement on peux trouver des correspondances dans l'ensemble des cycles mais il semble bien que ce que décris l'Apocalypse soit le moment de "retournement" qui mettra fin au cycle actuel.

Les liens donnés par axelou ,il s’agit d’une chasse aux sorcières, du satanique, c’est sans doute la volonté de differencier l’occultisme, de la recherche de la vérité, 2 chemins différents certes, mais tout cela me parait un peu vieillot, l’occultisme, c’est le pouvoir, point barre et tout cela n’est rien d’autre que cela et chacun fait tjs le bien sinon il ne le ferait pas y compris l’étrangleur violeur, n’est-ce pas. ?


Cette suspiscion sur le new age et par exemple crowley ou mme blavatsky à l’origine du mvt théosophe est assez caractéristique de la confusion entre occultisme et recherche sincère. En effet le mvt théosophiste voulait accoucher d’un nouveau messie, Krishnamurti. Comme le successeur au grand jour d’une suite de maitres occultes. Or celui-ci tres touché par le dc de son frère loin de lui alors que les voyants auraient assuré que ce n’était pas pour de suite, a dissout l’ordre de l’étoile en 1929 qui devait faire de lui le messie universel. Il prone alors un enseignement subit indépendamment de toute autorité , étapes de développement ou traditions.
Je ne vois pas très bien ou tu veux en venir avec tout cela. Les liens des théosophes avec le colonialisme britannique sont établis sans même parler de son rôle subversif en répandant des monceau de connerie sur l'ésotérisme et la religion en général. L'ensemble du New Age a des degrés divers et y compris avec des gens ayant une certaine valeur (c.a.d. disant autre chose que des conneries) joue le même rôle. Ce ne serait pas si grave si tout cela ne faisait pas partie de ce que j'ai exposé comme un plan.
(je vous promet, j’ai lu ce scénar sur le net, oui, oui…)
J'espére qu'on va pas faire le tour de tout les scénarios délirants sur le net parce que sinon on a pas finis.
nemo111, c'est ton intuition, ce scénar (second essai ) ?
C'est ma façon d'exposer ce que j'ai compris des données traditionnelles. C'est tirer en grande partie des écris de Guénon et notamment de "Le règne de la quantité". Je ne peux que recommander une fois de plus la lecture de ce livre (et d'ailleurs de l'ensemble de l'œuvre de Guénon), ce livre est vraiment prophétique sous certains aspects.

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  Pierre M. Boriliens le Mer 5 Jan - 1:47

nemo111 a écrit:Je ne vois pas très bien ou tu veux en venir avec tout cela. Les liens des théosophes avec le colonialisme britannique sont établis sans même parler de son rôle subversif en répandant des monceau de connerie sur l'ésotérisme et la religion en général. L'ensemble du New Age a des degrés divers et y compris avec des gens ayant une certaine valeur (c.a.d. disant autre chose que des conneries) joue le même rôle. Ce ne serait pas si grave si tout cela ne faisait pas partie de ce que j'ai exposé comme un plan.

"et maintenant, démerdez-vous entre vous comme vous l'avez toujours fait... Dieu reconnaîtra les siens..."
http://oleocenebackup.forumactif.com/t122p45-textes-importants#4237

Twisted Evil

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  kercoz le Mer 5 Jan - 18:44

Salut.
En lisant le texte de Debord , je pense qu'il y a un gravre problème 'interprétation du terme culture :
//// Nous sommes contre la forme conventionnelle de la culture, même dans son état le plus moderne, mais évidemment pas en lui préférant l’ignorance, le bon sens petit-bourgeois du boucher, le néo-primitivisme. Il y a une attitude anti-culturelle qui est le courant d’un impossible retour aux vieux mythes. Nous sommes pour la culture, bien entendu, contre un tel courant. Nous nous plaçons de l’autre côté de la culture. Non avant elle, mais après. Nous disons qu’il faut la réaliser, en la dépassant en tant que sphère séparée, non seulement comme domaine réservé à des spécialistes, mais surtout comme domaine d’une production spécialisée qui n’affecte pas directement la construction de la vie - y compris la vie même de ses propres spécialistes.


Revue I.S. n° 8, 01/63, Guy Debord, Œuvres, Gallimard, 2006////

Pour penser le terme culture , il faut l'opposer au mot "Nature" . Donc instinct contre culturel , mémoire instinctive génétique contre mémoire culturelle ....surtout en extraire la notion d'art ou autres concepts ..

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  hyperion le Mer 5 Jan - 20:33

j'ai aussi un pb avec cet extrait sutout après la partie souligné par pierre.

Nous disons qu’il faut la réaliser, en la dépassant en tant que sphère séparée, non seulement comme domaine réservé à des spécialistes, mais surtout comme domaine d’une production spécialisée qui n’affecte pas directement la construction de la vie - y compris la vie même de ses propres spécialistes.

j'ai peur de comprendre strictement le contraire . il me parait impossible de pouvoir considérer la culture comme une sphère séparée. est-ce du 2em degré? j'espère qu'il exprime le fait qu'il faut dépasser cette vision d'une culture à disposition d'un esprit spécialiste . son expression n'est pas clair.

hyperion

Messages : 261
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  kercoz le Jeu 6 Jan - 8:44

+1, xactement ce ressenti .
Meme sur les "acteurs" les plus pertinents, il y a des signifiants différents sur des termes comme "culture" ,"civilisation", inné .... L.Strauss lui meme avouait avoir des problèmes sur ces termes .
Je serais partisan de resserrer le terme culture sur sa signification symetrique de nature , en tant que memoire structurante et gestionnaire du groupe .....L'instinct etant la memoire structurante et gestionnaire de l' individu .
Ce choix permet de poser comme stucture "commune" ou tronc commun , une dynamique structurante valable pour tous les groupes humains ou animaux sociaux ......
Les phrases comme "differentes cultures " ou stades evolutiuon culturelle , me gènent , car elles posent des notions de valeur qui ne sont , a mon avis pas a integrer ds la notion de culture .
Ces notions d' "évolution" touchent plus la civilisation que le l'individu ou le groupe initial ...elles doivent etre "posées" pour ce qu'elles sont par définition : une sortie des boucles trophiques , une sortie des systèmes naturels ...une dénaturation de l'éspèce humaine

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  Pierre M. Boriliens le Jeu 6 Jan - 8:57

Culture, civilisation, ce sont des noms assez vagues que l’on peut s’amuser à différencier, à opposer ou à conjuguer. Je ne m’y attarderai pas. Pour moi, il s’agit d’un capital qui se forme [...]. Il est d’abord constitué par des choses, des objets matériels – livres, tableaux, instruments, etc., qui ont leur durée probable, leur fragilité, leur précarité de choses. Mais ce matériel ne suffit pas. Pas plus qu’un lingot d’or, un hectare de bonne terre ou une machine ne sont des capitaux, en l’absence d’hommes qui en ont besoin et qui savent s’en servir. Notez ces deux conditions. Pour que le matériel de la culture soit un capital, il exige, lui aussi, l’existence d’hommes qui aient besoin de lui, et qui puissent s’en servir – c’est-à-dire des hommes qui aient soif de connaissance et de puissance de transformations intérieures, soif de développements de leur sensibilité; et qui sachent, d’autre part, acquérir ou exercer ce qu’il faut d’habitudes, de discipline intellectuelle, de conventions et de pratiques pour utiliser l’arsenal de documents et d’instruments que les siècles ont accumulé. » [Or, ce qui met ce capital culturel en crise, c’est la raréfaction de ces hommes] qui « savaient lire: vertu qui est perdue », ces hommes qui « savaient entendre et même écouter », qui « savaient voir, relire, ré-entendre et revoir »
Paul Valéry, La Liberté de l’esprit (1939)

Est-ce plus clair ?

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  kercoz le Jeu 6 Jan - 10:07

Pierre M. Boriliens a écrit:
Culture, civilisation, ce sont des noms assez vagues que l’on peut s’amuser à différencier, à opposer ou à conjuguer. Je ne m’y attarderai pas. Pour moi, il s’agit d’un capital qui se forme [...]. Il est d’abord constitué par des choses, des objets matériels – livres, tableaux, instruments, etc., qui ont leur durée probable, leur fragilité, leur précarité de choses. Mais ce matériel ne suffit pas. Pas plus qu’un lingot d’or, un hectare de bonne terre ou une machine ne sont des capitaux, en l’absence d’hommes qui en ont besoin et qui savent s’en servir. Notez ces deux conditions. Pour que le matériel de la culture soit un capital, il exige, lui aussi, l’existence d’hommes qui aient besoin de lui, et qui puissent s’en servir – c’est-à-dire des hommes qui aient soif de connaissance et de puissance de transformations intérieures, soif de développements de leur sensibilité; et qui sachent, d’autre part, acquérir ou exercer ce qu’il faut d’habitudes, de discipline intellectuelle, de conventions et de pratiques pour utiliser l’arsenal de documents et d’instruments que les siècles ont accumulé. » [Or, ce qui met ce capital culturel en crise, c’est la raréfaction de ces hommes] qui « savaient lire: vertu qui est perdue », ces hommes qui « savaient entendre et même écouter », qui « savaient voir, relire, ré-entendre et revoir »
Paul Valéry, La Liberté de l’esprit (1939)

Est-ce plus clair ?
Désolé , Pierre , mais ce n'est que de la littérature et ça ne fait que "brouiller les pistes" .... Le listing qu'il fait est parlant : "choses , objets , livres , tableaux , instruments "" ...pour moi ça n'a qu'un lien tres lointain avec la culture .. des "signes exterieurs d'un sois disante richesse" dont Valéry , s'attribue de façon inconsciemment arrogante une certaine prévalance .
C'est pour celà que je pense qu'on mets ds le terme "culture" des choses par trop différentes .
Si je pars du terme "nature" qu' on lui oppose, je visualise des animaux solitaires gérés par des instincts inscrits de façon génétique (en naissant il sait tisser sa toile ou voler ...l'avait pas d'maman , l'avait pas d'papa ...etc )....
J'arrive a "culture" , c'est que je quitte nature..pour cela , je modifie "nature" pour vivre en groupe (famille étendue) ..Je mets en place des règles , rites , qui permettent aux individus de pouvopir co-habiter malgrés l'agressivité instinctive . Ces règles /rites mis progressivement en place apres des tas d'impasses ..., sont une mémoire "culturelles" équivalentes a la memoire génétique et agissant sur elle ... Bien avant d'etre des objets et des tableaux , la "culture" coniste en des gestes inhibiteurs , en des comportements hierarchisants qui se substituent a la violence ...Cette structuration , se fonde bien sur sur l'affect , puisque le premier "groupe" se réduisait a la mere et l'enfant . Mais la grande majorité du contenu du signifiant "culture" , doit , a mon sens , etre compris comme celà : des liens -rites regles - traditions qui coservent et permettent la cohésion du groupe qui succède a l' isolé .

kercoz

Messages : 965
Date d'inscription : 24/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  Pierre M. Boriliens le Jeu 6 Jan - 11:30

kercoz a écrit:
Pierre M. Boriliens a écrit:
Culture, civilisation, ce sont des noms assez vagues que l’on peut s’amuser à différencier, à opposer ou à conjuguer. Je ne m’y attarderai pas. Pour moi, il s’agit d’un capital qui se forme [...]. Il est d’abord constitué par des choses, des objets matériels – livres, tableaux, instruments, etc., qui ont leur durée probable, leur fragilité, leur précarité de choses. Mais ce matériel ne suffit pas. Pas plus qu’un lingot d’or, un hectare de bonne terre ou une machine ne sont des capitaux, en l’absence d’hommes qui en ont besoin et qui savent s’en servir. Notez ces deux conditions. Pour que le matériel de la culture soit un capital, il exige, lui aussi, l’existence d’hommes qui aient besoin de lui, et qui puissent s’en servir – c’est-à-dire des hommes qui aient soif de connaissance et de puissance de transformations intérieures, soif de développements de leur sensibilité; et qui sachent, d’autre part, acquérir ou exercer ce qu’il faut d’habitudes, de discipline intellectuelle, de conventions et de pratiques pour utiliser l’arsenal de documents et d’instruments que les siècles ont accumulé. » [Or, ce qui met ce capital culturel en crise, c’est la raréfaction de ces hommes] qui « savaient lire: vertu qui est perdue », ces hommes qui « savaient entendre et même écouter », qui « savaient voir, relire, ré-entendre et revoir »
Paul Valéry, La Liberté de l’esprit (1939)

Est-ce plus clair ?
Désolé , Pierre , mais ce n'est que de la littérature et ça ne fait que "brouiller les pistes" .... Le listing qu'il fait est parlant : "choses , objets , livres , tableaux , instruments "" ...pour moi ça n'a qu'un lien tres lointain avec la culture .. des "signes exterieurs d'un sois disante richesse" dont Valéry , s'attribue de façon inconsciemment arrogante une certaine prévalance .
C'est pour celà que je pense qu'on mets ds le terme "culture" des choses par trop différentes .
Si je pars du terme "nature" qu' on lui oppose, je visualise des animaux solitaires gérés par des instincts inscrits de façon génétique (en naissant il sait tisser sa toile ou voler ...l'avait pas d'maman , l'avait pas d'papa ...etc )....
J'arrive a "culture" , c'est que je quitte nature..pour cela , je modifie "nature" pour vivre en groupe (famille étendue) ..Je mets en place des règles , rites , qui permettent aux individus de pouvopir co-habiter malgrés l'agressivité instinctive . Ces règles /rites mis progressivement en place apres des tas d'impasses ..., sont une mémoire "culturelles" équivalentes a la memoire génétique et agissant sur elle ... Bien avant d'etre des objets et des tableaux , la "culture" coniste en des gestes inhibiteurs , en des comportements hierarchisants qui se substituent a la violence ...Cette structuration , se fonde bien sur sur l'affect , puisque le premier "groupe" se réduisait a la mere et l'enfant . Mais la grande majorité du contenu du signifiant "culture" , doit , a mon sens , etre compris comme celà : des liens -rites regles - traditions qui coservent et permettent la cohésion du groupe qui succède a l' isolé .
Je crois bien que je vais quitter ce forum, où manifestement seuls les trucs assez délirants passent pour pertinents... De plus en plus...
L'âge d'or, le calendrier maya, les bonzes tibétains, les attracteurs, la scientologie, les spiritualismes, l'extrême-droite... tout ça me fait profondément chier... Et comme je ne suis pas maso...

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  hyperion le Jeu 6 Jan - 12:50

mais pierre, des propos comme celu-ci
Le niveau 8, dit éthiques, semble lui aussi irréversible. Même si les néolibéraux, les banques et des nations en dictature (et en pseudo démocratie) sont encore dans une phase de pouvoir (niveau dessous), l'éthique a été introduite, soit dans des constitutions, soit dans des processus marchands, soit dans la réflexion et les écrits. La société de 1999 à 2011 (niveau 8 ) tant vers une réflexion de tout le corps social sur ses questions d'éthiques, scientifiques, marchands, médiatiques, etc... Attention, les "nuits" font partis des phases, essai, mise en application, échec, puis "jour", par prise de conscience. Je considère aussi la phase "Ethique" comme acquise, et donc irréversible. Le niveau de conscience est en train de monter, malgré les efforts des mass médias pour contrecarrer ce changement fondamentale, ce niveau est aussi irréversible.

me paraissent plus excitant et en particulier le fait de se demander si et pourquoi le niveau de conscience monte et ce qu'on est en train d'en faire avec une vision un peu moins déprimée plutot que se lamenter sur le fait que les nouveaux philosophes nous ont mité la venue de la gauche en france et enscencé la révolution néolibérale puis qu'en fait le ver était dans le fruit depuis zaratoustrhra....

hyperion

Messages : 261
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  the_oliver_2000 le Jeu 6 Jan - 13:24

Pierre M. Boriliens a écrit:
Je crois bien que je vais quitter ce forum, où manifestement seuls les trucs assez délirants passent pour pertinents... De plus en plus...
L'âge d'or, le calendrier maya, les bonzes tibétains, les attracteurs, la scientologie, les spiritualismes, l'extrême-droite... tout ça me fait profondément chier... Et comme je ne suis pas maso...
Note bien Pierre que tu n'es pas obligé de participer ni même de relancer les sujets qui te font chier hein ?
Le calendrier maya m'indiffèrent, les débats à n'en plus finir sur l'héritage des lumières me gonflent, eh bien je ne participe pas.
C'est fou cette attitude de faire feu de tout bois, voire même de souffler sur les braises, et ensuite de faire la diva qui veut quitter le forum car ne l'intéresse pas Evil or Very Mad

the_oliver_2000

Messages : 297
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  yvesT75 le Jeu 6 Jan - 13:55

Intéressante citation de Valery Pierre, qui serait à rapprocher de beaucoup d'autres (et en particulier d'un "ultima verba" dans je ne sais plus lequel de ses bouquins), mais c'est clair que ce qui fait défaut aujourd'hui c'est autant si ce n'est plus des lecteurs capables de lire, que des oeuvres. Sinon perso j'en reste toujours à la même position : là où les choses interessantes se disent avec le plus de clarté c'est dans la littérature quand elle existe, et pas dans les "sciences" humaines.

yvesT75
Admin

Messages : 550
Date d'inscription : 09/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://iiscn.wordpress.com/about/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  alter egaux le Jeu 6 Jan - 14:08

Pierre M. Boriliens a écrit:Je crois bien que je vais quitter ce forum, où manifestement seuls les trucs assez délirants passent pour pertinents... De plus en plus...
L'âge d'or, le calendrier maya, les bonzes tibétains, les attracteurs, la scientologie, les spiritualismes, l'extrême-droite... tout ça me fait profondément chier... Et comme je ne suis pas maso...
Bon, c'est pour ma pomme (Maya). Je suis désolé de l'avoir introduit dans la discussion sur la "Nature humaine", mais je vais donc me justifier.
Je pense qu'il y a un évènement avec l'avènement d'internet (et de la mondialisation), c'est le fait de croiser les cultures, non seulement dans les nuances occidentales, mais aussi autres, orientales, sud-américaines et passés.
En gros, nous sommes en train de donner une dimension supplémentaire, comme un objet que l'on ne connait qu'en 2D, et qu'on passe subitement en 3D.
L'effort à faire est déroutant. Comme tu dis, cela fait chier.
Mais il est aussi stimulant, ne serait-ce que parce ce que l'on fait l'effort de se mettre à la place d'un regard opposé.

Je ne dis pas que je quitte ma culture, qui m'a fait comme je suis, mais je dis seulement que je suis à l'écoute du point de vue des autres, aussi dissemblable qu'il soit.

Pour en revenir au calendrier Maya, probablement encore plus chiant que ce qui vient d'être dit, je relève 2 ou 3 choses :
- j'ai écouté une présentation qui n'ait que l'interprétation d'un occidental (enfin il me semble), et donc probablement avec de très grosse incertitude, autant de traduction de notion, que de datation de cycle, donc grosse réserve. La personne jure qu'elle a validé son interprétation auprès de shamans. Mouais... Bref.
- les premières parties sont passionnantes, car le fait de se mettre à changer de calendrier demande un effort particulier à un occidental qui a sur son PC un calendrier grégorien. En gros, notre calendrier est un calendrier de taxe, de rendez-vous commerciaux, de travail journalier et de repos mérité.
- la présentation du calendrier fait apparaitre l'histoire du monde comme par palier, évolutif, dynamique et qui s'accélère. Cela donne une perspective tout autre.

Si on dépasse le coté 2012, il me semble qu'il met en évidence des cycles sur lequel les cycles suivant s'appuient. Le seul intérêt que j'y vois actuellement, hors celui de tordre le pied au 21/12/2012, puisqu'il finit le 28/10/2011, soit cette année.

Mais je comprend que cela te fasse chier, Pierre. Dans ce cas, accepte mes excuses, si tu veux bien.


Dernière édition par alter egaux le Jeu 6 Jan - 14:37, édité 2 fois
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  alter egaux le Jeu 6 Jan - 14:29

hyperion a écrit:me paraissent plus excitant et en particulier le fait de se demander si et pourquoi le niveau de conscience monte et ce qu'on est en train d'en faire avec une vision un peu moins déprimée plutot que se lamenter sur le fait que les nouveaux philosophes nous ont mité la venue de la gauche en france et enscencé la révolution néolibérale puis qu'en fait le ver était dans le fruit depuis zaratoustrhra....
Je te reconnais bien ici, hyperion.
C'est effectivement ce qui m'a impressionné dans cette structure.
Une chose quand même : admettons que le calendrier et que son interprétation soit disons correcte (pas trop pourri), et qu'il a été écrit il y a des centaines d'années.
Dans la présentation, il m'a semblé que mettre des évènements au début des cycles, puis dans les "jours" et les "nuits", est tout à fait "olé olé". En gros, cela veut dire que c'est, une fois les cycles finis, que l'on peut en sortir plus facilement les tempos qui définissent les évênements, puis les digestions des évênements. Par exemple, une des nuits du niveau 7 (Nation) est le nazisme en Allemagne (avec ses co dictatures). Mais ce qui donne le "jour" dès 1944, avec effectivement un saut sociétal (ONU en 1945, déclaration universel des droit de l'homme en 1948).
Mais cela heurte mon logiciel occidental : fallait il en passer par là ? C'est assez insupportable à admettre.

Mais là où j'ai beaucoup ri, c'est lorsque l'occidental commence à interpréter 2006-2007-2008-2009-2011 (je crois que la présentation est de 2005), c'est catastrophique. Car il ne connait pas l'avenir, et essaie de donner son avis. En gros, il faut une présentation brillante sur 16,5 milliards d'années jusqu'à son époque, puis essaie de jouer au devinette pour 2006-2011. Ce qui veut dire que son interprétation de fonctionne que lorsqu'il sait quoi mettre comme évènement dedans, à postériori. Cela limite le coté prédictif du truc.

Mais sa construction n'en est pas moins très intéressante. Ce qui me fait réviser un peu ma vision des choses passés : ceux qui veulent revenir à un niveau de conscience inférieure n'y arriveront pas, car ils sont à contre courant. De même pour les structures de civilisation (sans loi, sans raison, sans nation, sans éthique, sans pouvoir...). Car le logiciel est chargé. C'est trop tard. Et ceci, c'est un message d'espoir.

J'avais identifié ce sujet par les ponts civilisationnels. Mais maintenant, je sais que c'est encore plus important.
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  nemo111 le Jeu 6 Jan - 16:14

Tu as une drôle d'utilisation des conneries New Age Alter. Je trouve ça amusant mais pas très sérieux j'avoue. Bon je suppose qu'aux yeux de Pierre je ne suis pas bien sérieux moi même Laughing avec mes Manvantara et autre Kali Yuga. Mais après tout qu'est ce qu'on peux attendre d'un gars qui croit aux anges et à la résurrection drunken .

nemo111

Messages : 679
Date d'inscription : 21/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  alter egaux le Jeu 6 Jan - 17:06

nemo111 a écrit:Tu as une drôle d'utilisation des conneries New Age Alter.
Disons que je suis en mode éponge, et que j'absorbe ce qui me passe actuellement à proximité. Et parfois "les conneries". Mais je suis aussi très critique, ce qui me permet d'en sortir quelques points d'inflexion, même si l'enveloppe semble être une connerie, le coeur est malgré tout une très longue civilisation, 4500 ans quand même, si on considère que cette civilisation a totalement disparue au XVI eme siècle, 5000 ans sinon (d'où la proximité). Mais on peut aussi estimer que cette civilisation a quelques restes, encore aujourd'hui, sur place.
A coté, le christianisme est une secte qui a réussi, car né au Moyen-Orient et perduré en occident. Il se serait trouvé ailleurs, je doute que nous en parlerions autant aujourd'hui, pas plus que le monothéisme d'Akhénaton, ne crois tu pas ?
La relativité doit être aujourd'hui un ligne de conduite. Mon logiciel et ma culture, mais pour accepter celle des autres, les comprendre, et les respecter.
Mais c'est sûr, on commence à gonfler Pierre. Il faut en prendre bonne note.
avatar
alter egaux

Messages : 609
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://transition.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  Pierre M. Boriliens le Jeu 6 Jan - 18:21

alter egaux a écrit:Pour en revenir au calendrier Maya, probablement encore plus chiant que ce qui vient d'être dit, je relève 2 ou 3 choses :
- j'ai écouté une présentation qui n'ait que l'interprétation d'un occidental (enfin il me semble), et donc probablement avec de très grosse incertitude, autant de traduction de notion, que de datation de cycle, donc grosse réserve. La personne jure qu'elle a validé son interprétation auprès de shamans. Mouais... Bref.
C'est exactement ça qui me fait chier. N'importe quel type (les femmes sont très rares là-dedans), pourvu qu'il vienne du fin fond des Andes, ou du Tibet, ou d'une quelconque hutte à sudation proche du soleil, etc., et que ça fasse un scoop dans la journaille ou une affichette chez la vie claire, et hop c'est parti pour tous les délires sans queue ni tête. En passant, ça peut aussi intéresser des "fondations" américaines (les parpaillots entre autres) ou quelques organisations gouvernementales (la collaboration NED CIA/dalai lama pour déstabiliser la Chine, par exemple), ou encore des partis politiques qui parviennent ainsi à justifier le pire aux yeux du péquin moyen, etc.
S'en mêlent éventuellement les ésotéristes, et très vite on prétend que ce type dit en réalité autre chose que ce qu'il dit... et que c'est encore bien plus profond...
Et quoi, en fin de compte ? Ce type est juste assez astucieux pour comprendre que c'est le bordel chez nous (ça ce n'est pas difficile à comprendre et internet aide, en effet, ainsi qu'à la propagation de la "vraie foi" par la suite) et qu'on peut faire du beurre avec ça... Quand je dis du beurre, on s'entend : ça peut très bien être une horde d'ouailles qui assurent le quotidien et un petit harem qui s'occupe lui-même de tout... Et ça fonctionne parfaitement !

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  Pierre M. Boriliens le Jeu 6 Jan - 18:34

nemo111 a écrit:Tu as une drôle d'utilisation des conneries New Age Alter. Je trouve ça amusant mais pas très sérieux j'avoue. Bon je suppose qu'aux yeux de Pierre je ne suis pas bien sérieux moi même Laughing avec mes Manvantara et autre Kali Yuga. Mais après tout qu'est ce qu'on peux attendre d'un gars qui croit aux anges et à la résurrection drunken .
Peut-être qu'il ressuscite, qu'on rigole ! Mais je sais, la résurrection c'est seulement quand il n'y aura plus de témoin... Laughing

Mourir est bien difficile, mais le moment venu on se débrouille toujours, d'une manière ou d'une autre... Cioran
J'ai pu constater qu'en effet, mourir était bien difficile : c'est très angoissant. Curieusement, on ne pense pas du tout à l'idée d'être mort mais seulement au processus très pénible en cours. En tous cas moi (les autres je ne sais pas, j'évite de les faire chier avec ça s'ils en sont là)... Et par conséquent, dans ces moments, on ne pense pas davantage à l'idée de ressusciter. Du coup, je trouve ça incroyable qu'on puisse autant se prendre au sérieux soi-même, au point de vouloir se justifier une vie éternelle quand on est bien portant, alors qu'on ne pense pas du tout à ça quand on est en train de mourir... Que dieu nous en garde, au contraire (c'est une prière qui pourrait même être exaucée, pour une fois Laughing )

Pierre M. Boriliens

Messages : 929
Date d'inscription : 25/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  hyperion le Jeu 6 Jan - 20:34

oui, très angoissant et douloureux d'abandonner ses croyances, memoires ,opinions.
En passant, ça peut aussi intéresser des "fondations" américaines (les parpaillots entre autres) ou quelques organisations gouvernementales (la collaboration NED CIA/dalai lama pour déstabiliser la Chine, par exemple),
tres bon exemple, ben bien sur qu'il réclamait l'aide des usa et qu'il a aussi beneficer d'une aide financière et qu'il ya eu des détournement de proches. mais après c'est dommage d' ergoter sur des idioties du genre que les chinois ont bien été inspiré de bouter ces jean foutre qui se la coulait douce à méditer pendant que le reste de la population s'échinait comme des esclaves!!!!
ce pays était un des derniers avec un niveau intelectuel élevé ou la demande n'était pas hyperstimulée par les diverses propagandes pour augmenter la production.
on produisait uniquement ce dont on avait besoin et on s'occupait la majeur partie du temps de l'etre essentiel ;que çà inssupporte bq de zozos soit ,mais çà n'y change rien et il n'est pas necessaire focément non plus de s'aligner pour cet entreprise salutaire sur la propagande chinoise.

hyperion

Messages : 261
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un complot oui, mais quel complot?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum